Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 15:57

Le jour sidéral : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jour_sid%C3%A9ral

C’est un concept qui souffre peu d’ambiguïté. Cela dépend de la planète considérée.

 

Je ne parviens pas à trouver des « jeux de mots » ou des analogies qui entrainerait sur une autre voie (sidérant ? nuit sidérale ?).

 

Pourquoi serait-ce le jour sidéral « terrestre » ? Rien ne l’oblige. Par contre, nous somme bien « dans le système solaire » et il s’agit d’une planète. Examinons le cas général.

Soit R la durée de révolution d’une planète et J la durée du jour. Alors pendant R la planète voie R/J jours. Cela corresponds à n tours, avec n = R/J +1 = (R+J)/J (sauf pour Vénus  et Uranus qui tourne à l’envers). Le jour sidéral c’est approximativement  Js= R/n = RJ/(R + J) 

Terre R = 365,25 j (365 dans la chasse), J = 1j alors Js = 0,997 j = 86164 s

Wikipédia fournit les jours sidéraux.

Mercure R = 88j, Js = 58,6 j, 

Vénus R = 225j, Js = -243 j 

Mars R = 687 j (687 dans la chasse), Js= 1,026j

Les autres planètes ont R grand et J petit, l’écart entre J et Js et négligeable

Jupiter R = 4335 j  (4330 dans la chasse) , Js = 0,4135 j

Saturne R = 10757 j (10752 dans la chasse) , Js = 0,444 j

Uranus R = 30708,j (30667 dans la chasse) , Js = -0,718 j

Neptune R = 60224j (60140 dans la chasse), Js = 0,671 j

Pluton R = 90613 j (90677 dans la chasse), Js = 6,387 j.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/(1862)_Apollon

L’astéroïde Apollon :  R = 651 j, Js = 0,127 j.

 

En la matière, la précision des valeurs évolue au fil du temps. SI Apollon était connu en 1990, il n’est pas certain que son jour sidéral soit bien connu. Même pour les planètes (les géantes gazeuses notamment), l’incertitude est significative.

Il parait improbable que les valeurs des géantes gazeuses (même Neptune) soit à retenir.

Il n’est pas justifié de retenir Mercure (même si R est inférieur à CENT jours) ou Vénus.

On ne peut pas exclure celle de Mars (Napoléon, la guerre, le dieu de la guerre).

On ne peut pas exclure celle de l’astéroïde Apollon

Il est probable que ce soit celle de la Terre.

Enfin l’idée « du tour en plus » est aussi possible. Il y a aussi l’idée du « tour qui fait revenir dans la même direction ».

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

PrÉSentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives