Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 10:08

On a « A RONCEVAUX »

 

Le rapprochement des charades met en avant le lien E = n’est qu’un noeud = se cache aux limites de l’éternité.

 

C’est le noeud du pendu. On a alors le « jeu du pendu ». La flèche est celle de la potence.  On a CxExR qui n’est pas COEUR mais CREER.

Le chemin = « ou » (de 530)  devient « re ».

 

Le « ré » fait une chouette clé de passage pour la suite.

 

L’île de ré est dénommé « ile de lumière ». Mais plutôt c’est Ré est la divinité égyptienne du soleil qui est la lumière.

 

Avec l’île de Ré, le chemin = OU peut aussi se confirmer grâce à la commune de « la flotte » (ou plus généralement du fait qu’il s’agit d’une ile) = « qui offre de l’eau » et au pont qui est une liaison qui n’empêche pas le nudisme (toujours nu quand il a une liaison).

=> Bof

 

Par ailleurs, le texte comporte cent mots. On note qu’en 420 CENT est « en clair » (il y est question de flèche et de lumière). Mais surtout on a une référence à Apollon qui est à la fois musicien (la note Ré) et dieu du soleil (Nouvelle forme de Ré).

 

Avec ceci, on n’aurait pas « l’ile de Ré »  mais « Ré » (un seul lieu en 470). Cela ne veut pas dire que l’ile de Ré ne sera pas à utiliser ensuite.

 

Cette solution est plutôt bonne. Mais il y a des problèmes.

Le visuel est inexploité !

Dans le jeu du pendu, le e de CxExR est déjà « bien placé », donc on a déjà CxEER.

CREER quoi ?

Le madit qui dit que le coeur de 530 et 470 sont analogues en tant que « symbole ». C’est peu compatible avec l’utilisation du mot « coeur » en 470.

 

Tentatives de réponse.

L’épée « casse », c’est le contraire de la création. Or, l’épée est excalibur et non durandal, c’est donc le contraire de ce que montre le visuel.

C’est peu satisfaisant comme explication.

 

La création peut faire référence à l’acte de création de 600. Mais encore ?

 

Prospective en 580.

La connaissance de Cherbourg, permet d’exploiter le bec du coq de 530 (qui pointe vers Roncevaux et Cherbourg). Or L’ile de Ré est sur approximativement sur l’axe Roncevaux Cherbourg, à mi distance.

Il parait improbable que Roncevaux-Dieppe soit à tracer comme « ligne de ré » de la portée. Ni même Dieppe-ré ou Roncevaux-Ré.

La médiatrice Cherbourg-Roncevaux est elle la ligne de Ré ?

 

 

Au final, et à regret, il faut rejeter cette solution.

Partager cet article
Repost0

commentaires

PrÉSentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives