Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2008 4 07 /02 /février /2008 11:12
On parle beaucoup de la croissance chinoise. Mais un fait est passé relativement inaperçu dans notre système médiatique français : le Chine a dépassé la France en terme de « puissance économique. Elle a même dépassé le Royaume-Uni. L’ordre est : USA, Japon, Allemagne, Chine, RU, France. Nous ne sommes plus que 6 ème (en attendant l’Inde)
.
Les indicateurs de puissance économique sont le PIB ou le PNB. J’ai tenté une recherche sur internet des valeurs actuelles et historiques de ces indicateurs. Et bien, c’est plutôt confus. Les informations présentées divergent beaucoup. En particulier, les chiffres pour la Chine sont peu fiables. Finalement, la Chine a peut être déjà dépassé L’Allemagne.
 
Je dispose d’un bilan du monde de 2002 (par « le monde ») où les PNB chinois est américain sont de 1131 et 9000 G$. La fiche pays « du monde » pour 2007 estime le PNB chinois à 1580 G$ (+40% en 5). Impossible de trouver l’estimation US.
 
En 2002, la Chine était derrière le RU, La France (et juste devant l’Italie à 1127 G$). Le dépassement évoqué s’est fait pendant ces années (la France était à 1377 G$ et le RU à 1451 G$), le dépassement aurait eu lieu en 2006 pour la France et en 2007 pour le RU.
 
En projetant tout cela, certains estiment que la Chine ne dépassera les USA que vers 2080. Ils ne font que prolonger linéairement les courbes. Ce point de vue me semble peu pertinent. Evidemment, nul ne sait de quoi l’avenir sera fait. Mais s’il n’y a pas de catastrophe majeure, il va tout de même y avoir un phénomène marquant : la Chine va devenir la créancière du monde (S’était les USA qui l’était devenu depuis la première guerre mondiale et c’est l’origine de leur prééminence). Il va se produire un point de basculement. Ce qui va se passer lors de cette période, ce sont 3 phénomènes : la Chine va avoir une balance des paiements excédentaires (en plus de sa balance commerciale), le PIB américain basé sur des services « vides de contenu » va se dégonfler, le yuan va se valoriser complètement par rapport au dollar.
En terme de PIB, le rapport de 1 à 7 qui existe actuellement basculera (de 2 à 1). La Chine sera la première puissance économique du monde. Cela arrivera bien avant 2080. Il n’est pas dans l’intérêt de la Chine de précipiter le mouvement. Ne serait-ce que du fait de la réaction militaire du « cowboy ». Elle attendra au moins d’avoir la parité militaire.
 
Et la France ? Elle est quantité négligeable dans le phénomène. Ce qui peut peser dans le poker en question, c’est l’union européenne (pas dans sa forme actuelle) le Japon, une hypothétique « union arabe » ou « union « musulmane » (il faut noter que le PIB de l’Arabie Saoudite et son excédent commerciale est mystérieux), l’Inde, et marginalement la Russie (le Brésil et le Mexique). Ce n’est pas la fin du monde pour autant. La France peut choisir d’agir maintenant. Ses 5 options d’action : jouer la carte des Etats-Unis (se vassaliser), jouer la fédération européenne (se dissoudre), jouer la carte de la multipolarité (multiplier les « puissances », créer des contre pouvoirs), jouer la neutralité « à la Suisse », papillonner. Etant donné l’écart culturel, il semble difficile de jouer la carte « chinoise ».
 
Avant de lire le traité pour une constitution européenne, je croyais que la carte de la fédération européenne était possible. J’en doute fortement. En effet, il s’agit d’un objectif à 10-30 ans, et la médiocrité du traité démontre que l’avènement d’une éventuelle fédération européenne ne sera pas de ce siècle.
 
En conséquence, ce qui a m’a préférence, c’est la multipolarité. Nous allons être des « petits », il faut que l’on fasse en sorte que tous les « petits » puisse avoir voix au chapitre.
 
Je n’ai pas encore capté dans quelle voie nous conduit nos gouvernants. Je crains que ce ne soit « papillonner ». La pire des solutions. Cela revient à ne rien faire, à rester en plan, à laisser passer les locomotives. On deviendrait alors « moins que petits ».
 
J’ai évoqué l’absence de catastrophe majeure. Si un tel phénomène survenait, ces pronostics sont caducs. On ne va pas tout de même en arriver à souhaiter une telle chose pour nous tirer de ce destin funeste ?

Partager cet article

Repost 0
Published by thidgr - dans Economie
commenter cet article

commentaires

thidgr 09/04/2008 10:29

A la lecture de l'actualité sur l'OTAN, il semble que le choix de notre président est de vassaliser la France (comme le reste de l'Europe) aux USA.Ce n'est pas le plus réjouissant.

Présentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives