Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 14:06

Les villes valent des chiffres, comment fonctionnerait une telle mesure ?

On peut imaginer qu’il s’agit d’affecter un Barycentre

560606 c’est Forbach (1 000 000) Gérardmer(10101) Angers(1010). Soit en pratique Forbach(100), Gérardmer(10), Angers (1). C’est assez proche de Forbach.

 

Pourquoi pas, mais c’est assez alambiqué.

Partager cet article
Repost0
1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 14:05

En 780, on a 4747

Avec 580, c’est Epernay Issoire

 

Cela peut passe  comme « axe de croisement ».

 

Est-ce que cela fournit quelque chose de remarquable ?

 

Intersection avec Roncevaux Bourges : ?

 

Orthogonal passant pas Bourges : ?

 

Partager cet article
Repost0
28 février 2009 6 28 /02 /février /2009 14:04

Bourges a été vue en 530

Cherbourg peut aussi être liée à 530

Les 8 autres villes peuvent elles se placer en 530 (ou en 780 et 470) ?

 

En 530

Je ne vois pas

 

En 780

Dieppe – Epernay peut il être l’axe 780 (en supposant que cela fonctionne 2 par 2 et à la suite) ?

Cela ne colle pas.

Issoire contient rosse, Dieppe contient pied, Héricourt ne contient pas cocher et aucune ville ne s’approche de boussole. On peut éventuellement retenir que Issoire et Dieppe sont à rattacher à 780 (et en bonus que c’est l’axe de 780).

 

En 470

Aucune des 10 villes ne rentre dans le cadre de ce que l’on sait de 470.

Partager cet article
Repost0
28 février 2009 6 28 /02 /février /2009 09:50

Toujours dans le cadre de la fusion entre les banques populaires et les caisses d’épargne.

 

Celle-ci nous est présentée comme une bonne chose « allant de soi », permettant de construire le 2 ème groupe bancaire français : « Big is beautiful ».

 

On peut constater que la première étape de cette fusion a consisté à créer Natixis. Il est difficile de nier que cela a été un fiasco complet.

 

Je n’ai lu nulle part des analyses de la raison de cet échec.

 

En fait la situation ressemble à celle du joueur du casino : tant que le perd je joue. Cela ma rappelle un précepte shadock « en essayant continuellement on finit par réussir, donc plus ça rate, plus cela a des chances de marcher ».

http://web.univ-pau.fr/~puiseux/enseignement/Recreation/

 

J’ajoute qu’il me semble que les responsables de l’échec sont encore les acteurs de la suite. Bref, il y a vraiment une prime à la médiocrité.

 

Là encore, l’embryon d’analyse que j’effectue ici n’est effectué nulle part. C’est trop risqué ?

 

Partager cet article
Repost0
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 14:03

Reprenons l’idée d’un cible de cercle concentrique avec des valeurs pour chaque cerche. Les villes seraient situées dans des régions correspondant à ces valeurs. Mais, supposons cette fois que l’on ne connaisse pas le centre de la cible et que ce soit justement ce qu’il faut trouver (LA zone à trouver). Ceci exclut donc que ce centre soit situé très loin hors de France.

 

Comment pourrait-on trouver ce centre ?
Gréce aux chiffres des autres énigmes. Le 71721075 ne peut suffire.  Il faut que les valeurs des mesures soient utilisées.


560606 fait référence à 6 (ou 3) points. Une spirale à 4 centres nécessite 4 points (2 seulement si on la suppose à base carré). Cela ne peut donc pas être l'indication de la situation des 4 points de base de la spirale dans les régions.
Je ne parviens pas à imaginer une démarche qui pourrait permettre de consturie ces points avec ces hypothèses. A moins que l’on ait 3 points en angle droit et avec 2 cotés égaux (ce qui fixe l’orientation du carré). Ou bien, on peut considérer que Carignan est le quatrième point.

Au final, cela fait beaucoup de libertés. TROP

 

Le « 2424… » ne fait référence qu’à 2 zones. Il y a 8 séries de chiffres et cela ne peut fournir la base de la spirale à 4 centres. On pourrait imaginer que Carignan et un lieu frontière entre les zones 2 (Cherbourg) et 4 (Epernay). Il semble impossible que ce soit possible de construire les 10 cercles avec cette contrainte.

 

Bref, une idée bien compliquée et inopérante.

Partager cet article
Repost0
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 09:47

Les informations reviennent souvent actuellement sur la fusion des banques populaires et de la caisse d’épargne ainsi que de la nomination de M Pérol.

 

Pour qui connaît un peu ses structures mutualistes, il est des questions qui ne sont pas expliquées.

 

En effet, il s’agit de groupes mutualistes et décentralisés. La structure n’est pas « top down » mais « bottom up ». On peut schématiser comme suit : les sociétaires possèdent les banques régionales qui se fédèrent dans un groupe représenté par un organisme central. Cet organisme central porte plusieurs fonctions : publicité et image de marque, représentant auprès des organismes de tutelles, organisme de contrôle, holding de la myriade de filiales, outil de mise en œuvre de la solidarité de groupe.

Dans ces conditions, est-ce que les 2 organismes centraux (banque fédérale des banques populaires et caisse nationale des caisses d’épargne) fusionnent ? Et si oui que se passe-t-il pour chacune de ces fonctions ? On peut voir que c’est très éloigné d’un problème capitalistique. Par exemple, la solidarité de groupe fusionne-t-elle ? Si oui, cela veut dire par exemple que si un jour, la BRED perd de l’argent elle sera renflouée aussi par des caisses d’épargne.

 

Il est vrai que ce sont les des questions techniques. Pourtant, c’est bien cela qui est en jeu. La méconnaissance de ces réponses rend l’information incompréhensible.

 

J'ajouterai que ces mécanismes de strcuture de pouvoir me semblent des enjeux essentiels. Si j'ia le temps je développerai peut^être ces thèmes. 

 

Partager cet article
Repost0
26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 14:02

Un fait est certain : on « aura » besoin de la mesure. On peut imaginer de relier le temps de ce verbe à celui du verbe valoir.

 

560606 pourrait donner Forbach-Gérardmer-Angers-Gérardmer-Angers-Forbach.

1969,697 utilise le 1. Cela empêche de « sortir Bourges  de la liste». Les hypothèses du genre « rotation autour de Bourges »  ne sont pas applicables.

Avec 8000 qui utilise 8 et 0, seuls 2 (Cherbourg), 3 (Dieppe), 4 (Epernay) sont « arbitraires».

 

560606 forme un triangle dont un coté n’est pas tracé et un autre tracé 4 fois. L’angle est presque droit. Il fait 93 degrés (s’il avait fait 90 degrés, j’aurai presque été certain que c’était la solution).

1969,697 forme un « Z » (une sorte de flèche). 

8000 forme un segment (Issoire Angers). Adapté au contexte de l’énigme, cela pourrait fournir la technique de mesure.

 

En 420, le Z donne la trajectoire de la flèche,

Hypothèse A : il faut faire un rapport d’homothétie pour qu’elle fasse les 559 km de long (JG fait 592 km de long). Tout cela à partir de Golfe Juan.

Hypothèse B : plaquer ce Z à partir de Dabo (à faire coïncider avec Gérardmer)

 

En 650, il faut reporter le vecteur Issoire – Angers à partir des sentinelles. Dos au ponant autorise une rotation (ce qui compte c’est la distance soit 356 km).

 

En 500,

Hypothèse 1 :  l’orthogonal c’est justement ces 560606 mesures et cet angle « presque droit ». Il faut plaquer cela d’où l’on est (Carignan peut être). L’échelle est de 1 000 000. Cela justifie l’explication bateau sur "le méga un million de fois moins". Le fait que l’angle ne soit pas « plus droit » est gênant. Est-ce admissible au vue de la difficulté à construire une telle solution (trouver des villes sur la carte telles que l’angle soit droit et autres contraintes) ? Je n’exclurai pas cette possibilité au regard de ce problème. En plaquant le triangle FGA avec l’angle droit (G) à Carignan, les points F et G ne sont plus en France (A l'est vers Jersey).

Hypothèse 2 : l’orthogonal c’est autre chose. Il faut alors appliquer notre « équerre » sur cela en acceptant une rotation (donc 2 voire 4 possibilités).  Cela reste jouable. Il reste à trouver cette « autre chose ».

 

En définitive, cette idée est riche de promesse.

 

C’est donc une exploitation future de 580.

Ce n’est pas vraiment un complément de résolution de 580

Cela ne comble pas le « trou de 780 »

Cela n’explique pas la clé de passage 470 -> 580.

Partager cet article
Repost0
26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 09:17

Une réflexion me vient après coup à propos de l’interview télévisée de N Sarkozy d’il y a quelques semaines.

La situation est grave, il est en difficulté, il a été questionné tour à tour par plusieurs journalistes. Et au final, l’impression formelle est bonne. Il connaissait mieux ses dossiers que ses interlocuteurs, il se dégageait un état d’esprit positif.

 

A y regarder de plus près, cette étrange constatation provient du fait que l’on n’a pas eu affaire à une véritable interview journalistique mais à une action de communication. Les interlocuteurs n’étaient pas dans la posture du journaliste mais dans celle de l’attachée de presse. Il n’y a rien de honteux à cela. C’est simplement malhonnête de faire passer l’un pour l’autre.

Partager cet article
Repost0
25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 14:01

Il y a 10 ville dont bourges « au centre ».

Ces villes « valent » quelque chose ».

On peut imaginer de construire 9 cercles de centre Bourges

On se retrouve avec une sorte de « cible de fléchette ». Les zones de la carte valent des points.

C’est probablement la partie externe du cercle qui prend la valeur (il faut que Bourges = 1 ait une «étendue »).

Les distances entre Bourges et les villes sont :

Issoire : 181 mm

Angers : 225 mm

Epernay : 243 mm

Jarnac : 257 mm

Dieppe : 325 mm

Héricourt : 330 mm

Gérardmer : 350 mm

Forbach : 402 mm

Cherbourg : 405 mm

 

Remarque ; dans cet ordre, les initiales des villes ne donne rien.

Les rayons des cercles ne sont pas répartis régulièrement, il y 4 groupe : 181, 225-257, 325-350 ; 402-405. Certaines zones sont très étroites (0, 4, 6, 7, 5).

 

L’intérêt d’une telle technique c’est de pouvoir exploiter les séries numériques.

 

Les mesures :

560606

1969,697 .

8000.

 

46241960

 

71721075.

 

Examinons 560606.

Avec une telle cible, on a 6 point situés dans 3 zones. Dans le contexte de l’énigme, ces points seraient alignés sur une orthogonale (passant par Carignan).

Partager cet article
Repost0
24 février 2009 2 24 /02 /février /2009 14:00

On a 10 villes et Bourges a déjà été vue (en 530). Après l’idée « Bourges est à l’ouverture », examinons l’idée « Bourges est au centre ».

 

C’est un vision graphique. La succession des villes forme un grossière spirale. Le fait que Bourges soit au centre la place « à part ». Il n’y a donc que 9 « points ». Que pourrait on en extraire ?

A La distance entre 2 villes successives. Cela semble une vision « improbable ».

B La distance entre Bourges et la ville X (la distance au centre).

C L’angle entre 2 villes vue de Bourges (l’ouverture du compas).

 

On remarque que B+C forment le principe de coordonnées polaires (une idée qui pourrait être fournie par 780). Au besoin 780 fournit l’axe de référence (direction sud).

 

Une première lecture est de faire tourner ces 9 points autour de Bourges de façon à placer Cherbourg au Sud de Bourges. C’est une rotation de 143 degrés. Une telle transformation ne fournit rien de remarquable (même en prenant – 47 degrés pour un axe au nord).

 

Le décalque de ces 10 points à une autre échelle cadre mal. Il y a trop de paramètres libres (centre, axe, échelle). Pour fournir quoi ? Si l’on songe à la difficulté de construire une telle énigme, cela semble rédhibitoire.

 

Avec B, la distance au centre (sur la carte par exemple) pourrait faire office de mesure. Mais cela en fait 9. Laquelle choisir les 3 fois où l’on en aura explicitement besoin ? Cela pourrait fonctionner avec l’idée « d’étape associée ». Est-ce que cela peut être associé à la ville ? Quelle ville pour ut queant laxis and co ? Pour golfe juan et Appolon ?

 

Avec C seul, on suppose un rayon fixe (le compas), l’angle est l’ouverture du compas et fournit une distance : une mesure. Là encore, cela en fait 8 (plus une si l’on ajoute la transition Anger Cherbourg). Laquelle choisir quand on aura besoin ?

 

Au final cette idée ne semble pas productive.

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives