Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 21:14
Deuxième incontournable de 470

Il est question de « par l’ouverture ». C’est 530 dans son entier (IS : il n’y en a qu’une).

530 et 470 sont deux charades analogues (assemblage de lettres ce qui est inhabituel pour une charade) et ce sont les 2 seules énigmes dans ce cas.
Au stade de 470 avec ce que l’on sait sur les énigmes, il semble que ce soit le seul algorithme de décodage commun entre 2 énigmes. Il est largement légitime de rapprocher les charades.
Les lettres en commun sont « OURE » + A (2 fois du coté de 470).
- On note que « R » est défini par deux expressions différentes mais qui donnent la même notion : « l’air » (offert et qui s’inspire). Ce n’est pas banal (il existe d’autres mots -aire, erre, hère-).
- Le A est codé 2 fois dans 470 pour donner la même chose (AH).
- On note aussi que Max s’est débrouillé pour coder O et U ensemble en 530 (seul cas de ce genre pour les 17 lettres) de manière à rendre le rapprochement des 2 « O »  et des 2 « U » « irrecevables».
Par contre, impossible de relier a priori les 2 « E ».

Tout cela aboutit au constat : il est obligatoire de rapprocher un machin qui « n’est qu’un nœud » d’un truc qui « se cache aux limites de l’ETERNITE » dans la résolution de 470.
Partager cet article
Repost0
20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 21:12
Premier incontournable de 470.

La gaité se multiplie : AH (A)
L’espace : _
L’air : R
L’eau : O
Ronfle couche (une souche) : Z (N)
Vaut cent : romain (C)
Noeud : phonétique : E
Gout du laurier : victoire (V)
Etonnement se traine : AH (A)
Nu avec liaison : U
Inconnue (math) : X
 
On obtient « A_Roncevaux ».  (IS 778)
 
L’Epée se voit dans le visuel de 780. La position Bourges Roncevaux dans ce visuel est conforme avec le Sud : c’est la clé venant de 780. C’est bien le Roncevaux de Roland.
Partager cet article
Repost0
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 21:11
Deuxième incontournable de 780

La rosse est un mauvais cheval. C’est elle qui indique le « mauvais choix ».
En considérant qu’il s’agit d’un mauvais étalon, cela renchérit encore sur l’idée de mesure via « l’étalon de mesure ».
Partager cet article
Repost0
6 février 2014 4 06 /02 /février /2014 21:10
 
Premier incontournable de 780.
 
Le poème interpelle le chercheur (« tu »). Il y a 2 termes, séparés par mais : don c'est une opposition. Il nous faut somme de prendre une décision
Les "où" peuvent être des ou (comme le où de Bourges).

Dit autrement nous devons « prendre une mesure ». La mesure est à prendre ici en 780.
Partager cet article
Repost0
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 20:25
Il y a une quinzaine d'années, j'avais pronostiqué que je ne verrais plus de mon vivant un être humain fouler le sol d'un astre autre que la Terre. Ce n'
était pas précis : étant donné mon âge, cela se situe vers 2050. EvideMment, je pourrais toujours me suicider avant pour ne pas "voir cela" et avoir raison de toute manière. Mais je ne ferai pas : en fait, je préfèrerai me tromper.

Les considérations qui me conduisaient à faire ce pronsotic étaient les suivantes :
- La difficulté technique. Même pour les américains qui l'ont déjà fait, le fait d'envoyer de nouveau des personnes sur la Lune nécessiterait de tout reprendre à zéro. La navette spatiale a été une erreur qui a considerablement retardé l'exploration spatiale.
- Le coût colossal. On évoque 1000 milliards de dollars
- Le risque. Si dans les années 60, le risque était toléré (voire recherché), nous sommes maintenant dans une société qui le refuse et un éventuel échec entrainant des pertes humaines est intolérable dans notre société.
- L'absence de motivation. La guerre froide et le prestige de la grande première qu'a été le pas d'Armstrong n'étaient plus là. Il n'y a qu'à voir le manque d'intérêt pour les missions Apollo XII à XVII (sauf XIII ;).

Je regrettais cet état de fait. Mais du point de vue scientifique cela me semblait bien plus rationnel. Pour un budget donné, on fait bien plus de science avec des sondes automatiques qu'avec des humains.

Et puis, je suis en train de réviser mon pronostic.

En effet, le monde change et plusieurs éléments sont apparus.
La difficulté technique et le coût colossale sont toujours vrai.
Mais un nouvel acteur est apparu : la Chine. Et pour les chinois, la prise de risques est accepté : ils ne sont pas (encore ?) paralysés pas la peur d'échouer. De plus, ils ont la motivation. Ils ont un projet pour poser un chinois sur la Lune. Et je pense que je le verrais.

Du fait de cet ambition chinoise, il y a le retour d'un parfum de guerre froide et du coup, cela motive les américains. Ce ne sera pas la Lune mais Mars. Quand ? Une vingtaine d'année ? En tout cas probablement avant 2050.

Et puis, il y a les sociétés privées.
Que des organismes privés puissent disposer des moyens techniques et des financements pour des vols spatiaux semblait impensable il y a 10 ans. Mais c'est devenu une réalité. La motivation est là : gagner de l'argent. Or, il se trouve qu'il existe des milliardaires prêts à claquer des millions de dollars pour de tels vols. Par ailleurs, l'économie américaine regorge d'entreprises pleines aux as. Pour ces sociétés, le problème technique peut être surmonté. La question est la rentabilité. Et quand on voit les financements dont disposent certaines sociétés d'internet qui ne font que perdre de l'argent, cette rentabilité ne semble même pas nécessaire à moyen terme.

Donc, il est fort possible que l'une de ces entreprises posent un humain sur mars ou la lune avant 20 ans. Pour "Mars One", le modèle économique est original. Est-ce qu'une télé réalité pourra suffire comme financement ? En tout cas, cela peut permettre démarrer. Et puis, il y aura du merchandising. Enfin, bonne chance Florence.
Partager cet article
Repost0
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 17:16

IPCC : climat echange 2011 : the scientific basis

 

F : the projection of the Earth’s future climate (p 62)

 

F.3 Projections of Future Changes in

Temperature

AOGCM results

Climate sensitivity is likely to be in the range of 1.5 to 4.5°C.

This estimate is unchanged from the first IPCC Assessment

Report in 1990 and the SAR

 

Multi-model ensembles of AOGCM simulations for a range of

scenarios are being used to quantify the mean climate change

and uncertainty based on the range of model results. For the end

of the 21st century (2071 to 2100), the mean change in global

average surface air temperature, relative to the period 1961 to

1990, is 3.0°C (with a range of 1.3 to 4.5°C) for the A2 draft

marker scenario and 2.2°C (with a range of 0.9 to 3.4°C) for the

B2 draft marker scenario.

 

P 67

 

Graphes de la P 70

Donc en 2013, l’évolution par rapport à 1990 est de :

0,3 C pour le plus optimiste (IS92c low) à 0,5 C pour le plus pessimiste (A1T)

Le fait est que la base de départ n’est pas précisée.

On peut tenter la comparaison par rapport aux températures « constatées » figurant dans le rapport de 2013.

 

Sur la base de 1990, je lis +0 C en 2013.

Evidemment, le graphique est un tel fouillis que cela ne constitue pas véritablement une démonstration.

En pratique, si la température constatée avait matché les prédictions, il est évident que les choses auraient été plus claires.

 

Donc, il est démontré que les températures constatées ne suivent pas les prédictions. Les modèles sont à jeter. CQFD.

Partager cet article
Repost0
3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 17:55
L'astronomie et l'astronautique font aussi parti de mes dadas. Cette catégorie va regrouper des articles sur ce sujet.



Cela restera tout à fait modeste. Il existe de nombreux sites très bien faits.



L'un des stimuli qui a ranimé mon intérêt, est celui de florence Porcel. Je ne donne pas le lien : vous êtes assez grand pour trouver.
Partager cet article
Repost0
2 février 2014 7 02 /02 /février /2014 21:08
Incontournable relatif à l'ouverture.

L'IS "il n'y a qu'une ouverture dans le livre" impose que l'ouverture c'est l'énigme 530, sa résolution et sa solution.

Les 2 fois où l'ouverture est mentionnée, et les éventuels autres fois, c'est bien tout cela qui pourra servir et non uniquement Bourges.

Attention, en 470 par exemple, il s'agit de résoudre 470 et non de re résoudre 530.
Partager cet article
Repost0
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 17:14

IPCC : second assessment climate change 1995

 

Bon, cela va faire Presque 20 ans. Avait on vu juste ?

 

« climate is expected du continue to change in the future » (p22)

For the mid-range IPCC emission scenario, IS92a, assuming the

“best estimate” value of climate sensitivity4 and including the

effects of future increases in aerosol, models project an increase in

global mean surface air temperature relative to 1990 of about 2°C

by 2100. This estimate is approximately one-third lower than the

“best estimate” in 1990.

 

Rien de plus précis. Il faut attendre 2100.

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 21:07
Deuxième incontournable de 530

Après avoir trouvé Bourges.

Il y a une IS « reste simple en 530 car ce n’est qu’un lieu pour démarrer le jeu ». Une IS entière pour cela !
 
Donc, on reste simple et l’on s’arrête là pour la résolution de 530.
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives