Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 15:29

Les informations fond état que la France (l’Etat français ?) va revendre son surplus de vaccins contre la grippe A (90 millions de commandés !).

 

Certains se gaussent de cette situation. Vaut-il mieux en rire ?

 

Je considère que cette situation est déplorable mais logique. Elle est déplorable parce que c’est un gâchis de ressources (rappelons que les ressources ne sont pas infinis et qu’il est nécessaire de les arbitrer).

Elle est logique car c’est la conséquence de la culture du « risque zéro » qui s’est installée (notamment en France). On rappel l’affaire du sang contaminé. Mais ce n’est pas le seul ni le meilleur point de repère. On peut penser à la canicule, à la vache folle, à la grippe aviaire, aux alertes météo, aux radars, aux réglementations de sécurité toujours plus kafkaïenne (inapplicables donc inappliquées donc inutile), au prétendu réchauffement climatique, au principe de précaution devenu l’horizon indépassable,…

Dans ce contexte, il est parfaitement logique que le pouvoir politique « se couvre ». Il n’a aucun intérêt à prendre le plus petit risque. En terme de choix de stratégie, il n’y a pas d’hésitation à avoir.

Ce qui est déplorable, ce n’est pas le fait d’avoir un surplus de doses de vaccins qui va aller à l’incinérateur. C’est cette France de rentier qui a bannit tous les risques (et qui ostracise ceux qui en prennent).

 

Peut être toutefois que 2009 aura été le point bas du phénomène. Le rejet de la plainte concernant les soldats morts en Afghanistan ramène peut être un peu le principe de vie dans cette société : vivre c’est être en permanence en danger de mort.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

PrÉSentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives