Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 09:44

« Ronfle quand il est couché » me fait penser au chien assis. C’est un terme d’architecture. En suivant cette idée,  peut on placer les 10 autres items ?

Gaité : salle de jeu

Espace : jardin

Air : fenêtre

Eau : salle d’eau, salle de bains

Ronfle : chiens assis

Cent :

Nœud : le tableau électrique.

Laurier : la cuisine

Etonnement :

Nu :

Inconnue :

 

Bofbof
Partager cet article
Repost0
25 juin 2008 3 25 /06 /juin /2008 09:43

La gaité pourrait être la rue de la Gaieté à Paris où il y a beaucoup de théâtres. En suivant cette idée du « théâtre », peut on placer les 10 autres items ?

Espace : la scène

Air : inspiration, souffleur, air d’opéra.

Eau :

Ronfle :

Cent :

Noeud

Laurier : les prix du théatre

Etonnement

Nu

Inconnue :

 

Bofbof
Partager cet article
Repost0
24 juin 2008 2 24 /06 /juin /2008 09:42

L’épée plantée fait pensé à la page « classique » d’Astérix. Et si les items de la charade avait rapport aux albums d’Astérix. Il y a par exemple « les lauriers de César ».

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ast%C3%A9rix

 

Gaité

Espace : le tour de Gaule d’Astérix ;

Air : Astérix en Hispanie (retenir sa respiration).

Eau : la grande traversée

Ronfle : Astérix chez les helvète. 

Cent : Astérix légionnaire (centurie)

Nœud : la zizanie ?

Laurier : les lauriers de César.

Etonnement : Astérix et Cléopâtre

Nu :

Inconnu : le devin ? le cadeau de César ?

 

L’idée du banquet pourrait faire la gaité.

 

Le lien ne marche pas fort.

 

Dans les « lauriers de César » proprement dit, il est impossible de retrouver un décodage de ces 11 items.

Partager cet article
Repost0
23 juin 2008 1 23 /06 /juin /2008 09:41

Celui qui est nu quand il a une liaison pourrait être un conducteur électrique.

Cela fait « tilt » avec 780 : le cocher est le conducteur.

 

Mais peut poursuivre une telle interprétation dans 470 ?

Interprétation électrique (résistance, transistor, capacité, générateur, diode, rhéostat, intensité, tension…) ou interprétation « 780 ».

 

Par la gaieté se multiplie (générateur)

Offre de l’espace

Offre de l’air

Offre de l’eau

Ronfle couché

Vaut cent (la couleur de 100 ohm ?)

N’est qu’un nœud

A le gout du laurier

Par l’étonnement se traine

Nu quand il une liaison (conducteur)

Est l’inconnue

 

Inversement peut caler les 4 concepts de 780 ?

Rosse (inconnue ?)

Boussole (espace ou air) 

Pied  (trainer des pieds)

 

Bofbof.

Partager cet article
Repost0
22 juin 2008 7 22 /06 /juin /2008 09:40

X étant l’inconnu, n’aurions nous pas une formule physico mathématique ?

Cherchons à lire la charade dans ce contexte. Cherchons des signes comme +, - , * , /, =, des chiffres, …

 

Par la gaieté se multiplie = *

Offre de l’espace : 0 ou ensemble vide

Offre de l’air

Offre de l’eau : 0

Ronfle couché

Vaut cent = 100, hecto

N’est qu’un nœud

A le gout du laurier

Par l’étonnement se traine

Nu quand il une liaison = 69 ?

Est l’inconnue = X

 

Rien ne sort de tout cela.

Partager cet article
Repost0
21 juin 2008 6 21 /06 /juin /2008 09:39

Outre 470, l’idée des dynasties et des surnoms associés au rois de France peut peut être s’appliquer au fil des énigmes.

Je ne reprends pas les éléments précédents

Clodion le chevelu

Childebert II l’adopté

Pépin le bref

Charles le grand

Louis 1er  le pieux ou le débonnaire

Charles II le chauve

Louis II le bègue. 530 « la vérité en vérité ».

Charles III le simple (le gros)

Louis IV d’outremer. 560 « la mer et la coquille »

Louis V le fainéant

Robert II le pieux

Louis VI le gros

Louis VII le jeune

Philippe II Auguste

Louis VIII le lion

Saint Louis

Philippe III le hardi

Philippe IV le bel

Louis X le hutin (le querelleur)

Jean 1er le posthume

Philippe V le long

Charles IV le bel

Philippe VI de Valois

Jean II le bon

Charles  V le sage

Charles VI le bien aimé, le fol

Charles VII le victorieux, le bien servi.

Louis XI le prudent ou l’universel aragne

Charles VII l’affable

Louis XII le père du peuple

Henri IV le grand

Louis XIII le juste

Louis XIV le grand ou dieudonné

Louis XIV le bien aimé

Napoléon 1er le grand ou l’aigle

Napoléon II l’aiglon

Bon, cela non plus ne donne rien.

Partager cet article
Repost0
20 juin 2008 5 20 /06 /juin /2008 09:38

Tentons de raccorder les items de la charade de 470 à des surnoms de roi français.

Comme il y a beaucoup de possibilités, on va être plus exigent sur le lien

1La gaité. Charles VII l’affable, Charles VI le fol ?

2 Espace. Pépin le bref, Charles II le chauve. Philippe V le long.

3 air. Charles III le simple.

4 eau. Louis IV d’outremer. Jean II le bon.

5 couché ronfle. Louis V le fainéant.

6 : cent. 

7 : nœud ; Charles VI le fol

8 : le goût du laurier. Philippe II auguste. Charles VII le victorieux.

9 : étonnement se traine. Louis II le bègue. Charles VI le fol. Philippe V le long.

10 : nu avec liaison.

11 Inconnu : Childebert l’adopté. Charles X peut faire l’inconnu (11), Louis VII le jeune. Jean 1er le posthume.

Il y a plusieurs « pieux » ou « gros » ou de « le bel » ou « le grand » ou « le bien aimé ».

« Nu avec liaison » peut convenir aux « biens aimés ».

Par contre, je ne trouve aucun surnom qui pourrait coller avec « vaut cent ».

De même « n’est qu’un nœud » colle difficilement avec « le fol » mais rien d’autre.

En définitive une lecture de la charade de 470 ne fonctionne pas.

Partager cet article
Repost0
19 juin 2008 4 19 /06 /juin /2008 09:37

On va tenter de relier les 11 items de la charade de 470 à la dynastie carolingienne. Il y en a 16 dont 3 robertiens. Avec le doublon de Charles III, Cela fait 12.

Pépin le bref

Charles le grand

Louis 1er  le pieux ou le débonnaire

Charles II le chauve

Louis II le bègue

Charles III le simple (le gros)

Louis IV d’outremer

Louis V le fainéant

4 sont sans surnom : Carloman 1er , Louis III, Carloman II, Lothaire

Tentons le lien ave 470.

1La gaité. Louis le débonnaire ?

2 Espace Charles II le chauve, Charles III le gros ? ou Charles le grand. Pépin le bref. Louis IV d’outremer.

3 air. Charles III le simple ou le gros.

4 eau. Charles III le simple ? Louis IV d’outremer

5 couché ronfle. Charles le gros. Louis V le fainéant

6 cent. Charles le grand ? Charles le gros ?

7 nœud ;

8 : le goût du laurier.

9 étonnement se traine. Le contraire de Pépin le bref. Louis II le bègue.

10, nu avec liaison.

11 inconnu

Il y a des liens qui fonctionnent bien. Mais je ne parviens pas à construire quelque chose de solide.

Partager cet article
Repost0
18 juin 2008 3 18 /06 /juin /2008 09:36

Tentons les Charles « roi de France » en 470.

Le fait qu’il n’y en ait que 10 pour onze items est un premier problème. Le fait que les, IX et X n’aient pas de surnom en est un autre.

1La gaité. Charles VII l’affable Charles VI le bien aimé , le fol ?

2 Espace Charles II le chauve, Charles III le gros ? ou Charles le grand ou Charles V le sage. Charles VI le fol.

3 air. Charles III le simple ou le gros Charles IV le bel, ou Charles V le sage.

4 eau. Charles III le simple ?

5 couché ronfle. Charles le gros

6 cent. Charles le grand ? Charles le gros ?

7 nœud ; Charles IX (neuf), Charles VI le fol

8 : le goût du laurier. Charles VII le victorieux, le bien servi. Charles V.

9 étonnement se traine. Charles IV le bel, Charles VI le fol

10, nu avec liaison. Charles IV le bel, Charles VI le bien aimé

11 Charles X peut faire l’inconnu (11), Charles VI le fol ?

Il apparaît les constats suivants :

A. L’ordre des items de la charade ne peut pas être l’ordre des « Charles ».

B. On peut placer « tous les charles ».

C. On peut remplir tous les items.

D Le double règle de Charles III et ses surnoms différents peut amener à le dédoubler.

Dans ces conditions le lien qui se dégage est le suivant

1Charles VII l’affable

2 Charles II le chauve.

3 Charles V le sage.

4 Charles III le simple.

5  Charles III le gros

6 Charles le grand

7 Charles IX (neuf)

8 Charles VII le victorieux.

9 étonnement se traine. Charles IV le bel, Charles VI le fol

10, nu avec liaison. Charles IV le bel, Charles VI le bien aimé

11 Charles X.

Il reste une incertitude.

Malgré toutes ces difficultés, en supposant que ce lien soit un élément de « décryptage » de 470, comment l’exploiter ?

Cela ne correspond à des relations entre les ordres des énigmes (celui de B celui des numéros, celui de l’apparition dans le livre).

Le « V »de Charles V peut faire le bout d’une flèche. Ce genre de construction devient acrobatique.

On a l’impression que 470 est à rattacher à Charles I (item 6) et que 530 est à rattacher à Charles VII (item 8). Il apparaît un relation affine de sens opposé entre l’ordre des items et celui des énigmes (par B). Il faudrait donc les rattachements suivants

Charles VII l’affable. 560

Charles II le chauve.  420

Charles V le sage. 500

Charles III le simple. 600

 Charles III le gros. 580

Charles le grand. 470

Charles IX (neuf). 780

Charles VII le victorieux. 530

étonnement se traine. Charles IV le bel, Charles VI le fol. B ou SS

nu avec liaison. Charles IV le bel, Charles VI le bien aimé.520

Charles X. 650

Cela ne saute pas aux yeux ! Surtout Charles IX en 780.

Une autre relation affine est possible avec l’ordre du livre de l’énigme. Numéro du Charles de l’énigme = « 8 – ordre dans le livre »

530 : Charles VII le victorieux

780 : Charles VI

470 : Charles le grand.

580 : Charles -1

600 : Charles V

500 : Charles VIII

420 : Charles IV

560 : Charles 0

650 : Charles II

520 : Charles II

Là non plus, le lien ne semble pas fonctionner.

Bref. Pas dans chance charles !

Partager cet article
Repost0
17 juin 2008 2 17 /06 /juin /2008 09:35

Pour la charade, on peut tenter l’approche dynastique. Les rois ayant un surnom, on peut tenter le rapprochement.

Charlemagne jouant un rôle privilégié, on pourra se concentrer sur les carolingiens ou les charles. On va « rester français ».

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_monarques_de_France

Clodion le chevelu

Childebert II l’adopté

----

Pépin le bref

Charles le grand

Louis 1er  le pieux ou le débonnaire

Charles II le chauve

Louis II le bègue

Charles III le simple (le gros)

Louis IV d’outremer

Louis V le fainéant

---

Robert II le pieux

Louis VI le gros

Louis VII le jeune

Philippe II Auguste

Louis VIII le lion

Saint Louis

Philippe III le hardi

Philippe IV le bel

Louis X le hutin (le querelleur)

Jean 1er le posthume

Philippe V le long

Charles IV le bel

Philippe VI de Valois

Jean II le bon

Charles  V le sage

Charles VI le bien aimé, le fol

Charles VII le victorieux, le bien servi.

Louis XI le prudent ou l’universel aragne

Charles VII l’affable

Louis XII le père du peuple

Henri IV le grand

Louis XIII le juste

Louis XIV le grand ou dieudonné

Louis XIV le bien aimé

Napoléon 1er le grand ou l’aigle

Napoléon II l’aiglon

 

Remarques : les Charles vont jusqu’à Charles X. Il y a une quinzaine de carolingiens.

Nous allons chercher des liens.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives