Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2008 5 18 /01 /janvier /2008 09:53
Poursuite de l’examen graphie x phonème du français. Il s’agit maintenant des règles « de base » pour la prononciation du français. Cette liste expose les graphies.
 
Graphie « a »  [è] (lorsqu’il y a un ‘y’ derrière et qu’il prend un des 2 i du y ) : rayon, balayeur, essayage, [a] :la, ami, aller, [A] : sas, raser. Le choix de prononciation entre les 2 derniers ne suit pas de règle.
Graphie « à » : [a] : là, à, voilà.
Graphie « â » [a] : mâchicoulis, vous aimâtes, [A] : âme, âtre, pâte.
 
Graphie « aim »  [in] : daim, faim, essaim
Graphie « ain » [in] : ainsi, crainte, bain, grain, vain
Graphie « ein » [in] : ceinture, enceinte, sein, frein, serein
Graphie « im » [in] : imbu, impôt, simple, timbre
Graphie « in » [in] : inca, amincir, fin, serin
Graphie « în » [in] : vous vîntes
Graphie « ïn » [in] : coïncidence
Graphie « ym » [in] : nymphe, symbole, olympique, thym
Graphie « yn » [in] : lynx, syncope
 
Graphie « am » [en] : ampoule, rampe, chambre, dam
Graphie « an » [en] : an, antan, néanmoins, divan, roman
Graphie « em » [en] : emploi, rempart, remplir, temple
Graphie « en » [en~] : en, enfin, sens, pensée, chienlit
 
Graphie « b » [b] : bon, lob, rebab, baobab
Graphie « bb » [b] : abbé, gibbon, sabbat
 
Graphie « c »  [k] : comme, tacot, bac, lac,  froc, [s] : cela ; cerise, ici, acier (devant e,i,y)
Graphie « ç » [s] : ça, reçu, leçon, français
Graphie « cc » : accord, ecclésial, occasion, piccolo
Graphie « ccu » [k] : accueil (cas particulier inversion euil)
Graphie « ck » [k] : nickel, ticket, rudbeckia, stock, dock
Graphie « cqu » [k] : becquée, jacquot, acquérir
Graphie « cu » [k] : cueillir, recueil, écueil, cercueil (car particulier inversion euil)
Graphie « k » [k] : képi
Graphie « kk » [k] : drakkar
Graphie « qu » [k] : qui, quel, quatre, quasi, équitable
 
Graphie « ch » [ch] : chat, cachet
 
Graphie « d » [d] : demain, midi, bled, raid, oued
Graphie « dd » [d] : addition, luddisme, bouddhisme
 
Graphie « e » [ə] : venin, retour, velot, querelle
 
Graphie « é » [e] : école, bébé, dé, dégénéré
Graphie « er » [e} : crier, glacier, singulier (en fin de mot)
Graphie « ez » [e] : nez, chez, rez-de-chaussée, vous avez
 
Graphie « è » [è] : ès, mère, père, koinè
Graphie « ai » [è] : air, sanctuaire, cairn, lai, vrai, balai
Graphie « aî » [è] : aînesse, faîte, chaîne, paraître.
Graphie « ay » [è] : saynète, valençay, gay, fair-play
Graphie ê [è] : être, frêne, korê
Graphie « ë » [è] : noël, foëne, boësse
Graphie « ei » [è] : eider, neige, veine, seigneur,
Graphie « eî » [è] : reître
Graphie « et » [è] : jet, sommet, alphabet
Graphie « ey » [è] : eyra, geyser, bey, dey, jersey, poney
 
Graphie « eu » [OE] : euphorie, bleuet, veule, feu [oe] : fleur, jeune, seuil, toaster. Il n’y a pas de règle pour distinguer les 2.
Graphie « eû » [OE] : jeûne.
Graphie « oe » [oe] : œil
Graphie « oeu » [OE] : vœu
 
Graphie « f » [f] : fief, fou, nèfle, if, vif, nef, actif
Graphie « ff » [f] : effet , chauffer, différent
 
Graphie « g » [g] : gag, gai, aigu, tong, gang, goulag [J] : geste, gibier, léger, religion (devant e et i et en théorie y).
Graphie « ge » [J] : geai, geôle, nageoire, vergeure, nage (le « e » sert à « jojoter »)
Graphie « gg » [g] : aggraver, agglutiner
Graphie « gu » [g] : gui, guêpe, guerre, blague (exception aigu)
Graphie « j » [J] : je, jus, parjure, ajout
 
Graphie « gn » [gn] : gnôle, indigner, gnangnan
 
Graphie « i » [i] : idée, livre, chiite, cri [a] : loi, foi, soi, poil, voir (derrière o) design est un mot étranger
Graphie « î » [i] : île, gîte, abîme [a} : boîtier, cloître (derrière o)
Graphie « ï » [i] : coït, s’amuïr, aï, inouï, il a haï (le tréma isole le « i » et empêche de le lier à d’autre mot)
Graphie « y » [i] : yttrium, onyx, paysan, rugby, vichy, [a] : permalloy (derrière o) [j] : yaourt, yoga, ayant, bayer, (devant une voyelle)
 
Graphie « ye » [j] : paye, cobaye, papaye, aye-aye
Graphie « yent » [j] : ils bayent
 
Graphie « il » [j] : ail, bail, œil, éveil, soleil, portail
Graphie « ill » [j] : éveillé, œillet, bailli, épouiller
 
Graphie « l » [l] : lion, pelé, bal, poil
Graphie « ll » [j] : brillant, maquillage, chantilly, ciller (derrière i) [l] : vallée, j’allais, atoll, (exception krill mot étranger)
 
Graphie « m » [m] : mou, amour, denim, totem
Graphie « mm » [m] : commun, immonde, immortel
 
Graphie « n » [n] : nu, génome, (exception fan)
Graphie « nn » [n] : inné, année, honnête
 
Graphie « o » [O] : otarie, col, fort, port, [o] : osé, pose, halo, numéro. La distinction des 2 n’a pas de règle
Graphie « ô » [o] : ô ; ôter, nôtre, apôtre, nô
Graphie « eau » [o] : eau, beauté, peau, seau, fuseau
Graphie « au » [o] : aube, saule, chaude, étau
 
Graphie « om » [on] : ombre, rompre, compote, nom, dom
Graphie « on » [on] : on, bonté, ion, citron
 
Graphie « ou » [u] : pou, clou
Graphie « où » [u] : où
Graphie « oû » [u] : soûle, croûte, coûter, aoûtat
 
Graphie « p » [p] : pot, épi, cap, stop
Graphie « pp » [p] : appui, apparent, japper, achopper
 
Graphie « ph » [f] : phare, phrase, aphélie, aleph
 
Graphie « r » [R] : rue, pré, brut, bar, instar (exceptions fer, mer)
Graphie « rr » [R] : barrage, cirrus, torr
 
Graphie « s » [s] : soi, sud, couscous, lis,biceps, oasis [z] : musée, quasi, raison, ersatz (entre 2 voyelles)
Graphie « sc » [s] : scie, science, conscience, disciple
Graphie « ss » [s] : issu, cession, boss, mess, stress
 
Graphie « t » [t] : toi, jetée, tact, net, transit, test
Graphie « tt » [t] : datte, bottin, littéral, yttrium, boycott
 
Graphie « u » [y] : urubu, tu, barbu, tribu
Graphie « û » [y] : sûr, flûtes, nous fûmes, dû
Graphie « ü » [y] : würmien, günz
Graphie uë [y] : aiguë, ciguë, exiguë (le tréma isole le « e »)
 
Graphie « um » [un] : lumbago, lump, parfum
Graphie « un » [un] : un, lundi, lunch, alun, brun
 
Graphie « v » [v] : vie, avion, leitmotiv, mirv
Graphie « w » [v] : wagon
 
Graphie « x » [k] : xérès, excès, exciter, excellent
 
 
Graphie « z » [z] : zoo, zéro, azur, lapiaz, (exception merguez)
Graphie « zz » [z] : grizzli, blizzard, puzzle, jazz.
 
Au final, il n’y a que 3 ambiguïtés majeurs : « a » se prononce-t-il [a] ou [A], « eu » se prononce-t-il [oe] ou [OE], « o » se prononce-t-il [o] ou [O] ?
 
 
 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by thidgr - dans langage
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives