Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 14:46

http://fr.wikipedia.org/wiki/Atmosph%C3%A8re_normalis%C3%A9e

 

L’altitude pourrait être indiquée par la pression ou la différence de pression.

L’unité de pression serait logiquement le mm de mercure.

 

8m – 1 hPa

1 torr = 133,322 Pa.

Donc 1 torr – 10,6776 m

 

Remarque : on est dans le cadre des expériences de Pascal au puy de Dôme (qui fait environ 1450 m – mais il y a un écart).

 

On pourrait donc avoir une mesure minuscule : quelques mm (de mercure) et obtenir ainsi une altitude significative. Inversement, avec une altitude de 1500 m par exemple, on a 140 torr

En faisant torr = tour, on peut élargir le spectre de recherche. Le passage des torrs aux tours c’est R->U qui fait partie d’ALMISEFORU.

 

Il pourrait y avoir quelque chose dans tout cela. Comment cela fonctionnerait ?

 

Mercure obtenu via 600.

Hâte-toi = « je te mets la pression »

1450 m : puy de dôme. Donc Expérience de Pascal

Apollon compte vers le zénith = prise de différence de pression soit 140 torr (mm de Hg). Ce n’est pas un acte de divination.

 

Et ensuite ?

 

La vitesse du son en fonction de l’altitude ne varie pas assez pour en faire une piste pertinente. De plus, il ne semble pas y avoir de formule « véritable » (trop de variables).

 

Apollon décocherait donc un trait de lumière. On voit mal comme échapper au 559 km. La vitesse de la lumière dans le mercure ? Le mercure est réfléchissant. 

Que faire des ces 140 torr ?

On peut considérer que c’est mercure le messager et qu’il va moins vite que la lumière, il ne fait que 150 mm sur la carte (en réel c’est déjà très rapide, sur la carte, c’est un quart de la vitesse du son). Impossible d’identifier Mercure grâce à sa vitesse. Que faire de cette vitesse ? La note « faux do » peut intervenir (mais bof).

140 tours : de quoi ? de jour sidéral. Ceci donne notamment un angle. Donc le point de chute serait à 559 km avec cet angle (par rapport à un repère). Cela serait possible mais c’est plein d’hypothèse.

Les 140 mm pourraient s’ajouter aux 559 mm sur la carte. Mais avec quelles contraintes ? Il faudrait que le trait tombe sur la ligne de sol et que les 140 soit orthogonal à cette ligne de sol. On peut faire la construction. Avec cette astuce, on transforme un déplacement ridicule (1,5 mm) en déplacement significatif (140 mm).

Mais pourquoi ce serait cela ? Il tire « de dessous la ligne de sol », il se déplace avant de tirer.

 

 

Est-ce que « Pascal » peut être renforcer ? Le pari ? Les pensées ? RAS

 

 

Au final, cela n’est pas convaincant.

Partager cet article
Repost0

commentaires

PrÉSentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives