Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 octobre 2008 7 12 /10 /octobre /2008 16:14

Nombre de joueur : (1=entrainement, 2, ou plus) .

Les joueurs peuvent être organisés par équipe ou bien jouer de façon individuelle. Dans ce dernier cas soit ils jouent à tour de rôle (déconseillé) soit ils jouent en parallèle. S’ils jouent en parallèle, soit chacun joue de façon silencieuse et indique quand il a trouvé (il expose alors sa solution) soit c’est une œuvre collective et chacun construit le chemin.

 

Matériel : papier, crayon (dictionnaire).

 

But du jeu : passer d’un mot en un autre par un « chemin ».

 

Déroulement du jeu.

Un joueur choisit (de préférence par une  méthode au hasard) 2 mots (par exemple camion et voiture).

Les chercheurs (selon l’organisation retenu du fait du nombre de joueur) doivent trouver un chemin pour passer d’un mot à l’autre. LE chemin doit être le plus « court possible ».

Un chemin est construit comme suit : la première syllabe du mot suivant doit être égale à la dernière syllabe du mot précédent. On prendra une égalité phonétique de la syllabe. Normalement il faut un égalité réelle (rime riche) et ne pas se contenter d’une égalité de type « rime pauvre ». On peut l’admettre mais alors cela vaut « moins de points ».

Tout les mots valides (français) sont acceptés. Cela inclut les verbes conjugués et les noms propres. La règle de base exclut les expressions mais on pourra convenir de les inclure.

 

Exemple :

Camion – ionique (rime pauvre car pas le « m ») – nickel – quelconque – conquête – quêteur – heuristique (rime pauvre) – tiqua – Abscons (rime pauvre) - Convoi (le s final d’abscons n’est pas prononcé) – Voiture.

 

Décompte des points.

Jeux par équipe :

On compte l’ensemble des mots de la chaîne (au moins 3). On compte les liens pauvres. On fait la somme. Dans le cas, où l’équipe n’est pas parvenu en un temps raisonnable à trouver un chemin, on compte un malus de 40 points. Au bout de nombre égale d’essai (par exemple 10 chacun), c’est l’équipe qui a le moins de points qui a gagné. On peut aussi s’arrêter lorsqu’une équipe a atteint une seuil (200).

Jeu en individuel : 1 seul chemin.

On vérifie que le chemin est valide. On compte le nombre de point du chemin selon la méthode précédente.

Jeu en individuel : plusieurs chemins.

Au bout de x minutes, ceux qui ont trouvé exposent leur solution. C’est celui qui a le chemin le  plus court qui gagné (il reçoit 1 point).

Jeu en individuel : construction collective.

Normalement on ne compte pas de point. On peut convenir que celui qui apporte un mot de la chaine du chemin reçoit un point. Celui qui boucle le chemin reçoit un bonus de 5 points.

Il est préférable que quelqu’un tienne le crayon dans ce jeu.

 

Remarque : C’est un jeu qui dérive du « cadavre exquis ». C’est en gros le jeu du « marboudeficelle ».

 

Variante 1 : plutôt que de chercher des chemins courts, on pourra plutôt s’intéresser à des mots rares. (le problème c’est qu’il n’existe pas de critère pour dire qu’un mot est rare).

Variante 2 : S’imposer des mots de plus de 3 syllabes.

Partager cet article

Repost 0
Published by thidgr - dans Errements
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives