Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juin 2007 2 26 /06 /juin /2007 17:16

Une des raisons pour lesquelles l’alarmisme climatique me gêne est que cela détourne de vrais problèmes planétaires.

 

A mon sens, pour le 21ème siècle il y a de vrais dangers. Je vais les évoquer brièvement (sans prétention d’exhaustivité).

 

En premier lieu, il y a un risque de conflit nucléaire. Depuis la seconde guerre en Irak, ce risque important. En fait, il me semble improbable que l’humanité sorte du 21 ème siècle sans passer par un conflit de ce type. Peut être que ce conflit restera cantonné. En tout cas c’est là un problème sérieux. Il se traite par la non prolifération mais aussi par un désarment nucléaire généralisé et enfin par le traitement des sources de conflit.

 

Ensuite, il a le problème de l’explosion démographique. Certaines projections donneraient un palier de 15 milliards d’habitants pour la population mondiale. Il y a de l’incertitude ici, mais malgré tout l’inertie démographique est telle que l’accroissement est certain. Cela est la source de problèmes gigantesques. Il s’agit notamment des ressources (foncier, énergie, matières premières, nourritures). Mais il s’agit aussi de la qualité de vie (santé, éducation, épanouissement, sens de la vie,…). A ce titre, les religions classiques qui prônent des politiques natalistes sont criminelles.

 

Il y a encore un risque « biologique ». Il est possible qu’une épidémie majeure ait lieu. Elle peut être naturelle, accidentelle (provoquée par l’homme) ou causée par un conflit. Si ce n’est une épidémie, le risque biologique peut porter sur des animaux ou des cultures et générer une crise alimentaire majeure. Après tout, la période d’abondance alimentaire que les pays développés connaissent actuellement est vraiment une exception dans l’histoire. Les OGM sont à la fois une cause d’augmentation du risque et un espoir de solution.

 

Voici 3 dangers majeurs qui guettent l’espèce humaine. Ils sont graves et avec une probabilité d’occurrence significative.

 

Il y a d’autres risques.

Les risques géologiques : quasiment certains mais de gravité globale réduite (2 millions de morts pour un tremblement de Terre majeur par exemple).

Les risques astronomiques : potentiellement anihilateur mais de probabilité infime.

Les risques météorologiques : grosso modo comme d’habitude. Ils sont amplifiés par l’accroissement démographique, l’extension géographique et par l’investissement matériel (plus d’infrastructure => dégâts plus coûteux).

Le risque social. On peut imaginer une société mondiale « de classes ». Il y aurait une élite et des pseudos esclaves, avec ou non un classe intermédiaire. C’est quasiment déjà le cas. Cela ne « tue » pas, mais c’est assez inquiétant.

Le risque d’une dictature ou pseudo dictature mondiale. Celui-ci me semble.

Bref, dans cette litanie, j’ai vraiment du mal à introduire le risque climatique. Il ne me semble ni probable ni inquiétant ! Voilà pourquoi braquer les projecteurs sur ce thème est une manipulation.

Partager cet article
Repost0

commentaires

PrÉSentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives