Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 09:51

« Là », c’est Guignes. A 8000 mesure vers l’est il y a une première pompe (à pétrole). Il y a 8 pompes sur la carte IGN et d’autres pas loin. Pour trouver cela, la carte locale est utile mais n’est pas indispensable.

 

Les sentinelles m’attendent = elles sont à mon service, elles stationnent. Idée de station service.

L’IS « gonfle » confirme l’idée de « pompe ». [pompe à air ou à essence]

 

Une sentinelle c’est un militaire. Il peut par exemple être 1ère pompe ou 2nde pompe, voire un aspirant ou sapeur (pompier ou du génie) : 4 cas de « pompe »

 

Casser sa pipe (visuel) peut-il donner pipeline ?

 

1ère interprétation de sentinelle = pompe.

 

IMMOBILES ET FIDÈLES, TANGIBLES ET MASSIVES, SEMBLABLES ET DISSEMBLABLES, CE SONT LES SENTINELLES. OK (les pompes à pétrole)

 

73 et 74, années de crise pétrolière sont éclipsées de « 71721075 ». Cette crise, c’est la fin des « 30 glorieuses » (la pompe = la gloire).

 

L’IS « l’abbé donne des idées » me fait penser au slogan « en France on n’a pas de pétrole mais on a des idées ».

 

 

Il semble évident qu’il ne s’agit pas de passer en revue les pompes à pétrole à l’ouest de Guignes. On doit passer en revue des éléments de la chasse. Le plus logique c’est de prendre les énigmes.

Passons en revue les énigmes en y cherchant les pompes.

530-4 : s’inspire (plagie = « pompe »).

780 : le pied du piéton est chaussé : il a une pompe. Cela n’altère pas le pas.

470 : le cœur est une pompe

470-2 : pompe à vide

470-3 : il nous a d’abord pompé l’air (ennuyé) ou pompe à air

470-4 : pompe à eau

470-5 : il est pompé (fatigué). Ronflant c’est aussi « pompeux »

470 – S : Lampion est un importun (il « pompe » le capitaine haddock).

580 : le titre est digne d’une maxime shadocks (qui pompaient). (shadocks – haddock)

600 : La solution « les vanités » = les pompes. Cette fois-ci, ces vanités ne sont pas nécessairement hors course (car cela nécessite un passage au pluriel).

600 : Le maure d’Asterix manque d’R, il les aspire (pompe).

500 : L’action du télégraphiste est une action de va et vient. Il « pompe »

420 : La flèche va à toutes pompes. C’est contraire au fait « d’attendre ».

560 : On a puisé (pompé) dans les énigmes antérieures.

650 : l’homme du visuel à la pelle a une pipe cassée. Quelqu’un a « cassé sa pipe». Il y a des pompes funèbres.

650 : On remarque aussi qu’avec 8000 mesures, on est alors « à coté de nos pompes ».

520 : le contexte de la couture (dénoué, fil, refermer) autoriser l’idée de « travail à la pompe » (retouche). Nous n’avons pas encore décodé l’énigme à ce stade.

 

Cela signifie que presque tous les sens du mot « pompe » sont utilisés. Il reste :

-       Serrure ou fusil à pompe

-       Pompe à phynance (fisc)

-       Exercice de gym

-       Sorte de patisserie.

-       Faire une fellation

-       Boire, absorber

Il y en a trop, et cela est trop aléatoire pour en faire une piste d’éléments à exploiter. Par contre, le fait d’avoir un tel rapprochement dans toutes les énigmes confirme à la fois « pompe » et tout ce qui nous a amené jusqu’ici (c’est assez rare pour être souligné).

 

Lorsque l’on passe en revue c’est notamment pour décorer ou distinguer (la pompe c’est aussi la noblesse du style soit la distinction). En quoi les énigmes se distinguent elles ?

 

La « pompe » de 420 se distingue par rapport au contexte de 650. C’est une opposition : « aller vite versus attendre ».

Les pompes de 600 (les fastes) sont conformes avec un passage en revue.

Les pompes des autres énigmes ne cadrent pas dans le contexte de 650

530 : le coq qui fait face à l’ouest (ponant) n’est pas lié à une notion de « pompe ». Donc RAS

470 : l’arme de la sentinelle n’est pas liée à une notion de pompe. Donc RAS

 

ð  2 énigmes se distinguent ; 420 et 600. Cette distinction est importante car la notion de revue et d’édition se trouve ailleurs

 

 

Revue = périodique (« magazine »)

En 600, on a le tableau périodique et en 420 on a les périodes des planètes et le chiffre périodique 1969.697 (la fraction n’est pas une période = inverse d’une fréquence) ? On va donc s’intéresser à ces éléments là.

 

D’autres énigmes comportent des éléments de nature « imprimerie ». 530 peut faire penser à une Introduction/éditorial (l’ouverture), la une (la première énigme : le gros titre = ETERNITE), le sommaire (résolution « sommaire ») et contient des lettres capitales. 470 peut indiquer l’ours (des Pyrénées), la légende (Roland), la police de caractère (police d’assurance  = S Lampion). 420 contient aussi la notion « d’imprimer » de « Marque d’imprimeur », de serres =presse et de format grand ou petit aigle.

Mais cela va au-delà de la notion de périodique.

 

En définitive, la sélection des 2 énigmes se verrouillent avec l’hypothèse « revue = périodique »

 

Examinons 420.

 

1969,697 comporte 8 signes 999 66 1 7 et « , » dont la fréquence est identique à 71721075.  (A noter que le bras de l’homme à la pelle peut symboliser une virgule). Passer en revue c’est recevoir le chiffre périodique dans la trame de 71721075. La transposition donne 969x6,9y ou 969,6x9y (x et y valent 1 ou 7). S’il s’agit de mesures (on est dos au ponant, donc pas direction nord), on a soit 71,7 km ou 717 m (peu importe la suite).  On remarque que cela commence par 717. On a donc « bouclé ».

 

Par ailleurs après 717, il reste 21075, anagramme (en fait il suffit de placer le 2 à la fin c'est-à-dire d’utiliser la permutation de 580) de la période de Saturne qui est la planète aux anneaux : une boucle !

Une revue (magazine) cela se « boucle ».

 

Tout cela nous fait-il tourner en rond ?

 

71,7 n’est donc pas une distance (fausse piste qui conduirait à Malesherbes à 71 km au sud de Paris). Elle donne l’idée de « boucle, retour au départ, révolution ».

 

Faut il retourner en B ou en 530 ? Non car ces 2 énigmes n’ont pas été distinguées.

 

La notion de révolution est prégnante en 420. (Napoléon, révolution des planètes).

 

 

On obtient donc l’idée de révolution (en fait on ne retient que l’idée de révolution de tout ce que peut apporter 420)

 

 

 

Complément historique

 

Dans le contexte de 650, la révolution n’est  pas une affaire d’astronomie mais de politique (française).  On en compte généralement 3 : la « grande » = 1789, 1830 et 1848. On est dans le contexte de nos 3 silhouettes de 560 et des « 3 héros » de 8000. On doit en distinguer une.

 

Avec les formats « grand aigle » et « petit aigle ». Le grand aigle c’est Napoléon 1 qui finit « 1789 ». Le petit aigle pourrait être Napoléon III qui « sort » de 1848. Alors, la révolution qui se distingue est 1830.

 

Surtout on lit 8000 comme 8 et 3 zéros (héros). Or, 1860 est aussi les « 3 glorieuses » (3 héroïnes).

 

Le lieu de la révolution est la bastille et la colonne de Juillet. Mais, rien ne vient étayer ce lieu.

 

C’est donc la révolution de 1830.

 

 

 

Examinons 600.

 

Dans le contexte de l’édition (magazine), on voit le tableau périodique des éléments comme la table des matières.

Dans 600 on a aussi l’index et Astérix/astérisque. Tous sont des « renvois ».

 

Renvoi et révolution  n’est pas du renvoi de Necker (« cause » de la révolution de 1789) dont il est question

 

Le renvoi est « Obélix/Obélisque ». L’obélisque est place de la concorde dont l’ancien nom est place de la révolution.

C’est à l’issue de la révolution de 1830 que la place de la concorde prend définitivement son nom.

Concorde = alliance (titre de 600)

Concorde : supersonique victime de (éclipsé par comme l’éclipse de 420) la crise de 73 74.

 

L’application de 71721075 au tableau périodique donne

- Lutétium (Paris)

- Hafnium (sert pour les filaments)

-  Néon (tube de lumière)

=> Ces 2 notions donnent l’idée de « ville lumière » qui confirme que « cela se passe à Paris ».

- 75/Re-Rhénium- (Seine et dieu lumière qui confirme l’obélisque) :

 

Le défilé par excellence est celui du 14 juillet (célébration d’une révolution) qui se passe sur les champs Élysée où le président qui passe en revue est placé place de la concorde.

 

Par ailleurs, 420/Saturne donne l’idée d’anneau soit d’alliance. C’est tout à fait cohérent avec la concorde

 

Solution : la concorde

 

 

 

Le visuel

 

71721075 est utilisé (position pour codage de 1969, exploitation via le tableau périodique, absence de 73/74 et anagramme de la période de Saturne).

 

Outre 71721075, on a « casser sa pipe » = pompe funèbre. Casser sa pipe est cohérent avec le contexte de la révolution et de la concorde (guillotine)

 

On a les 3 personnages = 3 glorieuses

 

Le dernier personnage a pris une pelle (tomber par terre). Cela renvoie à la chanson des misérables « je suis tombé par terre… ». Le personnage est donc Gavroche. Le fait que Gavroche ne meurt pas aux cours des 3 glorieuses en 1830 mais lors de journées d’insurrection en 1832 (obsèques du général « Lamarque) me semble tout à fait dans l’optique de « bonnes erreurs communes» de la chasse.

La notion de « passage en revue » et de « sentinelle » donne l’idée de défile c'est-à-dire de passage étroit. Cela fait écho au titre de la 560 et à Victor Hugo.

 

Le visuel est donc exploité. Il est cohérent : c’est la rencontre de Gavroche qui casse sa pipe et des 3 glorieuses.

 

 

 

 

Pourquoi les pompes ?

Les pompes à pétrole trouvées avec Guignes ne servent que pas (ou peu). On peut se demander si l’on ne peut pas trouver 650 « toute seule ». A quoi servent elles ?

La sélection de 420 nécessite d’avoir le concept « d’aller à toute pompe ». C’est difficile d’en avoir l’intuition.

Elles servent retenir les 2 bonnes énigmes et seulement celles-ci. En effet, l’épée de 470 ou le coq face au ponant de 530 pourraient aussi conduire à des liens possibles (l’arc de triomphe, le génie de la bastille,…)

 

Le lien « revue = périodique » permet de sélectionner aussi ces 2 énigmes. Mais il est « pollué » par d’autres éléments de nature « imprimerie ».

 

Enfin le concept de pompe vient appuyer l’idée de distinction (la pompe du style) des énigmes.

Les références à la crise du pétrole (éclipse de 73 74) et au Concorde sont aussi des bonus.

 

 

Exploitation du lien charades-énigme : A de 470

 

« A se traine » donc l’idée de lenteur – C’est cohérent avec les sentinelles qui attendent et l’exploitation de la lenteur qui a été faite.

 

 

Les « fausses pistes »

Le lien 530 (face au ponant) peut donner : entre-tués, 3 « sans-grades », sapeur,

Le lien 470 (sentinelle désarmée) peut donner : arc de triomphe, soldat inconnu, génie de la bastille.

Les coquilles de 560

Malsherbes à 71 km au Sud de Paris

Il y a sans doute d’autres liens (on est un peu dans la situation de 470 où les « pistes » foisonnent)

 

Ambiguïté  sur 420

 

Définition de sentinelle : « Lettre qui tombe d'une page et reste debout sur le marbre lorsqu'on enlève la forme ». « La forme est la partie qui reçoit l'encre et qui sert à imprimer directement la feuille de papier. Le marbre se dit de la table de pierre ou de métal sur laquelle on pose les pages, pour les imposer, et les formes, pour les corriger ».

On est en plein dans le contexte de l’imprimerie (« imprimer la marque » et « serres =presses »). Le marbre fait penser à une tombe ce qui est cohérent avec 650.

 

On va supposer que 71721075 est ce qui reste sur la forme (donc à l’envers). Les « 3 ombres » sont les 3 sentinelles qui sont restées sur le marbre : on les identifie au 3 « 7 ». Il faut donc compléter ZxOISyIz pour former quelque chose. « Zéphyr oisif » peut  passer (c’est la seule solution pratique). Alors x vaut « éphyr », y ne vaut rien et z vaut F (Le «7=F » qui est quasiment lisible facilite la lecture de « oisif »).

Le zéphir est un vent d’ouest. Le vent est cohérent avec la notion de pompe. On l’a dans le dos. Oisif est conforme à l’attente.

 

Le mot oisif est tout à fait dans le contexte de l’opposition « attendre/aller à toutes pompes » qui distingue 420.

 

En exploitant 420, le terme « abattre » en voile signifie s’écarter du lit du vent : donc aller au sud (ou au nord !). On en déduit que cette fois-ci 1969,697 sert à quelque chose.

 

ð  Ceci est compatible avec la solution. C’est tout de même très aléatoire et en pratique inutile.

 

 

Partager cet article

Published by thidgr - dans Chouette d'or
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche