Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 02:50
Il est étonnant de voir que l’affaire du tueur de Toulouse (Mohammed Merah) profite à Nicolas Sarkozy. En effet, N Sarkozy est au manette depuis bientôt 10 ans et la « sécurité » c’est son affaire. Or, le fait même que cette tuerie ait pu avoir lieu montre les limites de son action. A moins de supposer que cela aurait été pire sans lui (ce qui n’est vraiment pas apparent). Ce serait aussi un mauvais procès à lui faire que de considérer que c’est « de sa faute ». Avec un cas particulier comme le tueur, on ne peut pas vraiment anticiper. Au-delà de l’existence même du tueur, il y a le temps mis pour l’identifié qui est préoccupant. En effet, pendant les jours d’attente (savamment orchestrés pour faire monter l’angoisse), il semblait insaisissable, inconnu. Si cela avait été le cas, il y avait effectivement de quoi avoir peur. Or il est apparu que c’était quelqu’un de doublement répertorié : par un passage en prison et par un séjour repéré en Afghanistan. Il habitait dans la zone. Ainsi, le temps mis pour l’identifier est une sorte d’échec. C’est d’autant plus grave que la troisième tuerie aurait pu ne pas avoir lieu. On ne va pas reprocher à N Sarkozy cela, mais il n’y a pas de raison non plus qu’il en tire une gloire. Il a été dit que puisqu’il était « tout seul », il n’était pas paru inquiétant. Soit. Mais le fait qu’il ait pu se procurer son armement n’a pas été perçu. Il serait alors apparu comme dangereux. Enfin, l’intervention finale est malheureusement un échec. Je ne dis pas cela parce que « il ne faut pas tuer les méchants » mais pour 2 autres raisons. La première est que cela s’est soldé par des blessés parmi les policiers. Alors que le déséquilibre des forces était sans appel. Le second est qu’il est à mort alors que l’objectif était de le prendre vivant. C’était un objectif sensé : en effet, cela aurait permis de monter plus avant dans l’enquête (complice, savoir d’où venait ses armes). Bref, la mise en œuvre de l’enquête n’apparaît pas non plus une réussite. Encore une fois, on ne peut pas dire « c’est la faute à Sarkozy » mais il est vraiment extraordinaire d’en faire un de ses succès.
Partager cet article
Repost0
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 15:14

On peut considérer qu’en 650, la notion de mesure est réglée. Mais du coup l’énigme est assez restreinte. Si l’on connaît « là » et que la mesure est connue, dos au ponant à 8000 mesures de là ne devrait pas poser de problèmes. La notion de sentinelle et de passage en revue ne devrait pas alors être bien mystérieux (tout est révélé). 7172175 devrait s’expliquer facilement.

 

On peut postuler que 650 est une énigme de « verrouillage » de ce qui précède.

 

L’autre option serait que la notion de mesure ne se déboucle qu’en 650 et qu’il faudrait revenir sur les précédentes ou tout au moins sélectionner les bonnes options. Cela me semble excessif.

=> La mesure est connue avant 650.

Partager cet article
Repost0
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 15:13

8000 mesure : 5920 m.

On a un piéton-compas comme en 780.

La précision de la mesure est peu utile étant donné que le point de départ est approximatif.

 

Pourquoi la mesure serait encore altérée ?

 

Parce que l’on n’est pas direction plein sud.

Si la mesure vaut 74 plein sud et 0 plein Nord, elle vaut donc 37 « dos au ponant ».

 

A cause de 71 72 10 75 qui masque 74.

 

A cause du fait que les sentinelles attendent (ne bouge pas). La mesure valait 0 à la vitesse de la lumière et 74 « à pied ». Vaut elle l’infini lorsque c’est immobile ?

Partager cet article
Repost0
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 15:12

71721075

divisé par 3

23907025

divisé par 5

4781405

divisé par 5

956281

qui est premier

71721075 = 75 * 956281

 

Un mort, cela se décompose ?

Partager cet article
Repost0
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 15:11

Hernani (et la bataille) c’est la fin des 3 unités (temps lieu et espace).

Jusqu’ici, on a finalement utilisé que l’unité d’espace (560606 mesures).

Il pourrait s’agit d’unité de temps et de lieu ensuite.

Le pas est une vitesse donc une unité de temps ?

Le pas comme un lieu (pas de calais)

En 650, 8000 mesures seraient plutôt du temps.

En 560, un lieu ?

 

Partager cet article
Repost0
20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 15:10

L’eau qui s’ouvre.

Que viendrait faire Moïse ?

L’aide de Neptune pourrait ouvrir la mer. Mais alors, on ne marche pas sur les eaux. Un indice de la seconde lecture car le trait ne marche pas sur les eaux.

 

Le sable.

Le trait sur le sable (420) est celui qui ressort justement de 420.

Que viendrait faire Napoléon ? Golfe-Juan ?

 

Le crayon (mine, pointe, graphite, carbone = C, C rayon).

C c’est CENT. C’est aussi Cherbourg = 2. On « rayonne » depuis Cherbourg.

 

La main qui tient le crayon suggérée (celle de 600). Cette suggestion est l’absence de Roland (470).

 

La coquille : la coquille de clesf pour le lien 600

S’il y avait une autre coquille, elle serait à trouver ici. RAS

La coquille est aussi une spirale. Mais pas sur le visuel. Cela peut faire un lien avec 500 pour le morse.

C’est aussi la partie d’une arme qui protège la main (lien 470).

C’est enfin la partie supérieur d’un violon enroulée en forme de spirale (lien 580). Cela suggère donc le manche donc la manche.

Si le coq ne pond pas d’oeuf, il est tout de même sortie de sa coquille (530)

 

Il manque 780 : la pointe du crayon peut faire référence à la pointe de l’aiguille

Partager cet article
Repost0
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 15:09

AUGUSTA et ANGUSTA

A_GUSTA + NU

 

Gusta : avoir du gout (laurier) soit V

NU (U avec liaison)

 

 

Alors ?

 

Cela pourrait faire VU, advenu, parvenu, Vénus.

Bof

 

V, un victoire, donc une bataille.

Liaison : les conjurés.

ð      Ceci est « auto référent ».

 

Partager cet article
Repost0
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 15:08

1 Quand, à Carusburc, tu auras Albion dans le dos,  CHEBOURG

2 Cherche l'Ouverture qui révèle la Lumière Céleste. BOURGES

3 Ne t'attarde pas, ne demande pas ton reste,

4 Mais apprête-toi à marcher sur les eaux.

5 Par deux fois, Neptune viendra à ton secours

6 Et te mènera loin du Septentrion glacé.

7 Poursuis ta route et n'interromps pas ton parcours  

8 Avant de voir, par l'Ouverture, la Nef encalminée.

9 Sans dévier d'un pouce, tire un trait,

10 Et tu ne regretteras pas ce que tu as fait. 

 

Dans l’ordre (inverse) 3 devrait être Angers, 4 Jarnac. Ce n’est pas cohérent.

 

Logiquement

6 Issoire (la plus au Sud)

4 Epernay (eau – champagne)

9 Jarnac (son coup)

 

Dieppe

Forbach

Gérardmer

Héricourt

Angers

 

Cela ne colle pas.

Partager cet article
Repost0
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 15:07

http://fr.wikipedia.org/wiki/Hernani

 

Don Ruy Gomez de Silva "duc de Pastrania" est un vieillard amoureux. C'est un duc riche, puissant, et c'est un partisan de l'ordre. Cela ressemble à Palestrina (Preneste).

 

Le titre est le mot de passe des conjurés.

Les conjurés sont Hernani et Don Ruy.

 

On a Aix la Chapelle, Saragosse. Pas la ville d’Hernani.

 

 

La bataille d’Hernani (des anciens et des modernes). Il s’agit notamment de briser les règles d’unité (temps, lieu et action).

Cela pourrait signifier que le texte qui apparait comme une action continue et plus embrouillée. Les lieux sont multiples (déplacement, 1 par « acte »). La durée est longue (contraire à l’idée qu’il ne faut pas s’attarder). La logique voudrait que l’on fasse appel aux énigmes antérieurs comme « moment ».

Par contre, il n’y a pas de véritable raison de remettre en cause l’unité de mesure.

 

Il y a 12 lignes donc potentiellement 12 actes. Il y a 6 énigmes (sans B) auparavant, toutes ont des liens (sauf 500). On aurait plus logiquement 5 ou 6 actes. Le texte se divise en phrase.

 

1 Quand, à Carusburc, tu auras Albion dans le dos, Cherche l'Ouverture qui révèle la Lumière Céleste. 530 ou 580 ou 420

2 Ne t'attarde pas, ne demande pas ton reste, Mais apprête-toi à marcher sur les eaux. 420 ou 470

3 Par deux fois, Neptune viendra à ton secours Et te mènera loin du Septentrion glacé. 780 ou 420

4 Poursuis ta route et n'interromps pas ton parcours Avant de voir, par l'Ouverture, la Nef encalminée. 600 ou 530

5 Sans dévier d'un pouce, tire un trait, Et tu ne regretteras pas ce que tu as fait. 600

 

Dans cette optique, il n’y a qu’une « énigme cadre ». C’est nécessairement :

1 = 580 (Cherbourg)

3 = 780 (septentrion)

2 = 470 (eaux)

4 = 530 (ouverture)

5 = 600 (pouce)

 

1-580 Carusburc= Cherbourg = 2, Albion = ?Angers =0, dos ?, Cherche ? , Ouverture = Bourges = 1, révèle ?, lumière ? céleste ? 

 

2-470 attarde = se trainer = A, demander =? Inconnu = X ou offrir (_RO), Reste = se trainer (A) ou coucher (N/Z) ou gout (V), apprêter = noeud papillon = E, marcher = chemin ou trainer (A) ou air (R) ou espace (_) ou victoire (V), eaux = eau= O. 

 

3-780 : deux fois comme les 2 choix (2 fois « par »). Secours = SOS soit la direction SSO ce qui éloigne effectivement du septentrion.  Dans septentrion il y a 7 ou septante. Quid de Neptune et de « glacé » ?

 

4-530 le « par l’ouverture » est le même qu’en 470 où on a fait usage de 530. route = chemin, poursuivre = suivre (ou s’inspirer)  interrompre = protester, parcours = limite, encalminé = éternité. Quid de Nef et de voir ?

 

5-600 pouce = pouce, dévier ?, tirer ?, trait ?, regretter = la vanité, faire ?

 

Voilà des liaisons possibles. Il faudrait que chaque acte soir un élément de solution.

Par exemple, 3-780 donnerait la direction SSO.

2-470 donnerait A(X/_/R/O)(A/N/Z/V)E(A/_/R/V)O.

Il me semble que l’on peut avoir A_ZERO.

 

4-530

Avec le même principe on aurait (R/G)(O/U)GE ??E

Cela pourrait faire ROUGE. Cela libère la seconde partie. A quoi la rattacher ?Sans doute 600.

 

1-580

20 (0 derrière 2)

Ouverture = clef

Révèler c’est =

lumière céleste = uranus = une note = une lettre = une ville = un chiffre.

Cela reviendrait à trouve la bonne clé qui permette l’égalité. Cela ne marche pas.

Albion ne semble pas = Angers. A quoi peut il correspondre ?

 

Tout cela ne marche pas bien mais peut donner autre chose avec une autre approche.

Partager cet article
Repost0
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 15:06

AD AUGUSTA PER ANGUSTA

Quand, à Carusburc, tu auras Albion dans le dos,

Cherche l'Ouverture qui révèle la Lumière Céleste.

1 Ne t'attarde pas, ne demande pas ton reste,

2 Mais apprête-toi à marcher sur les eaux.

34 Par deux fois, Neptune viendra à ton secours

5 Et te mènera loin du Septentrion glacé.

6 Poursuis ta route et n'interromps pas ton parcours

7 Avant de voir, par l'Ouverture, la Nef encalminée.

8 Sans dévier d'un pouce, tire un trait,

9 Et tu ne regretteras pas ce que tu as fait

 

Cherche l’ouverture... signifie refaire l’énigme 530 dans ce contexte. C’est à dire de façon à révéler la lumière céleste.

Que peut être cette lumière céleste ?

-          le titre de 420 donc Uranus, Apollon, le soleil, le lieu de la flèche

-          la lumière de 470 donc S Lampion, séraphin, Tournesol, Tintin

 

Serait il possible de relier les « 9 » étapes de 560 aux 7 items de 530

Les 2 aides de Neptune = 2 et 3 qui cherchent leur chemin

Poursuis ta route... = 5 en rage et suit sans protester 

Nef = 6 limite de l’éternité (cf 600)

Il semble improbable que l’ordre soit à conserver car

Mener loin du septentrion = 7 serpent

Sans dévier = 4 s’inspire (copie)

Alors, 1 et 9 seraient non concernés et il faudrait rattacher « marcher sur les eaux » et le  « premier age ». Le placenta ? Le déluge ?

 

Depuis 530

1 -

23 - la direction à trouver (SO ?)

4 – Un poète, un aède ? Le poème de 560 (les actions)

5 – Le comploteur d’Hernani

6 – Un sous marin à Cherbourg

7 – La perfide Albion (ce qui signifierait qu’il faudrait prendre dans l’autre sens).

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives