Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 11:02

« A Roncevaux »

 

Le bon chemin est la  flèche qui vise le cœur est l’amour

Le rapprochement des charades met en exergue « le nœud aux limites de l’éternité ». C’est le mariage.

On rapproche aussi OU de 530 et 470 : le O et le nu lié font « ONU ». Ils cherchent leur chemin : c'est-à-dire la paix. L’épée planté confirme la notion de la paix

On est dans les Pyrénées. On pense à « la paix des Pyrénées ». C’est un traité de paix. Il comporte la mariage de Marie Thérèse avec Louis XIV qui est évoqué dans une IS.

 

On alors le traité des Pyrénées (IS marie Thérèse).

Dans le traité des Pyrénées La France gagne le « Luxembourg » (certaines places). L’axe Roncevaux Bourges pointe sur le Luxembourg. L’étymologie de Luxembourg comporte « lux » c’est à dire la lumière.

On obtient alors l’axe Roncevaux Bourges Luxembourg

 

Complément 

La trahison de Jeanne d’Arc vendue par Jean de Luxembourg ?

 

L’explication est complète mais bancale

 

-          Il y a un saut temporel de 9 siècles !

-          l’épée évoque difficilement la paix (même avec le coup de pouce de l’ONU).

-          L’étymologie de  Luxembourg pour lumière est douteux,

-          Il est improbable que le mariage de louis XIV soit un mariage d’amour. L’alliance avec l’Espagne n’a rien eu d’éternelle

-          L’IS « Marie-Thérèse » ne joue pas son rôle (je n’aurais jamais pensé au traité des Pyrénées sans elle).

 

 

De plus cela ne résout pas le problème de la clé de passage pour 580

Enfin madit « un seul lieu » en 470.

 

Donc ce n’est pas la bonne piste. Ceci exclut aussi Sant Jean de Luz

C’est une fausse piste.

Partager cet article
Repost0

commentaires

PrÉSentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives