Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 14:55

Dans les relations humaines (négociations, flirt, hiérarchie,...), il est souvent question de pouvoir. En fait, on apprécie que « l’autre » soit « en danger ».

 

En effet, s’il est confortablement installé, sécurisé, on aura aucune prise sur lui. Impossible de le faire bouger.

 

Avec cette idée, la transposition donne plusieurs cas pratique.

Supposons que l’on « veuille  quelque-chose » (se faire embaucher par exemple). La relation est largement di symétrique. L’employeur (en général un personnel RH qui n’est pas du tout impliqué) est « sécurisé ». La première attitude est de l’être aussi (ne pas dépendre de ce nouveau job). Mais dans  cette situation, tout est bloqué. L’idée est de faire croire que « l’on est en danger » (que l’on a veut ou que l’on a besoin du job à tout prix). Alors, l’interlocuteur va se délecter du pouvoir qu’il a sur nous.

Partager cet article
Repost0

commentaires

PrÉSentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives