Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 janvier 2007 1 29 /01 /janvier /2007 09:49

Poursuite de l’analyse du projet UMP : recherche des engagements qui peuvent être « mesurés ». 

Services publics : une nouvelle ambition au service du changement  

1. Instaurer par la loi le service minimum garanti dans les transports publics et les autres services publics essentiels en cas de grève.  

Factuel. Dans le détail, le contenu peut varier.  

2. Rendre obligatoire un vote à bulletin secret sur la poursuite de la grève, dès lors que le mouvement social excède plus de huit jours.  

Factuel. Comment faire ?  

3. Adapter les horaires d’ouverture des services publics aux besoins des citoyens, en particulier des femmes.  

Blabla.  

4. Permettre à toute personne de joindre facilement par téléphone, à des heures élargies, tout service public ou tout agent responsable de son dossier.  

Blabla.  

5. Associer réellement les usagers et les élus à l’organisation du service public.  

Blabla.  

6. Créer une quatrième loi du service public, en plus de la continuité, de l’égalité et de l’adaptabilité : la loi de la performance.  

Une loi. Que contiendra-t-elle ? 

7. Permettre aux fonctionnaires qui le souhaitent de travailler plus que 35 heures pour gagner plus, exonérer de charges sociales et fiscales les heures supplémentaires ainsi effectuées comme pour les salariés du secteur privé, et améliorer, ce faisant, la qualité du service rendu aux usagers.  

Pourquoi cet engagement ce cache-t-il ainsi ?. 

8. Instaurer la rémunération au mérite des agents publics. 

Blabla.  

9. Réduire le nombre d’agents publics en réorganisant les services, car c’est une nécessité pour retrouver des marges de manoeuvre en termes de finances publiques et améliorer la rémunération des fonctionnaires. Partager les gains ainsi obtenus entre les agents publics et les pouvoirs publics 

Moins de fonctionnaires.  

10. Passer d’une fonction publique de 900 corps à une fonction publique de 6 à 10 métiers.  

Changement d’organisation. 

11. Favoriser la mobilité des agents publics au sein de chaque fonction publique et entre les trois fonctions publiques elles-mêmes (fonction publique d’Etat, territoriale et hospitalière) pour une carrière plus variée et plus enrichissante.  

Blabla.  

12. Créer un véritable marché de l’emploi public pour permettre à chaque responsable de choisir ses collaborateurs en fonction de ses besoins et de ses objectifs, et aux agents de se construire une carrière intéressante.  

Blabla. 

13. Généraliser Internet dans les rapports entre l’administration et les usagers et mettre en place des formations adaptées ou des accompagnements locaux pour permettre aux personnes défavorisées, isolées ou âgées d’utiliser également ces techniques.  

Blabla. 

14. Créer 100 postes hors catégories habituelles de rémunération pour faire venir ou revenir dans l’administration des personnalités qui ont fait leurs preuves dans la gestion et la direction d’entreprises privées.  

A voilà une « nomenclatura ».

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

PrÉSentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives