Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mai 2009 5 08 /05 /mai /2009 14:50

Il m’arrive de jouer à des jeux de guerre, de simulation ou de gestion sur ordinateur ou sur plateau. J’utilise fréquemment un tactique de « risque tout ». C’est une sorte de quitte ou double. C’est souvent payant. Cela consiste à concentrer mes forces en un point pour gagner à coup sûr en un point.

Il s’agit de jeux et il est « facile » de tenter le coup. Dans la « vie réelle » (pas forcément la guerre), ce genre de tactique est psychologiquement plus hasardeuse. Par exemple, celui qui est la « mise » du « quitte ou double » n’est peut être pas très rassuré. Et s’il n’est pas rassuré il peut se « désengager ». En ce qui concerne le « chef », celui qui mise, cette tactique n’offre aucun repêchage : c’est rarement appliqué. Ainsi, en ce qui concerne mes placements financiers, je ne mets pas tous les œufs dans le même panier : une division des risques s’impose (ce qui entraine un lissage des espoirs de gains). 

 

En approfondissant le thème, la tactique de la dispersion se trouve aussi en terme d’alliance.  Si du point de vue de la « fidélité » et autres concepts moraux, des alliances uniques et indéfectibles sont de mise, en terme pratique, il vaut mieux avoir plusieurs fers au feu. Il arrive que des alliées nous trahissent. Il advient surtout que nos alliés défendent leur intérêt avant tout.

 

Bref, les jeux de simulation pèchent généralement sur ce point. Dans la « vraie vie », il vaut mieux ne pas être « monolithique ».

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives