Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 16:32

Dans le discours alarmisme sur le réchauffement climatique, il y a une première manipulation qui correspond à l’article défini « le ».

 

En effet, de quel réchauffement parlons-nous ? De celui du passé ou de celui du futur ?

 

Je ne suis pas le premier à faire cette distinction. On trouve notamment dans une présentation de V Courtillot ici : http://www.youtube.com/watch?v=uXeRbbM2AjY.

 

Il y a en effet eu un réchauffement climatique global au cours du 20èmesiècle. Cela fait « consensus ». Là, il n’est pas question « d’y croire ou non », il s’agit d’en avoir des mesures les plus précises possibles.

Le schéma général de ce réchauffement est une croissance entre 1900 et 1940, une baisse entre 1940 et 1970 et une croissance entre 1970 et 2000. On peut ajouter, un plateau entre 2000 et 2010.

Au total, le réchauffement mondial moyen est de l’ordre de 1 K.

 

 

Source : figure 2 du « technical summary » » du rapport 2001 du GIEC.

 

Sur http://www.universcience.fr/climobs/figure/constat_temperature-globale-depuis-1880_en_celsius/(site plutôt « alarmiste »)

 

On peut constater que pic de température de la fin du XXème siècle est le pendant du « creux » de température du début du XXème siècle.

 

 

Il est remarquable que selon les sources, les détails des mesures ne coïncident pas tout à fait. C’est-à-dire que sur des mesures « constatées », les chiffres diffèrent légèrement. C’est loin d’être anecdotique.

En premier lieu, cela renvoi au problème de ce que peut signifier le concept de « température moyenne terrestre ».

Ensuite, cela indique que la précision à 0,1 K  qui est donnée ici ou là est illusoire.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by thidgr - dans Climat
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives