Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 14:44

Énigme 420

 

 

Nouvelle énigme nécessitant l’utilisation de la mesure.

A nouveau un texte crypté.

 

[Blabla]

 

Déchiffrage du texte crypté

 

On n’a pas besoin des chiffres pour décrypter le texte qui est presque clairement apparent et donne :

 

C’EST ICI QUE L’AIGLE IMPRIMA LA MARQUE DE SES SERRES DANS LE SOL CENT JOURS AVANT DE S’Y CASSER LE BEC ET Y LAISSER DES PLUMES

  

 

L’aigle, symbole de l’empereur est aussi le surnom de Napoléon. L’indication cent fait immédiatement penser aux Cent Jours. On va donc s’intéresser au parcours de Napoléon. Celui-ci a débuté son périple à Golfe-Juan.

 

Nous devrons donc tirer la flèche d’Apollon depuis Golfe-Juan.

 

 

Les planètes

 

Les symboles du visuel nous aident à comprendre (ce qui avait en outre été annoncé par la présence de Micromégas dans l’énigme précédente) que les chiffres servant à crypter les lettres sont les périodes de révolution des planètes.

 

365 = T = Terre                               TERRE = 61

687 = M = Mars                               MARS = 47

4330 = J = Jupiter                           JUPITER = 92

10752 = S = Saturne                       SATURNE = 91

30667 = U = Uranus                        URANUS = 88

60140 = N = Neptune                      NEPTUNE = 88

90677 = P = Pluton                          PLUTON = 92

 

Nous notons immédiatement l’absence de deux planètes :

 

225 = V = Vénus                                   VENUS = 76

87 = M = Mercure                                  MERCURE = 76

 

Si Max Valentin a utilisé le code des planètes il y a forcément un sens. On découvrira celui-ci en abordant la deuxième partie de l’énigme.

 

[OK : encore que le lien micromégas ne soit pas vraiment une aide.]

 

Les calculs 

 

A Golfe Juan nous rencontrons Apollon. Nous avons alors deux mesures à effectuer pour pouvoir trouver sa flèche.

 

La deuxième partie de l'énigme nous demande de déterminer le point de chute de la flèche d'Apollon, connaissant son point de départ à Golfe-Juan. La flèche est en fait un trait lumineux, qui se déplace à 300000 km/s. Un jour sidéral valant 861646 secondes, on trouve une distance de 559 km.

Voici le calcul à effectuer :

( 86164 / 46241860 ) x 300000 = 0,001863 x 300000 = 559.000006

559 km est en outre confirmé par le fait que lorsque l’on additionne les sommes des planètes on obtient :

61 + 47 + 92 + 91 + 88 + 88 + 92 = 559

 

[OK, le second calcul est inutile]

 

Avec une mesure équivalente au pied de 33 cm, 1969.697 mesures font 650 mètres d'altitude.

 

[Pas la bonne mesure donc pas bon]

 

La mission doit désormais être de trouver la flèche.

 

 

Comment trouver la flèche ?

 

Nous disposons d’un certain nombre d’indices

 

Le titre

 

Le titre nous donne une nouvelle allusion à la lumière. Or jusqu’à présent la lumière a été caractérisée par deux choses : L’Aube et Dabo

Mais ici le titre apporte une nouvelle précision. La lumière vient du ciel. La lumière peut donc ici être considérée comme les planètes ainsi que comme Apollon (Dieu du soleil) qui nous envoie son rayon (confirmé par l’utilisation du compas dans le visuel)

 

[OK encore que ce soit peu clair]

 

CENT et V

 

Lorsque l’on déchiffre le texte « crypté » on est en droit de se demander pourquoi 3 lettres n’ont pas été codées.

N et T de CENT

V de AVANT

 

On compte donc les lettres non cryptées du premier texte et on arrive à 100.

On compte les lettres de la deuxième partie du texte et on obtient 101.

La dernière phrase en comprend quant à elle 24.

 

Nous avons donc un total de 225 lettres. V étant la dernière lettre qui devrait être codée, on se ré-intéresse à sa période de révolution soit 225.

 

On retrouve également 225 d’une autre façon. Les planètes en alphanumériques donnent 559. Cependant dans le passage crypté N, T et V ne le sont pas.

Si on additionne les valeurs alphanumériques de Neptune, Terre et Vénus, on obtient de nouveau 225.

(Neptune = 88) + (Terre = 61) + (Vénus = 76) = 225

 

Il manque donc une lettre pour obtenir très exactement cette période de révolution. Or si l’on considère le texte crypté on peut observer une faute.

 

-         C’EST ICI QUE L’AIGLE IMPRIMA LA MARQUE DE SES SERRES DANS LE SOL CENT JOURS AVANT DE S’Y CASSER LE BEC ET Y LAISSER DES PLUMES

-         C’EST ICI QUE L’AIGLE IMPRIMA LA MARQUE DE SES SERRES DANS LE SOL CENT JOURS AVANT DE S’Y CASSER LE BEC ET D’Y LAISSER DES PLUMES

 

La lettre manquante est D. Nous savons de plus que le lieu d’atterrissage de la flèche d’Apollon est déjà connu. Il s’agit donc bien de Dabo

 

Plus précisément, il s’agit de la Chapelle Saint Léon qui culmine à 650m. De plus on avait constaté auparavant que Saint Léon valait 100 ce qui vient bien confirmer que la lumière céleste est Saint Léon.

 

[Je n’ai pas refait les calculs, mais d’après ce qui est écrit,  il y a toujours 225 et il ne manque pas de lettre. Tout cela pour une lettre (D) qui indiquerait Dabo : c’est sujet à erreur. ]

 

La confirmation par la méga astuce

 

-         Dans la charade 530 le S était assimilé à un serpent dressé. Or on a vu que ce S correspondait à la spirale à 4 centres, elle-même menant à la Chapelle Saint Léon. Dans cette énigme nous retrouvons Mercure, Mercure dont l’attribut est le caducée, soit un serpent enroulé autour d’un bâton.

-         Le serpent peut également représenter Python, serpent vaincu par les flèches d’Apollon pour la possession de l’oracle de Delphes. (cependant la vérité ne devant pas être affaire de devin, il s’agit peut-être d’un autre serpent comme nous le verrons plus tard)

-         Dans la charade 470 le sixième qui valait cent et le septième qui n’était qu’un nœud étaient mis en parallèle. On peut donc supposer qu’il s’agit d’un nœud entre ces deux énigmes (énigmes qui par ailleurs se recoupent pour donner le même résultat, soit la Chapelle Saint Léon). On devrait donc retrouver deux serpents, soit les deux serpents représentés sur le caducée (par ailleurs le caducée possède aussi deux ailes ce qui pourrait être une référence à l’aigle).

 

[La méga astuce ne devrait plus marcher avec 530 (où alors avec « Sage »). A quoi sert tout cela ?]

 

La méga astuce et la piste aux étoiles

 

La charade 470 donne E – on peut alors faire le rapprochement avec Esculape (voir dans le paragraphe à venir : naissance d’une nouvelle méga astuce), mis au monde par Apollon ou par Mercure (selon la tradition) représenté en tant que serpentaire (constellation). En outre Esculape a participé à l’expédition des Argonautes (ce qui fait penser au navire Argo que l’on a retrouvé en 600 grâce à la constellation du navire)

La première charade nous ayant fait comprendre que la vérité ne serait pas affaire de devin. On comprend que la vérité ne sera donc pas l’affaire d’Apollon. Le coq est aussi le symbole d’Esculape.

 

[Bien vague et encore une fois, 530 dit « sage » et pas « pas devin »]]

 

Détail ? L’arc d’Apollon

 

Prêter un arc à Apollon implique que nous ayons déjà un arc. Nous n’avons jamais eu d’arc. Mais là encore les planètes peuvent venir nous aider. En effet deux planètes étaient aux abonnés absents et une seule n’a pas encore été utilisée.

 

Mercure a volé l’arc d’Apollon. Il est donc logique qu’il soit celui qui lui prête-rende…

 

On devrait donc retrouver Mercure et sa révolution en tant qu’éléments dormant.

 

 

Mercure et Vénus

 

Les noms grecs de Mercure et Vénus sont Hermès et Aphrodite. Nous avons deux planètes qui manquent et qui ensemble donnent le fameux Hermaphrodite, lui aussi à considérer en tant qu’élément dormant.

 

[Ils ronflent donc ;) Qu’est-ce que c’est ce concept d’élément dormant qui apparait ici ?]

 

 

La naissance d’une nouvelle méga-astuce

 

La première méga-astuce consistait dans l’utilisation des charades comme méthode de confirmation des solutions ou d’aide à l’avancement dans la chasse. Or la première charade donnait des indications pour les énigmes 530 – 780 – 470 – 580 – 600 - 500.

 

Arrivé dans cette énigme, nous n’avons plus que la charade 470 pour nous indiquer que nous sommes ou non sur la bonne piste pour les énigmes 420 – 560 – 650 – 520.

 

On constate cependant une particularité très intéressante dans cette énigme.

 

Les résultats des deux calculs à effectuer sont 559km et 650m.

Or ces deux nombres correspondent (plus ou moins exactement) aux numéros des deux énigmes suivantes : la 560 et la 650.

 

Les numéros des énigmes devraient donc correspondre à des événements ou à des confirmations utiles à la résolution ou à la compréhension des énigmes

 

Puisque nous sommes dans l’énigme marquant la naissance de la méga-astuce nous sommes donc en droit de nous poser deux questions

 

 

A-t’on déjà rencontré cette astuce auparavant ?

 

530 – Nous avions trouvé Bourges. 530 correspond à la distance entre Bourges et le premier lieu, soit Roncevaux ainsi qu’à la distance Bourges – Golfe Juan

530 = 530km mais -530 est aussi la date où Pythagore (l’un des sept sages) a créé son école de sagesse… ce qui n’est pas rien comme coïncidence.

 

780 – Nous trouvions la direction qui allait nous mener vers Roncevaux. Or nous avions vu que Roncevaux était caractérisé par la bataille ayant eu lieu mettant en scène Roland. Cette bataille a eu lieu en 778 soit un chiffre très proche de 780. De plus la distance Roncevaux - Poissons = 780 km.

 

470 – A première vue rien d’intéressant pour l’instant.

 

580 – 580 km est la distance séparant Angers de Forbach, soit ce que l’on avait identifié comme clef de FA

 

600 – en 600  Brunehilde (instigatrice des chaussée Brunehaut – réhabilitation et agrandissement du réseau de voies romaines) s’exile en Bourgogne

 

500 – A première vue rien d’intéressant pour l’instant.

 

[On voit que lorsque l’on cherche à appliquer cette méga astuce à ce qui précède, cela ne marche pas. Surtout, le principe de cette seconde mégastuce (ou 3 ème si l’on distingue 530 et 470) pouvait s’appliquer dès B.]

 

Doit-on retrouver 420 dans cette énigme ou dans une énigme précédente ?

 

420 – en -420 Introduction du culte d’Esculape à Athènes + mort de Théodore de Cyrène (voir sa démonstration les nombres entiers dans une spirale)

 

 

Les cent jours

 

L’accent est bien sûr mis sur les cent jours.

Ceux-ci commencent à Golfe Juan le 01/03 et terminent à Waterloo le 18/06.

 

Les fêtes du jour

01/03 = Saint Aubin

Donc référence à l’aube

18/06 = bonne fête aux Léonce

A noter que l’un des proverbes vus sur Wiki pour le 18/06 (ce qui irait en confirmation du proverbe Saint Léon) : A la Saint Florentin fleurit le Plantin.

 

On peut également noter le jour de l'abdication de Napoléon, soit le 22 juin, comme étant le jour de la fête de la Saint Alban et de ses dérivés

 

Nous confirmons donc bien Dabo

De plus Alba signifie le chant des troubadours : l'aubade

 

Dernier point : si les cent jours avaient fait cent jours, ils se seraient terminés le 8 juin. Le 8 juin est le 159 jour de l’année.

1 5 9 = Bourges Forbach Jarnac

 

[Incompréhensible. En quoi cela confirme-t-il Dabo ?]

 

Poissons

 

Si l’on trace la droite Golfe Juan Waterloo, on passe par Poissons.

De plus les 559 en alphanumérique font penser qu’il faut calculer les deux planètes restantes en alphanumérique

Venus + Mercure = 76 + 76 = 152

 

Sur l’arc de cercle de Dabo à 152Km nous trouvons de nouveau Poissons

Dans l’énigme suivant Poissons sera aussi confirmé par le TANPR

La ville de Poissons est jumelée avec la ville d’Avril.

 

[Tient, d’où sort ce poissons ?]

 

LA CONSTELLATION DE L’AIGLE

 

On a ici une allusion à la constellation de l’aigle :

ALTAIR signifie « l’aigle en vol » or on nous demande de réfléchir au Vol de l’Aigle

On doit d’autant plus s’intéresser à Altair que le bec nous est signalé et que dans la constellation il est symbolisé par cette étoile.

 

La constellation de l’aigle symbolise Zeus. On l’a ensuite nommé Ethon (à rapprocher de par l’étonnement se traîne dans la 650 soit le passage de Tonnerre à St Florentin).

 

 

La question est : que faire des serres et des plumes ?

Possibilité :

 

Serres : trop vague comment trouver une étoile. Cherchons donc dans le mot lui-mm : serres se caractérisent par leur pouce opposable (l’hallux)

Plumes : pareil pour les étoiles : y laisser ses plumes : éventuellement rapport avec le supplice du goudron et des plumes : on a donc le rappel au goudron = bitume de Judée = N.O.Ir.

 

CORRECTIF :

 

Premier paragraphe : 100 lettres (Saint Léon vaut 100)

Deuxième paragraphe : 101 lettres (Waterloo vaut 101)

 

 

Annonces et aides pour l'énigme suivante :

 

Y = Waterloo

Waterloo = 101

Tonnerre = 101

Waterloo = Avrelot (de la même manière que aubade = OBAD = DABO)

Y = 25

Tonnerre à 25 km de Avrelot

 

 

84 et 91 : les clefs du succès pour le passage 560 - 650

 

Le chiffre de Napoléon : N

 

Il est suggéré par le visuel. N

Tout comme les lettres qui codent les planètes et comme son nom le suggère, le chiffre de Napoléon doit avoir une valeur.

NAPOLEON = 84

 

84 = IE = Issoire Epernay

 

91 chiffre récurrent :

 

Le plus évident : 2 distances sont trouvées lors de la résolution de cette énigme : 559 et 650 (qui ressemblent bcp à des numéros d'énigme)

650 – 559 = 91

 

Plus difficile : Pourquoi avoir choisi des chiffres aussi précis pour les calculs ?

Les chiffres précis donnés par la mesure sont en 500 et 420.

500 = 560.606

On retrouve le 560 donné par le calcul de la fraction de jour sidéral.

 

Calcul fraction jour sidéral (avant de multiplier par 300.000) = 0,001863

560.606 x 0,33 = 185 (chiffre ressemblant et qui nous menait à Dabo)

A noter aussi : 186,3 est le codage du Rhénium qu'a choisi MV.

 

560.606...

on a vu que 560 était le résultat du calcul pour tomber sur Dabo

 

1969,697 ? Pourquoi aussi précis ?

1969 suffit pour trouver quelque chose de déjà très approchant. Alors pourquoi pas 1969,698 ou 1969,696 ?

 

Enlevons 560 dans le chiffre 560.606 et si on considère que 1969 suffit pour trouver 650. Ne restent plus que 606 et 697.

697 – 606 = 91

 

91 = JB = Jarnac Bourges (trait après lequel nous tomberons sur Tonnerre)

 

A noter que le V non codé peut à ce moment être vu comme le Vanadium.

Vanadium = 51

51 = FB = Forbach Bourges (sur le mm trait que Jarnac Bourges et Tonnerre)

 

[On peut difficilement appeler cela une solution. Elle est presque plus absconse que l’énigme elle-même ! J’essaie de récapituler ce que donne cette logorrhée.

On a Golfe Juan, Dabo, Poissons, un seconde méga astuce, et puis des trucs qui dorment. En fait c’est tout un bric à brac qui pourra re servir. Voilà une démarche qui me parait inacceptable. En effet, en faisant cela on se donne les moyens de trouver n’importe quoi pour la suite.

Un grand ménage est à faire dans cette solution]

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

PrÉSentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives