Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2008 3 18 /06 /juin /2008 09:36

Tentons les Charles « roi de France » en 470.

Le fait qu’il n’y en ait que 10 pour onze items est un premier problème. Le fait que les, IX et X n’aient pas de surnom en est un autre.

1La gaité. Charles VII l’affable Charles VI le bien aimé , le fol ?

2 Espace Charles II le chauve, Charles III le gros ? ou Charles le grand ou Charles V le sage. Charles VI le fol.

3 air. Charles III le simple ou le gros Charles IV le bel, ou Charles V le sage.

4 eau. Charles III le simple ?

5 couché ronfle. Charles le gros

6 cent. Charles le grand ? Charles le gros ?

7 nœud ; Charles IX (neuf), Charles VI le fol

8 : le goût du laurier. Charles VII le victorieux, le bien servi. Charles V.

9 étonnement se traine. Charles IV le bel, Charles VI le fol

10, nu avec liaison. Charles IV le bel, Charles VI le bien aimé

11 Charles X peut faire l’inconnu (11), Charles VI le fol ?

Il apparaît les constats suivants :

A. L’ordre des items de la charade ne peut pas être l’ordre des « Charles ».

B. On peut placer « tous les charles ».

C. On peut remplir tous les items.

D Le double règle de Charles III et ses surnoms différents peut amener à le dédoubler.

Dans ces conditions le lien qui se dégage est le suivant

1Charles VII l’affable

2 Charles II le chauve.

3 Charles V le sage.

4 Charles III le simple.

5  Charles III le gros

6 Charles le grand

7 Charles IX (neuf)

8 Charles VII le victorieux.

9 étonnement se traine. Charles IV le bel, Charles VI le fol

10, nu avec liaison. Charles IV le bel, Charles VI le bien aimé

11 Charles X.

Il reste une incertitude.

Malgré toutes ces difficultés, en supposant que ce lien soit un élément de « décryptage » de 470, comment l’exploiter ?

Cela ne correspond à des relations entre les ordres des énigmes (celui de B celui des numéros, celui de l’apparition dans le livre).

Le « V »de Charles V peut faire le bout d’une flèche. Ce genre de construction devient acrobatique.

On a l’impression que 470 est à rattacher à Charles I (item 6) et que 530 est à rattacher à Charles VII (item 8). Il apparaît un relation affine de sens opposé entre l’ordre des items et celui des énigmes (par B). Il faudrait donc les rattachements suivants

Charles VII l’affable. 560

Charles II le chauve.  420

Charles V le sage. 500

Charles III le simple. 600

 Charles III le gros. 580

Charles le grand. 470

Charles IX (neuf). 780

Charles VII le victorieux. 530

étonnement se traine. Charles IV le bel, Charles VI le fol. B ou SS

nu avec liaison. Charles IV le bel, Charles VI le bien aimé.520

Charles X. 650

Cela ne saute pas aux yeux ! Surtout Charles IX en 780.

Une autre relation affine est possible avec l’ordre du livre de l’énigme. Numéro du Charles de l’énigme = « 8 – ordre dans le livre »

530 : Charles VII le victorieux

780 : Charles VI

470 : Charles le grand.

580 : Charles -1

600 : Charles V

500 : Charles VIII

420 : Charles IV

560 : Charles 0

650 : Charles II

520 : Charles II

Là non plus, le lien ne semble pas fonctionner.

Bref. Pas dans chance charles !

Partager cet article

Repost 0
Published by thidgr - dans Chouette d'or
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives