Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2008 3 28 /05 /mai /2008 14:48

Pour Venus, l’explication de la température au sol découle pour toutes les lattitudes du gradient de température (modèle thermodynamique) et de la température en altitude.

Plus précisément c’est la valeur des températures

 

http://www.futura-sciences.com/fr/sinformer/actualites/news/t/astronomie/d/en-video-les-decouvertes-de-venus-express_13757/

 

Vers 70 km d’altitude, la température est de l’ordre de 230 K.

Les caractéristiques de cette couche limite sont plus complexe. Il s’agit d’une zone de « température plateau ». L’altitude basse et l’altitude haute dépende du caractère jour/nuit et de la latitude.

C’est cette valeur « moyenne » de 230K qu’il faut expliquer.

En reprenant le calcul du corps noir (la « constante solaire pour venus est 2700 W/m2, l’albédo est  0,65, on a une puissance absorbé de 236 W/m2 et une température de « corps noir est 256 K ».

L’écart n’est pas très grand. La température mesurée est plus froide que celle fournit par le calcul.

La température de 256 K correspond plutôt à l’altitude 55 km.

 

Les nuages s’étendent entre 50 et 80 km.

 

Le modèle suggère que l’altitude d’équilibre absorption –émission est de  55 km. C’est compatible avec la réalité.

Dans le détail, il faudrait modéliser les couches.

 

Mais la température de Vénus s’explique bien en première grandeur.

Partager cet article

Repost 0
Published by thidgr - dans Effet de serre
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives