Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2008 2 23 /12 /décembre /2008 14:37

Rappel. La monnaie a 3 fonctions : moyen d’échange, réserve de valeur et unité de compte.

 

On pourrait imaginer que les internautes adoptent une nouvelle unité monétaire. Appelons là le « trans ».

Certains internautes seraient « en surplus de trans » et d’autres en « déficit de trans ».

 

Ce serait un moyen d’échange pour payer les « services internet ». Le service serait par exemple l’accès à un site (chaque fois que je consulte). A l’inverse le fait de mettre un lien vers un site est un service pour ce site.

A condition de pouvoir « pointer » le solde de trans d’un internaute, cela peut servir de réserve de valeur.

Je ne vois pas d’obstacle à la fonction d’unité de compte.

 

Le problème est donc de pourvoir « pointer » le solde d’un internaute. Il ne fait pas de fraude, il fait avoir confiance dans les système.

Une première possibilité c’est la définitions de « transbanque » qui auraient pour fonction de pointer ces soldes. C’est envisageable, mais cela revient à transposer le modèle « hors internet ». L’avantage serait de pouvoir avoir une monnaie mondiale et un système « transbancaire » qui échappe aux états (éventuellement au fisc).  

 

N’y a-t-il pas une autre possibilité ?

Elle consisterait à une délocalisation complète du système. Ce serait un retour aux fondamentaux. Le fait que A rende un service à B et que B le « paye » crée une « dette » de B vers A (dB->A). Cette dette est « détenue » par A. Mais l’intérêt d’une monnaie est que A peut s’en servir pour « payer C ». Lorsque A utilise un service de C, il peut « mobiliser » les dettes qu’il possède (s’il en manque il y aura une dette dA->C). On supposera que la dette n’est jamais divisée (éventuellement en faisant de « coupures » de dettes). En définitive, la dette dB->A va circuler, on peut l’appeler dB. Elle s’éteint notamment lorsque B rend un service qui est payé par dB. Pour éviter d’attendre trop longtemps, on peut avoir un système de compensation où chacun présente les dettes qu’il détient pour éteindre les dettes qu’il a contracté (pour fluidifier, certains internautes pourraient se mettre contrepartie dans le cas où elle n’existe pas).

Le problème devient donc technique. Celui de l’authentification de ces dettes dB. Il ne me semble pas insurmontable.

 

 

Je me demande si cette idée relève du rêve ou du cauchemar.

Partager cet article

Repost 0
Published by thidgr - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives