Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2008 6 12 /01 /janvier /2008 10:19
D’après wikipédia, la température de fusion du CO2 (à la pression atmosphérique) est de -78,5 C. Toujours sur wikipédia, on apprend que l’on a eu un record de température mesurée en l’Antarctique dans la base de Vostok à -89,2 C. Donc, il arrive parfois (rarement) sur Terre que le gaz carbonique de l’atmosphère « gèle » et il peut neiger du CO2. Il y a eu des périodes glaciaires (plus froide) donc, il est possible que ces événements rares pouvaient être plus fréquents alors.
 
Je me demande si dans l’énorme masse de l’inlandsis antarctique, il pouvait y avoir de la neige carbonique. Elle serait restée emprisonnée. Comment est le profil de température de l’inlandsis ?
 
Il existe des lacs sub-glacières. Est-ce que c’est dû à une remontée de la température ou uniquement à l’augmentation de pression ? On évoque des épaisseurs de 3 km de glace, cela correspond à environ 300 atmosphères
Sur le site http://www.futura-sciences.com/fr/sinformer/actualites/news/t/physique-1/d/la-z-machine-de-la-glace-plus-chaude-que-de-leau-bouillante_10550/ on peut avoir des informations sur le diagramme de phase de l’eau. Ce n’est pas si simple !
300 atmosphères, c’est 3 E+7 Pa ; on voit que l’on reste dans le domaine de la glace « normale », et la température de fusion reste autour de 0 degré C.
 
Pour en revenir à l’antarctique, s’il y a des lacs sub-glacières, c’est que la température « remonte ». Il est évoqué des températures moyennes de -35 C. On peut imaginer que le profil de température de la glace part de -35C en surface pour remonter doucement vers un peu moins de 0 (en profondeur) où l’on peut trouver de l’eau.
 
Si c’est le cas, les rares « microcouches » de neige carbonique ne restent pas et se retransforment rapidement en gaz (prisonnier éventuellement de la glace).
La remontée de température serait d’origine géothermique.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives