Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 15:05

CARUSBURC + ALBION

9 + 6 = 15 lettres. C’est beaucoup pour une anagramme (limite maxienne). De plus Albion est dans le dos, donc à enlever plutôt qu’ajouter.

Lettres communes : A B

Si on les enlève, on a CRUSURC qui est un palindrome !

Lettres restantes : LION

Voilà des coïncidences étranges. Conduisent elles à quelque chose ?

Le Lion serait britannique et cela ne change pas grand chose.

Le palindrome dit CRU(S) c’est à dire le contraire de cuit ou le vin (cépage).

Le fait que ce soit un palindrome n’évoque pas grand chose (les sparadraps du capitaine Haddock).

 

Que faire de ces éléments ?

 

Partager cet article
Repost0
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 15:04

AD AUGUSTA PER ANGUSTA

Quand, à Carusburc, tu auras Albion dans le dos,

Cherche l'Ouverture qui révèle la Lumière Céleste.

Ne t'attarde pas, ne demande pas ton reste,

Mais apprête-toi à marcher sur les eaux.

Par deux fois, Neptune viendra à ton secours

Et te mènera loin du Septentrion glacé.

Poursuis ta route et n'interromps pas ton parcours

Avant de voir, par l'Ouverture, la Nef encalminée.

Sans dévier d'un pouce, tire un trait,

Et tu ne regretteras pas ce que tu as fait

 

Secours : SOS

J’aurais donc lancé un SOS

 

S : serpent.

O : eau

RAS

 

Sud Ouest Sud soit Sud Sud ouest. Ce qui est relativement précis

Cela peut faire une direction

Cela reste loin du septentrion. Pourquoi glacé ? (froid, figé, austère, verre poli, dessert). Ce septentrion là serait N et non Z. Bonne direction de 780 donc bonne mesure.

Partager cet article
Repost0
2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 15:03

AD AUGUSTA PER ANGUSTA

Quand, à Carusburc, tu auras Albion dans le dos,

Cherche l'Ouverture qui révèle la Lumière Céleste.

Ne t'attarde pas, ne demande pas ton reste,

Mais apprête-toi à marcher sur les eaux.

Par deux fois, Neptune viendra à ton secours

Et te mènera loin du Septentrion glacé.

Poursuis ta route et n'interromps pas ton parcours

Avant de voir, par l'Ouverture, la Nef encalminée.

Sans dévier d'un pouce, tire un trait,

Et tu ne regretteras pas ce que tu as fait

 

11 items. Pourquoi ne pas relier aux 11 items de 470 ?

A : ??

Espace : la nef ??

R : la route (prend l’air)

O : marcher sur les eaux

N : tire un trait (signature ronflante)

C : 2 fois (vaut cent)

E : ???

V : ne pas regretter

A : ne pas s’attarder (trainer)

U : « ne pas s’attarder (adultère) » ou « ad augusta » (le sexe)

X : cherche l’ouverture

 

Le lien ne fonctionne pas très bien.

E, un noeud, à Carusburc avec Albion dans le dos ?

E, un noeud (du mouchoir), qui mène loin du septentrion glacé ? Vers le Sud soit ES comme dans CLESF.

 

Idem pour A qui est multiplié par la gaité. A cause de cette multiplication cela pourrait être à rattaché à 2 fois. Alors c’est C qui vaut cent qui ne colle pas (C comme Cherbourg ?)

 

 

Raté !

Partager cet article
Repost0
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 15:02

Je verrais bien 560 comme une opération.

 

AD AUGUSTA PER ANGUSTA

Quand, à Carusburc, tu auras Albion dans le dos,

Cherche l'Ouverture qui révèle la Lumière Céleste.

Ne t'attarde pas, ne demande pas ton reste,

Mais apprête-toi à marcher sur les eaux.

Par deux fois, Neptune viendra à ton secours

Et te mènera loin du Septentrion glacé.

Poursuis ta route et n'interromps pas ton parcours

Avant de voir, par l'Ouverture, la Nef encalminée.

Sans dévier d'un pouce, tire un trait,

Et tu ne regretteras pas ce que tu as fait

 

Reste : une division

Tirer un trait : faire la somme ?

Deux fois : ?

Sept

 

Alors, quelle serait cette opération ? Une seule ou plusieurs ?

Il serait plus logique qu’il n’y en ait qu’une et à cause du reste cela serait la division. Mais...

 

Carusburc / Lumière céleste = ouverture + un reste (dont il ne faut pas tenir compte).

Marcher sur les eaux pourrait être « ajouter des 0 ».

2 * Neptune – 7 = Ouverture * nef

Ou bien : Ouverture || 00 -7 = Ouverture * nef

Soit 99 * Ouverture = nef + 7

 

Au finale, on aurait quelque chose du genre :

(Carusburc / Lumière céleste – reste )* 100  - 7 = ouverture * nef

Tout cela n’est pas très sur. On aurait 4 inconnues (+ le reste) et 1 équation. Il faudrait que 3 inconnus soient valorisables. Les 4 sont des « déjà vu ». Il parait tout de même improbable que ce soit le reste qu’il faut trouver.

 

Numériquement, il faudrait une logique

Carusburc : une distance (Cherbourg vaut 2 ?)

Lumière : une vitesse (à moins que ce ne soit une planète soit un nombre de jour de révolution).

Donc le quotient est un temps. C’est cohérent avec le fait de ne pas s’attarder.

Ouverture : une distance ? (Bourges vaut 1)

L’homogénéité voudrait qu’il faille diviser par la nef qui est une vitesse (vitesse nulle puisqu’encalminée).

Partager cet article
Repost0
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 15:01

Neptune aide 2 fois.

On peut rapprocher à la présence en double du mot « Ouverture ».

 

En fait, l’énigme se répète

 

Dos à albion et loi du septentrion semble se répéter.

 

Ne t’attarde pas – ne demande pas ton reste

 

Marcher sur les eaux – Aide de neptune

 

Poursuis ta route = n’interromps ton parcours

 

 

Faudrait il faire appel à des jumeaux (les gémeaux ?)

 

 

Partager cet article
Repost0
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 15:01

Cherche : trouve de 420 et 500.

Lumière céleste : 420

Attarde : hâter 420

Apprête : prête - 420

Neptune : 420

Trait (420, flèche 470)

Sable (420)

 

Outre la clef de passage, il serait logique d’avoir une exploitation de 420 en 560.

 

Golfe Juan

Napoléon

Planète (Neptune) ::::

Révolution

Tour, période,

Vitesse

Lumière

 

 

Si la lumière céleste est celle de 420, c’est le soleil. Faut-il rapprocher du tournesol.

Partager cet article
Repost0
20 février 2012 1 20 /02 /février /2012 15:00

Phrase latine : idem 500

Cherche : trouve de 420 et 500.

 

 

Le lien 500 est faible

 

La musique :

Acrostiche

Carte, échelle : OK

Ligne sol

Agen

Spirale

SAQC

Partager cet article
Repost0
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 14:59

Eaux : 600

Nef encalminée : NNP (600)

Pouce (main 600)

Coquillage (une coquille dans 600)

 

Le lien est fort est confirmé par une IS.

Al-mar , les maures : RAS

La fibule : RAS

Preneste : RAS

Les atomes : ?

La phrase au NNP. Ras

Asterix : RAS

Gladiateur : RAS

Bateau pirate : St Malo ?

La vigie (noire). Le nom d’un phare ?

La vanité : RAS

Partager cet article
Repost0
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 14:58

Carusburc : 580

 

On était plutôt à Cherbourg après 580. Tout le reste n’aurait été qu’une parenthèse ?

Cherbourg = 2

 

Partager cet article
Repost0
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 16:52

Donc le quinquennat de N Sarkozy est un échec majeur. Je dois dire que le fait d’avoir du subir pendant 5 ans (et même plus) ses gesticulations, son agitation permanente aura été un supplice.

 

Il a conduit une politique (surtout économique) illisible. Pour moi, il s’agit là d’un défaut essentiel (il est devenu « inaudible » : je ne l’écoute plus). De façon pragmatique, j’aurais fini par approuver (de mauvaise grâce) si cela s’était soldé par un succès (après tout s’il avait fait preuve d’un savoir faire supérieure de nature quasiment magique et en avait fait bénéficier la France et les français, j’aurais été bien content quoique perplexe). Mais ce n’est pas le cas. Si l’on regarde, le déficit budgétaire et l’endettement de l’Etat, le déficit commercial de la France, le niveau de croissance, le niveau de chômage, le niveau de pouvoir d’achat, tous les indicateurs sont au rouge (écarlate).

Et que l’on ne trouve pas excuse dans « c’est la faute à la crise ». F Fillon dit en 2007 « j’hérite d’un Etat en faillite ». [on peut remarquer qu’il l’hérite de 5 années de gouvernements de droite c'est-à-dire de sa propre famille politique]. Ce constat (réel et objectif) ne l’empêche pas de baisser les impôts (de ceux qui ne participent aucunement à la croissance car ils sont déjà saturés de consommation) pour aboutir à la situation actuelle [à croire qu’il le fait exprès ?]. Etrange paradoxe où le dernier gouvernement qui a contenu le déficit soit celui de L Jospin, c'est-à-dire de gauche : chacun sait que la gauche ne sait pas gérer !

 

Voilà ! Si l’élection doit être un quitus, il n’y a pas photo : N Sarkozy ne l’obtient pas. Je reste émerveillé (et éberlué) de ceux qui tentent de défendre ce bilan (et de ceux qui le croit – évidemment j’exclus la caste minoritaire qui a très grandement tirer bénéfice de cette politique : il n’y a évidemment pas que des perdants dans cette triste histoire).

 

Ceci dit, c’est le passé. Est-ce que parce que NS s’est planté depuis 5 à 10 ans, il va se planter dans les 5 prochaines années ? On peut considérer que maintenant, « il sait ce qu’il ne faut pas faire ». Autre avantage à le garder, on n’a pas à payer les indemnités de « retraite » (en plus de celle du président : il est cocasse de se rappeler qu’il s’est augmenter de 170 % au départ).

 

Ces arguments tiennent peu. Pour tirer leçon de l’expérience, il faut commencer par reconnaître ses erreurs. Or, il n’en est rien. J’en veux pour preuve la TVA sociale. Voilà une politique qui peut être pertinente [Je crois personnellement qu’il y a là l’une des clés pour nous en tirer]. Mais, car il y a un grand « mais ».

La TVA sociale est une mesure technique délicate et complexe, qu’il faut ajuster finement et suivre. A mon sens, il faut qu’elle soit forte (4 points) et qu’elle remplace aussi les charges salariales (et non uniquement patronales). Il s’agit en effet de créer un électrochoc pour diminuer le cout salarial français. Bien sûr, cela est inflationniste et il faut le tolérer.

Ceci doit s’inscrire dans une mise à plat fiscale globale et de longue durée (au moins 5 ans). Il aurait fallu le faire en 2007.

En tout cas, c’est une aberration de lancer cela dans l’improvisation la plus totale : une gesticulation de plus. NS n’a donc pas vraiment changé.

Partager cet article
Repost0

PrÉSentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives