Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 septembre 2006 2 26 /09 /septembre /2006 15:35

Estimons les courant marins. 

 

Soit par exemple le Gulf stream

Certains de ces chiffres sont tirés de http://www.clubdesargonautes.org/observation/oceaop.htm.

Largeur estimée : L1 = 100 000 m

Hauteur estimée H = 1000 m

Section : S1 = l1 * H = 1 E+8 m2

Longueur du circuit (en surface) L2 = 4 000 000 m

Volume : V1 = S1 * L2 =  4 E+14 m3

Vitesse estimée : v = 80 km/j

Durée du parcours : T = L2/ v = 0,14 an (1 mois ½)

Volume annuel : V2 = V1/T = 2,9 E+15 m3/an 

 

Différence de température au cours du cycle (de 27 C à 2 C) : DT = 25 K

Capacité thermique de l’eau C = 4186 J/kg/K

Energie « évacuée par an » (des régions chaudes aux régions froides)

DE = V2 * DT * C = 3 E+23 J

Le site cité en référence évoque 1 500 000 centrales de 1300 MW soit 1,95 E+15W soit 6,15 E+22 J par an pour le golf stream. Le calcul effectué ici donne un résultat 5 fois plus grand avec les mêmes chiffres. Etrange non ? 

 

Nombre de courant de ce type dans le globe (estimation) nb = 7 (4 pour le pacifique, 2 pour l'atlantique et 1 pour l'océan indien). C'est le facteur de volume qui est important.

Volume recyclé par an : V3 = V2*nb = 2 E+16 m3

L’énergie totale est De2 = DE * nb = 2,1 E+24 J

Rappel : l’énergie solaire absorbée annuellement par la Terre est E1 =  3,5 E+24 J

La portion transférée aux hautes latitudes par ce mécanisme est P = DE/E1 = 61 % 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

PrÉSentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives