Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 14:54

Je propose la liste suivante pour les besoins fondamentaux d’un être humain. Il s’agit notamment de les considérer d’un point de vue économique pour identifier la part que représente chacun.

 

-          respirer (comme pour l’instant « respirer  est gratuit », on en reparlera plus).

-          Manger et boire.

-          Dormir (là encore, c’est gratuit)

-          Rêver (là encore c’est gratuit)

-          Communiquer (émetteur et récepteur)

Il s’ajoute des besoins quasiment fondamentaux.

-          Se protéger de l’environnement (chaud, froid, humidité, animaux,...)

-          Santé et hygiène

-          Se protéger des autres être humains.

Ces besoins ne sont pas strictement indispensables. Il est en effet possible d’imaginer des sociétés humaines où ils ne sont pas pris en compte. Cela entraine alors une mortalité bien plus importante et fait jouer à plein la sélection naturel. Certains romans de science fiction évoquent de tels cas de figure. Il semble que cela ne doive pas engendrer nécessairement une extinction de l’espèce. En tout cas, la quasi totalité des sociétés réelles ont pris en compte, à un degré plus ou moins poussé, ces besoins.

 

Je ne vois pas d’autres éléments dans la liste.

 

L’économie est complexe et un vaste ensemble de services ne rentrent pas dans cette liste. Il s’agit souvent de services intermédiaires permettant de satisfaire un ou plusieurs de ces besoins. Parfois, l’empilement des services intermédiaires est important. Ainsi, les transports peuvent transporter de la nourriture, des vêtements, des médicaments, des artistes,....

Ainsi, toute activité économique devrait pouvoir se rattacher (éventuellement avec un ventilation) dans cette liste. Je ne vois pas d’exception.

 

Examinons les 5 postes consommateurs de ressource : manger, soigner, protéger, défendre, communiquer.

 

La nourriture et l’eau, c’est donc non seulement la production (engrais, semence, travaux agricoles, soins du bétail, récolte) mais aussi tout les transports, conditionnements, et services nécessaires. Pour l’eau cela comprend le traitement et la fourniture d’eau « à boire ».

Cela a longtemps été le premier poste budgétaire de l’Humanité. Depuis peu (environ le milieu du XXème siècle), c’est passé au second plan. Cela se voit à la proportion d’agriculteur (ou pêcheurs), à celle de la population rurale et aussi à la part de la nourriture dans le budget des ménages. C’est l’une grande révolutions du moment.

Malgré tout ce poste s’est considérablement enrichi en terme de quantité et surtout de qualité (diversité notamment). On peut considérer que – sauf exception pour les mal nourris – ce poste est « saturé » (on est foutu on mange trop).

 

Se protéger de l’environnement, c’est à la fois les vêtements (hors « effet mode ») et ce qui a trait à l’habitation.

Cette partie a elle aussi cru (plus de vêtement, plus spécialisés, plus d’espace). Mais globalement moins que la nourriture. Ce poste reste secondaire. Là encore, on est proche de la saturation.

 

La santé et l’hygiène c’est donc tous les soins (médicaments, médecins, infirmiers, vaccins,...) et les services nécessaires mais aussi la propreté (du corps et des locaux).

En Europe ce poste a longtemps été négligé. Il a cru du moyen âge jusqu’à nos jours. Il croit depuis le XXème siècle dans le monde. On est encore loin de la saturation car on a toujours de besoin de plus de santé. Par ailleurs, du fait de l’accroissement et du vieillissement de la population, les questions d’hygiène sont sans arrêts plus « couteuses ».

 

La protection des autres être humains c’est l’affaire en partie de la police de la justice et des armées. En valeur absolue ce poste a cru mais en valeur relative, il est plutôt resté stable au fil du temps.

On peut le considérer comme proche de la saturation. En effet, il n’y a pas de perfection en la matière.

 

La communication est un vaste domaine. Il inclut l’éducation (dont l’enseignement technique), l’information (dont la recherche scientifique), le divertissement, le positionnement social et politique (c’est à dire la mode, la politique, le pouvoir,...), la religion. C’est ainsi que l’on y trouve l’Ecole, le Sport, l’Art, les Religions, la Science, la Presse, ...

Ce poste a toujours été significatif et il a cru considérablement. Il a « explosé » en quantité et en diversité. L’Humanité est proche de la saturation. Il reste peu de temps mort dans l’emploi du temps d’un être humain. C’est clairement le premier poste budgétaire.

On dit souvent des cathédrales qu’elle sont « inutiles ». Cela me semble un approche erronée. Elles sont là pour satisfaire le besoin relatif à la religion (comme un partie de la communication). On peut juger que c’est une dépense trop forte pour la société du moment. Qu’en est-il d’un stade de sport, d’un opéra, d’une encyclopédie ou d’ITER ?

 

Estimation de ces postes : il y a longtemps – maintenant - futur

Manger : 64% - 18% - 12%

Soigner : 1% - 21% - 30%

Protéger : 5% - 4% - 3%

Défendre : 20% - 20% - 15%

Communiquer : 10% - 37% - 40% 

Ceci est une esquisse. Elle mériterait d’être affiné et d’avoir un chiffrage moins estimatif.

Je crois que cette approche est pertinente. En effet voilà des indicateurs  permettant de définir des orientations de société. Dans 50 ans, que veut–on ? 10%- 48%- 2%-10%- 30% ? ou 15%-50%-2%-8%-25% ?

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives