Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2008 2 29 /04 /avril /2008 17:19

Le rayon du soleil vaut 6,96 E+8 m

Le disque solaire a une surface de 1,52E+18 m2

La vitesse du soleil est de 217000 m/s

Le cylindre d’espace parcouru par le soleil est donc : 3 ;3 E+23 m3/s

 

Supposons que le soleil dispose d’un espace correspondant à une sphère de 3 al. Soit 9,6 E+49 m3

 

Le temps nécessaire pour tout couvrir (et donc « l’espérance d’une collision ») est donc de 2,9 E+26 s soit 9 E+18 an. C’est donc largement improbable.

 

Si l’on considère la galaxie avec ces 100 milliards d’étoile, on aboutit à un « temps de collision » a 9 E+7 ans.

 

Voilà un calcul grossier.

Il pourrait être améliorer en considérant le volume de la galaxie, la vitesse moyenne des étoiles et les diamètre moyens.

Toujours est il qu’avec cette approche, la probabilité de collision entre 2 étoiles dans notre galaxie n’est plus « si petite » (une centaine depuis la naissance de la galaxie).

 

Toutefois, cette approche « sans contrainte » n’est peut être pas adéquat. La dynamique de la gravitation a installé les étoiles sur des orbites relativement stables. On peut estimer que les collisions ou ajustements ont eu lieu dans les premiers temps de la galaxie et que depuis les orbites sont telles que les probabilité de « rencontre » sont bien plus faible ».

 

Faible mais certainement pas nul. En considérant l’ensemble des galaxie, il semble qu’une collision stellaire soit un événement rare mais réel.

 

Remarque : pour 2 « soleils » qui se rencontrent, l’énergie cinétique est

1/2mv2 = 4,7 E+40 J

Il s’agit de l’ordre de grandeur de l’énergie du phénomène. (il y a l’énergie potentiel de gravitation, on a supposé une étoile « fixe », le fait que les morceaux « partent », l’ajout de phénomène nucléaires,…)

La puissance du soleil est 4 E+26W. En supposons la période de temps d’une telle collision égale à 1000 s. Une telle collision c’est donc 1E+13 fois l’énergie du soleil. Une centaine de fois la lumière de toutes les étoiles de la galaxie. Un événement particulièrement violent.

 

A noter que cela reste en deçà des événements « supernova » : 1 E+44 J

http://www-internet.iap.fr/informationcommunication/articlesgrandpublic/astrohautesenergies/explosions_supernovae.html

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives