Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 novembre 2007 2 06 /11 /novembre /2007 09:03

Si l’on considère la crise iranienne sous l’angle moral, l’avantage semble plutôt dans le cas iranien.

 

En effet, c’est un pays « assiégé ». Il a dû subir une guerre terrible contre l’Irak (il a été l’agressé). Les grandes puissances ont aidé son ennemi lors de cette guerre. Il est dénigré au niveau mondial par la première puissance du monde. Il est sans doute hyper espionné tant de façon électronique que par des sections spéciales sur le terrain. Il est en butte à l’hostilité manifeste de la part d’Israël, Israël possédant l’arme atomique.

 

Ce pays est l’héritier d’une très vieille nation : la perse (même si la population actuelle ne relève pas exclusivement de cette ethnie). Il a été colonisé. La décolonisation a laissé une emprise britannique longtemps très importante. Il a fallu un « coup de force » avec la nationalisation des sociétés pétrolières pour en sortir. Il y a eu un contentieux important avec la France sur la technologie nucléaire : la France n’a pas remplit sa part du contrat (du fait de la révolution). Bref, il a des griefs légitimes envers une partie des grandes puissances.

 

Ce pays estime être en droit de se défendre. L’arme nucléaire fait partie de la panoplie de défense. Ce n’est pas les grandes puissances (et surtout la France) qui peuvent dire le contraire.

 

Si l’on considère l’actualité récente, les états unis et ses alliés ont apportés la chaos à ses frontières.

 

 

Sous un aspect moral, l’Iran est donc « dans le bon camp ».

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

PrÉSentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives