Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 février 2009 1 23 /02 /février /2009 13:59

On a 10 villes et Bourges a déjà été vue (en 530). Ignorons le fait que l’on retrouvera Cherbourg (que l’on ne connaît pas : à ce sujet le fait de dire Carusburg et non Cherbourg serait un indice).

Est-ce que cela peut aider à approfondir la solution de 580 ?

 

530 : œil, âme, capitale, ou autres considérations ne semble pas fournir une lecture appropriée. La « ville de Bourges » ne semble pas pertinent non plus. Il n’y a 2 idées que l’on puisse retenir ici :

1 Bourges est à l’ouverture.

2 Bourges est au centre.

 

Examinons l’idée 1

 

Bourges à l’ouverture vaudra 1 (remarque, le temps du verbe est inadéquat). 580 fournit une série : c’est la série des « étapes ». Cela ne coïncide pas nécessairement avec « une étape par énigme » (le fait qu’il y en ait 10 est un artefact).

Un autre problème est qu’Angers ne vaudra pas 10 mais 0.

 

Le suivant est Cherbourg qui vaudra 2. Cherbourg serait donc la seconde étape du cheminement. Il y a donc 3 cas : cette seconde étape a déjà été franchie, elle est franchie en 580, elle sera franchie ultérieurement.

 

Cas 1 : selon les madits (et rien dans les recherches n’incite à le penser), ce n’est pas en 780. Ce serait donc en 470. C’est une lecture possible de la lumière. Cela a déjà été vu dans d’autres approches.

 

Cas2 : Le lien serait le manche de la contrebasse qui serait la manche. C’est faible mais on ne peut pas l’exclure. Il faudrait donc que Dieppe soit la suivante. Un navire noir perché à Dieppe ? Une spirale à 4 centres. Cela semble improbable.

 

Cas 3 : Il faudrait trouver Cherbourg plus tard. Si l’on attends 560 et Carusburg c’est un peu tard. Cherbourg pourrait faire l’affaire du navire noir perché (un sous marin en cale sèche).

 

En définitive : cette idée de 580 = série des étapes (mouvement) de la chasse n’est pas à exclure complètement. Encore que Roncevaux, Carignan et Golfe Juan s’inscrivent mal dans cette série.

 

Partager cet article
Repost0
18 février 2009 3 18 /02 /février /2009 13:57

Si Cocher = chauffeur = brigand qui brûle les pieds.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Chauffeurs_de_la_Dr%C3%B4me

Il y a louis Berruyer.

BOF

 

Les chauffeurs du nord sont associés vidocq (le mot coq)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Eug%C3%A8ne-Fran%C3%A7ois_Vidocq

Vidocq fait l’affaire pour la rosse.

Mais quid de la boussole ?

Le livre est édité en 1845 et pas en 47.

Partager cet article
Repost0
17 février 2009 2 17 /02 /février /2009 13:55

Plaçons 780 dans le monde de la couture (machine à coudre plus précisément).

 

Pied =>(pied de biche ou pied de pédale)

Boussole => Aiguille, bobine, cannette

Pas : point ?

Ouverture : chas (être sage et ne pas être devin = donner sa langue au chat)

Rosse : patron ?

Cocher : point de croix, crochet ? Ajout : c’est aussi un « guide-fil ».

 

Plus tard, il sera question d’un fil…

Une spirale à 4 centres peut être un ressort (de tension du fil).

Refermer une blessure cela peut être recoudre.

 

Ourlet, boutonnière (Forbach).

 

Ces associations marchent, mais comment en tirer une solution ?

 

Passer le fil par l’ouverture et faire un premier point avec l’aiguille et le pied.

La couture se fait sur la carte de France ?

Ce serait une couture à la machine et pas à la main ? Une question de « prêt-à-porter » ?

Broderie ?

Dentelle ?

Bourges n’a pas de réputation pour tout cela.

Partager cet article
Repost0
16 février 2009 1 16 /02 /février /2009 13:54

J’aimais bien l’idée de « boussole direction sud = aiguille du midi ».  Mais elle n’aboutit pas.

Je suppose maintenant que « boussole = pic du midi ». Il y en a 2.

Pic du midi de bigorre

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pic_du_Midi_de_Bigorre

Pic du midi d’Ossau

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pic_du_Midi_d'Ossau

 

Aucun des 2 ne mène à Roncevaux. Il sont très vaguement dans la direction de Roncevaux depuis Bourges.

L’axe pic du midi-Bourges ne donne rien qui pourrait être pied + rosse.

 

Hypothèse 1 : ils sont à opposer comme l’opposition de 780)

Hypothèse 2 : ils sont un « embranchement » (première fausse piste)

Hypothèse 3 : ils vont ensemble (par exemple, leur distance donne la mesure).

Hypothèse 4 : seul le plus célèbre (le pic du midi de Bigorre ) compte.

 

Hyp1 :

Légende de « Jean de l’ours » = la rosse ?

 

Hyp2 :

Cela semble improbable.

 

Hyp3 :

Cette hypothèse n’a de sens que si cela fournit la mesure. La distance entre les 2 pics ou l’angle vue de Bourges.

L’avantage de cette hypothèse, c’est qu’elle fournie une information riche.

Il reste à la consolider.

Pied devrait préciser la solution

Rosse et cocher ?

La fait que l’on ait « la » boussole est embêtant.

 

Hyp4 :

Dans ce cas, c’est sans doute la question de l’observatoire et ce qui l’a rendu célèbre : l’observation du Soleil avec un coronographe (couronne solaire).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Lyot

http://fr.wikipedia.org/wiki/Coronographie

Le principe de coronographie pourrait être celui de la mesure.

C’est très compliqué et pas étayé.

 

Dommage, tant pis pour les pics !

 

Partager cet article
Repost0
15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 13:53

Dernière tentative avec « la boussole = l’aiguille du midi ».

Le visuel est rougeâtre, on est dans les aiguilles rouges.

On retient « Sixt fer à cheval » (la rosse) dont le code postal est 74740.

Le croisement apparent du visuel (NNO, SSE) correspond grossièrement à l’axe Sixt – aiguille du midi. Le milieu  (le centre) est alors l’aiguille de mesure. 

 

Jusque là, cela tient la route. Il reste à expliquer le pied et le cocher d’une part et à décider que faire précisément de l’aiguille de mesure d’autre part. Si on trouve un lien alors, c’est la solution de 780.

 

Il ne semble pas que l’explication cocher = « guide de haute montagne » et pied = « y aller à pied » soit recevable.

Le codage 47470 (Engueyrac vers Agen) ne donne pas d’explication.

 

1 Aiguille indicatrice.

On peut supposer que l’aiguille de mesure se comprend « sur un cadran ». Si Bourges est au centre, alors l’aiguille indique une direction.

En tant que tel cette direction est peu utile. De même pour l’angle « a » de cette direction avec une direction de référence (nord ou sud). 110 degrés avec le nord.

La distance « D » = Bourges-Aiguille de mesure ne correspond pas à la logique d’un cadran.  Sur la carte, cela fait environ 35 cm.

Ce qui reste c’est la distance parcouru par le « bout de l’aiguille » :c'est-à-dire le rayon D fois l’angle a = 67,2 cm. En prenant l’angle de  70 degrés par rapport au sud, la valeur est 42,7 cm. Ce serait cela la mesure. Il ne semble pas que ni l’une ni l’autre ne soit un pas ou un pied.

Avec cette technique la différence entre « aiguille du midi » et aiguille de mesure est minime.

Il est aussi possible que l’angle à considérer soit l’angle entre les 2 montagnes vu de Bourges. C’est tout petit.

 

Si le cocher est un conducteur, l’opposant c’est un isolant ou une résistance. Le cadran serait celui d’un ohmmètre. Cela ne mène à rien

 

 

2 Altitude

Prendre l’altitude de l’aiguille de mesure est une autre idée. Mais en quoi cocher et pied vont dans ce sens ? (le pied, c’est plutôt la base que le sommet)

Partager cet article
Repost0
13 février 2009 5 13 /02 /février /2009 13:52

Autre tentative avec « la boussole = l’aiguille du midi ».

Le visuel est rougeâtre, on est dans les aiguilles rouges.

On retient « Sixt fer à cheval » (la rosse) dont le code postal est 74740.

 

Bourges – Sixt pourrait être Bourges –Avoriaz et la transition entre le printemps de Bourges (musique au printemps) et le festival du film fantastique (cinéma en hiver). 4 saisons, 7ème art.

BOF

Partager cet article
Repost0
12 février 2009 4 12 /02 /février /2009 09:38

Aux informations du 12 février 2009 il est question d’un rapport de l’agence française de sécurité sanitaire sur les OGM. Il parait que le mais OGM serait « sans danger ».

Je ne jugerais pas du fond. J’aurais tendance à être d’accord. Il est clair que ces « vis d’expert » ne contentent pas tout le monde et que beaucoup n’y croient pas.

 

Dans le détail, il parait que l’AFSS n’a pas vraiment « fait d’expérience » mais à effectuer un travail de compilation de documentations disponibles. Cette documentation provient majoritairement des industriels qui ont intérêt à vendre des OGM.

 

Cela m’amène à plusieurs remarques.

Pour une question comme la « dangerosité des OGM » et plus généralement les sujet de « sécurité sanitaire », si on l’aborde « scientifiquement » (objectivement, en recherche de vérité,…), l’aspect « national » n’a pas à jouer. Donc le fait qu’il s’agisse d’une agence « française » n’est qu’une contrainte administrative.

Dans le cadre de l’union européenne,  d’un marché unique, ce cadre « national » semble incongru. On pourrait en effet imaginer, à défaut d’une agence mondiale, que l’UE se soit d’oter d’une agence européenne. C’est d’autant plus important qu’il serait plus cohérent que ces conclusions s’appliquent à l’UE tout entière.

Le fait de ne pas procéder a des expériences est déplorable. C’est sans doute une question de moyen. Mais justement, le fait d’avoir une agence européenne laisse espérer que les moyens soient multipliés par rapport au niveau français seul. Ceci devant permettre de mener les expériences nécessaires.

 

Ces remarques faites, il apparaît que la suspicion sur les rapports de cette agence sont fondés. En effet, elle apparaît plus « politique » que « scientifique ». Il est clair que les intérêts « nationaux » (au moins de certains groupes de pouvoir nationaux) ne sont pas étrangers aux conclusions.

 

En pratique, le fait d’avoir une entité qui puisse « dire le vrai » en tout objectivité est proche de l’impossible. L’impossibilité est « politique » : aucun pouvoir n’admettra de déléguer cela. L’impossibilité  est aussi « opérationnelle » : l’approche de la vérité est un idéal inaccessible, il faudrait des moyens quasi infinis pour l’approcher. Enfin, il y a un véritable problème de communication : un rapport « idéal » serait nécessairement technique, rigoureux, équilibré pesant le pour et le contre) et donc nuancé. Ceci est tout le contraire de la communication grand public.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 13:50

Je reprends l’idée de « boussole direction sud = aiguille du midi ».

 

En cherchant avec rosse l’idée de téléphérique.  Je tombe sur

 http://www.aixlesbains.com/office-de-tourisme/brochure-coordonnee-aix/interco%20guide%20nature%202008.pdf

Il y a le belvédère de rosse cul vers le lac du bourget

 

Tiens Bourget au lieu de Bourges ?

La dent du chat : donner sa langue au chat (être sage) ?

Est-ce que cela pourrait être la réponse de 530 ? Comme « T » dressé crache-t-il son venin ?

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Lac_du_Bourget?cf0AFE6125=2DDE546B!Z2FybmllcnRoOmF1dGhlbnRpZmljYXRpb25wbGFuZXRzdXJmOubANFlP12mmgLeyWLch6tg=

 

Aix les bains : 470 pourrait fournir Aix la chapelle.

 

L’ennui c’est que tout cela est dans le plus profond désordre.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 13:50

Je reprends l’idée de « boussole direction sud = aiguille du midi ».

Que donne 780 avec cet éclairage ?

 

Idée : la mesure serait l’altitude du mont blanc (un élément de culture français).

 

On pourrait « lire » 530 comme étant le « cliché » « Bourges est au centre de la France ». 780 serait alors le cliché de la méridienne de Dunkerque à Perpignan (1000 km) et du mont blanc le point le plus haut

Si en 530, l’œil parait bien au centre, il faudrait quelquechose qui soit « le plus haut » en 780. Bof bof.

 

Cela ne marche pas.

Partager cet article
Repost0
9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 13:49

Je reprends l’idée de « boussole direction sud = aiguille du midi ».

Que donne 780 avec cet éclairage ?

 

L’ « opposé » aiguille du midi par rapport à Bourges se situe en Bretagne.

Mont aiguille : 44d50’ N - 5d33’ E

Bourges : 47d05’ N – 2d23’ E

Opp : 48d20’N – 0d47’ O : c’est vers Quebriac, il n’y a rien de notable.

 

 

Si l’on reste approximatif, qu’est-ce qui pourrait faire office de rosse ou de cocher dans ce coin là ? Roscoff ? Matignon ?

Il faudrait un coin « célèbre » dont une « lecture » fonctionne comme aiguille du midi = boussole.

Qu’y a-t-il de célèbre (dans l’imaginaire français) ?

Mont St Michel

St malo, les corsaire, surcouf,

L’usine marémotrice de la rance

Pleumeur bodou, ses « grandes oreilles ».

Brest, la rade

Landernau

La pointe du raz, l’ile de sein, ouessant.

La forêt de brocéliande

Carnac

Belle ile

L’irréductible village gaulois.

Camaret, son curé.

Groix

Quiberon

Morbihan

Les glénans

 

Cela ne fonctionne pas.

 

L’axe Pic du midi Bourges passe par Landivisiau. Sur cet axe, que trouve-t-on de « remarquable ?

-          grotte de roch’toul

 http://fr.wikisource.org/wiki/Fant%C3%B4mes_bretons_-_La_Grotte_de_Roch-Toul

-          rochers du cragou

http://www.bretagne-vivante.org/content/category/79/137/

-          gorges du corong

http://www.centrebretagne.info/les-gorges-du-corong-0

-          Gorges de toul goullic

-          Cromlec vers le quillo

-          Corps nuds

-          La roche aux fées

http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Roche-aux-f%C3%A9es

-          Dolmen vers miré

-          La Flèche (et son prytanée)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Prytan%C3%A9e_national_militaire

-          Dolmen d’almenon – le lude

http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Lude

-          Abbaye de la clarté-Dieu

http://www.abbaye-clartedieu.fr/

-          La pierre levé à Beaumont la ronce

http://fr.wikipedia.org/wiki/Beaumont-la-Ronce

-          Monnaie (vers Tours)

-          Amboise (le clos lucé)

-          Habitations troglodytiques de montrichard

-          Thésée (sur le Cher). Renverrait alors à Thésée le héros grec.  Le cocher serait Hyppolite mais la rosse (le minotaure ?).

-          Dolmen et menhir à Anjouin

-          La chaussée de César (Cher)

http://pagesperso-orange.fr/itineraires-romains-en-france/templates/vr26.htm

 

Rien de tout cela ne cadre avec « rosse + cocher » ou même « pied ».

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives