Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 14:38

La dénomination « effet de serre » est complètement inappropriée. Je reprends ici des éléments de mon article du 24/08/2007.

 

D’après http://www.pensee-unique.fr/effetdeserre.html une expérience  menée par Robert william Wood a montré qu’il n’y avait pas de différence de « conservation de chaleur » entre un verre qui absorbe les infrarouges et un verre qui ne l’absorbe pas.

Si R Wood est bien mentionné ici ou là, je n’ai pas trouvé de trace de cette expérience.

Il est clair que si cette expérience est exacte, le mécanisme de « l’effet de serre » (chauffage par captage des IR) dans une serre est faux.

 

Sans aller jusqu’à refaire cette expérience, un certain nombre de « faits communs » montrent l’inanité de la description du phénomène.

 

Premier point, si la conservation de chaleur par les vitrages étaient si efficace, on se demande bien pourquoi on ferait des vitres à double voire triple épaisseur. Ceci est aussi vrai pour les bouteilles thermo.

Il est clair par expérience que ces exemples ne sont pas que des artifices publicitaires mais on un effet réel.

 

Second point, lorsque l’on veut réguler la température d’une serre (quand il fait trop chaud), on ‘a pas à « tout enlever ». On peut se contenter d’ouvrir une partie et de permettre la circulation du courant d’air. La température chute énormément malgré la présence d’une surface vitrée encore importante. Cela montre bien que c’est la circulation de l’air (convection) qui est le phénomène qui importe le plus.

 

Troisième point. Malgré tout, les serres d’hiver sont chauffés.

 

Dernier point. Il est clair que les serres servent avant tout à conserver l’air qui a pu être chauffé (par le soleil via le sol ou par le chauffage) en limitant la convection. La convection est un fait scientifique bien établi. Il est probable que c’est ce phénomène qui est la cause principal de la conservation de la chaleur..

 

En définitive, la température « plus chaude » des serres n’est assurément pas du à « l’effet » de serre.  Ceci n’est pas une réfutation de « l’effet de serre », cela porte sur « l’étiquette ». Il ne faudrait donc pas parler d’effet de serre. Mais on va garder le vocable par.

 

Considération sur la véracité de l’argumentation.

1 J’ai fait référence à une « expérience preuve ». Mais je n’ai pas la certitude de cette expérience. C’est donc faible.

2 J’ai fait 3 constats parfaitement sûrs. Ces 3 considérations sont des indices que l’effet de serre n’est pas le principe majeure qui fixe la température de la serre.

3 J’ai une explication qui s’appuie sur une corpus scientifique solide. Mais il ne s’agit que d’une esquisse. Cela donnera lieu à l’article suivant.

=> C’est donc une ébranlement fort de l’explication thermique de la serre .

 

Partager cet article

Repost 0
Published by thidgr - dans Effet de serre
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives