Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 10:31

Les maditolâtres vont évidemment attaquer la solution de 470 « slogan bordure ». Elle présente  l’écueil du « personnage contemporain » (et de son oeuvre) en l’occurrence Hergé. Pourtant, il est clair qu’un album de tintin est un document « d’usage courant ». Que disent les madits ?

 

 

QUESTION No 41 DU 1998-04-27
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: contemporainA
qd vous dites qu'aucun contemporain n' est cocerne par le jeu,SS incluse,cela veut-il aussi dire qu'il n'y a aucun rapport avec des faits ou oeuvres qui lui sont imputables? merci hugo.
--------------------------------------------------------------------------------
CELA CONCERNE LE PERSONNAGE LUI-MEME. DONC, LOGIQUEMENT, TOUTE OEUVRE OU FAIT QU'UN CONTEMPORAIN AURAIT PU LAISSER. AMITIES – MAX

 

QUESTION No 14 DU 1999-01-26
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: BONSOIR MONSIEUR
IL N'Y A PAS DE CONTEMPORAIN DANS LE JEU .CELA SIGNIFIE T' IL QU'IL N'Y A PAS NON PLUS D'OEUVRE DE CONTEMPORAIN ? EX:L'ARCHE DE LA DEFENSE. AMITIES RENE DE CESSAND*
--------------------------------------------------------------------------------
J'AI REPONDU A CETTE QUESTION LORSQU'ON M'A DEMANDE, IL Y A UNE DIZAINE DE JOURS , SI LA TRAVERSEE DE L'ATLANTIQUE PAR CHARLES LINDBERGH ETAIT HORS JEU PAR LE FAIT QUE LINDBERGH EST UN CONTEMPORAIN. J'AI REPONDU QUE OUI. LA MEME REMARQUE VAUT POUR L'OEUVRE DE TOUS LES CONTEMPO- RAINS, BIEN SUR. AMITIES – MAX

 

QUESTION No 23 DU 1999-03-04
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: CONTEMPORAIN EMBROUILLE SUITE
IL N EST UN SECRET POUR PERSONNE QUE LE TITRE 560 EST TIRE D UNE OEUVRE DE VICTO R HUGO DECEDE EN 1885...SOIT POSTERIEURE MENT A LA NAISSANCE DE MME CALMENT! IL A URAIT DONC AUSSI BIEN PU LA RENCONTRER, NON? DESOLE D INSISTER MAIS CELA EST FOR T CURIEUX! MERCI D APPORTER UN NOUVEL EC LAIRCISSEMENT...AMITIES--ARGOS
--------------------------------------------------------------------------------
OU EST LE PROBLEME, ARGOS ? VICTOR HUGO N'EST PAS LE HEROS DE CETTE CHASSE ! LORSQUE JE DIS "PAS DE CONTEMPORAIN", JE NE PARLE PAS DE MOTS, MAIS D'UN EVEN- TUEL PERSONNAGE CENTRAL AUTOUR DUQUEL TOURNERAIT CETTE CHASSE. JE PRECISE CELA DEPUIS LE 1ER JOUR. AMITIES – MAX

 

QUESTION No 50 DU 1999-03-04
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: ARGOS RESUITE HUGO
1/ UNE OEUVRE D UN CONTEMPORAIN (TEL QUE TU L AS DEFINI) PEUT IL AVOIR UN QUELCO NQUE ROLE A JOUER DANS UNE ENIGME? AMITIES -- ARGOS PS: AD AUGUSTA PER ANGUSTA EST TIRE DE L OEUVRE D UN CONTEMPORAIN! NOUS SOMMES B IEN D ACCORD? (RECTIFIER "PEUT ELLE AVOI R..."
--------------------------------------------------------------------------------
ARGOS, VOUS NE LISEZ PAS MES REPONSES ! CA FAIT 3 FOIS EN DEUX JOURS QUE JE PRE- CISE QU'AUCUN CONTEMPORAIN N'EST LE "HEROS" DE CETTE CHASSE ! NI VICTOR HUGO NI UN AUTRE ! IL NE S'AGIT PAS DE SAVOIR QUIA ECRIT QUOI, OU QUI A INVENTE TELLE OU TELLE EXPRESSION, MAIS DE SAVOIR SI UN personnage CONTEMPORAIN A UN ROLE AJOUER DANS CETTE CHASSE. J'AI DIT EGALEMENT QU'UNE OEUVRE D'UN CONTEMPORAIN N'AVAIT PAS DE ROLE A JOU- ER, MAIS DANS LA MEME ACCEPTION QUE LA PRECEDENTE DEFINITION. SI VOUS ME DITES QUE CETTE CHASSE VOUS FAIT PASSER PAR LA DEPARTEMENTALE XX, PAR EXEMPLE, ET QUE LE TRACE DE CETTE DEPARTEMENTALE AFAIT PAR MONSIEUR DUCHEMIN, INGENIEUR CONTEMPORAIN, CETTE DEPARTEMENTALE SERAI T DONC EXCLUE DU JEU, JE VOUS REPONDRAIS PAR LA NEGATIVE. LORSQUE J'AI DONNE CET- TE INFORMATION AU SUJET D'UN CONTEMPORAI N, JE REPONDAIS A UNE QUESTION PORTANT SUR L'EVENTUELLE QUALITE DE "PERSONNAGE CENTRAL" DE CETTE CHASSE, PAS D'AUTRECHOSE ! AMITIES – MAX

 

QUESTION No 12 DU 1999-03-10
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: CONTEMPORAIN BIS
PERMETTEZ-MOI D'INSISTER:AUCUN EVENEMENT CONTEMPORAIN, AVEZ-VOUS DIT, NE FIGURE D ANS CETTE CHASSE. CELA EXCLUT DONC LA 2E GUERRE MONDIALE, OUI? VOTRE REPOSE PRECEDENTE A 'CONTEMPORAIN' EST AMBIGUE:EXCLUEZ-VOUS L'OEUVRE LITTER AIRE D'UN CONTEMPORAIN, PAR EX UN ROMAN?
--------------------------------------------------------------------------------
AUCUN PERSONNAGE CONTEMPORAIN N'EST LE HEROS, LE CENTRE D'INTERET, DE CETTE CHASSE. JE NE PEUX PAS ETRE PLUS CLAIR QUE CA ! SI LES ENIGMES VOUS FAISAIENT PASSER, PAR EXEMPLE, PAR OMAHA-BEACH, CELA NE RELEVERAIT PAS D'UN personnage, DONC NE SERAIENT PAS CONCERNEES PAR MON EXCLUSION. EN REVANCHE, SI VOUS ESTIMIEZQUE LE THEME PRINCIPAL PRINCIPAL ETAIT EISENHOWER, SA VIE, SON OEUVRE, VOUS FERIEZ FAUSSE ROUTE. IL EST IMPOSSIBLE D'ETRE PLUS PRECIS, PLUS CLAIR ET PLUS SPECIFIQUE QUE CA. AMITIES – MAX

 

QUESTION No 8 DU 1999-03-12
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: SALUT MAX
PEUT-ON RENCONTRER DANSLESMEANDRES DES DECRYPTAGES, UNE REFERENCE A UN PERSONNA GE CONTEMPORAIN, SANS QUE CELUI-CI SOIT EN RIEN LE PERSONNAGE CENTRAL CENTRAL DE CETTE CHASSE. PAR EX UN SPORTIF CONNU,UN ACTEUR, ... ULYSSE
--------------------------------------------------------------------------------
JE NE PEUX PAS REPONDRE, ULYSSE. J'AI EXPLIQUE DES DIZAINES DE FOIS LA DIFFERE NCE QUE JE FAISAIS ENTRE UN PERSONNAGE QUI SERAIT LE "HEROS" DE CE JEU, ET UN (OU DES) PERSONNAGE(S) QUI SERAIENT DE SIMPLES REALISATEURS D'OEUVRES FORMANT DES ETAPES DANS LES ENIGMES. VICTOR HUGO, PAR EXEMPLE, N'EST PAS LE (OU L'UNDES) HEROS DE CETTE CHASSE, MAIS IL N'EMPECHE QUE "AD AUGUSTA" FIGURE DANS SES OEUVRES. PAREILLEMENT, SI UNE ENIGME VOUS FAISAIT PASSER PAR LE STADE JEAN BOIN (SIMPLE EXEMPLE !), CELA NE SIGNIFI ERAIT PAS QUE LE personnage DE JEAN BOIN AURAIT UN ROLE A JOUER. JE NE PEUX DONC PAS VOUS DIRE SI DES SPORTIFS, ACTEURS,ETC, PAR LE TRUCHEMENT DE LEURS OEUVRES, OU DU FAIT DE LEUR NOTORIETE, ONT UN RO- LE A JOUER. AMITIES – MAX

 

QUESTION No 8 DU 1999-03-12
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: SALUT MAX
PEUT-ON RENCONTRER DANSLESMEANDRES DES DECRYPTAGES, UNE REFERENCE A UN PERSONNA GE CONTEMPORAIN, SANS QUE CELUI-CI SOIT EN RIEN LE PERSONNAGE CENTRAL CENTRAL DE CETTE CHASSE. PAR EX UN SPORTIF CONNU,UN ACTEUR, ... ULYSSE
--------------------------------------------------------------------------------
JE NE PEUX PAS REPONDRE, ULYSSE. J'AI EXPLIQUE DES DIZAINES DE FOIS LA DIFFERE NCE QUE JE FAISAIS ENTRE UN PERSONNAGE QUI SERAIT LE "HEROS" DE CE JEU, ET UN (OU DES) PERSONNAGE(S) QUI SERAIENT DE SIMPLES REALISATEURS D'OEUVRES FORMANT DES ETAPES DANS LES ENIGMES. VICTOR HUGO, PAR EXEMPLE, N'EST PAS LE (OU L'UNDES) HEROS DE CETTE CHASSE, MAIS IL N'EMPECHE QUE "AD AUGUSTA" FIGURE DANS SES OEUVRES. PAREILLEMENT, SI UNE ENIGME VOUS FAISAIT PASSER PAR LE STADE JEAN BOIN (SIMPLE EXEMPLE !), CELA NE SIGNIFI ERAIT PAS QUE LE personnage DE JEAN BOIN AURAIT UN ROLE A JOUER. JE NE PEUX DONC PAS VOUS DIRE SI DES SPORTIFS, ACTEURS,ETC, PAR LE TRUCHEMENT DE LEURS OEUVRES, OU DU FAIT DE LEUR NOTORIETE, ONT UN RO- LE A JOUER. AMITIES -- MAX

 

QUESTION No 47 DU 1999-03-12
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: RE-RE SALUT MAX
VS N'EXLUEZ PAS QU'ON PUISSE PASSER A UN MOMENT DONNE DE LA CHASSE, PAR UN PERSO NNAGE CONTEMPORAIN, REMARQUABLE NON PAS PAR SES OEUVRES MAIS PAR SA NOTORIETE?OU BIEN EST-CE COMPLETEMENT TOTALEMENT DEF INITIVEMENT EXCLU?EXEMPLE, DES GENS QUI N'ONT RIEN CONSTRUIT NIREALISE DE CONCRE TA SUIVRE
--------------------------------------------------------------------------------
JE ME PERMETS DE VOUS RENVOYER A MA RE- PONSE PRECEDENTE : AUCUN PERSONNAGE AYANT VECU ENTRE 1860 ET 1993 N'EST LE HEROS DE CETTE CHASSE !". SI UNE ENIGME VOUS FAIT PASSER PAR LA TOUR EIFFEL, CELA RESTERAIT PARFAITEMENT VALABLE PUISQUE GUSTAVE EIFFEL N'EST PAS LE "HEROS" DE CETTE CHASSE ! SI UNE ENIGMEVOUS FAISAIT PASSER PAR LE STADE ROLAND GARROS, CELA RESTERAIT VALABLE CAR RO- LAND GARROS N'EST PAS LE HEROS DE CETTE CHASSE ! SI UNE ENIGME VOUS FAISAIT PASSER PAR VALLAURIS, CELA RESTERAIT PARFAITEMENT VALABLE CAR PICASSO N'EST PAS LE HEROS DE CETTE CHASSE ! AMITIES -- MAX

 

QUESTION No 10 DU 2000-01-27
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: CONTEMPORAIN
A 1 QUESTION SUR L'UTILISATION D' "OUVRA GES CONTEMPORAINS VOUS AVEZ REPONDU QU'I L N'Y AVAIT PAS D'UTILISATION D'OEUVRES CONTEMPORAINE.VOUS ENTENDEZ PAR OEUVRE: LIVRE SIMPLEMENT OU BIEN TOUTE FORME D' ART:SCULPTURE, MUSIQUE, FILMS,CHANSON ET C? 2-LORSQUE VOUS UTILISEZ LE TERME CONT EMPORAIN POUR 1 PERSONNE C'EST 1993?
--------------------------------------------------------------------------------
JE QUALIFIE LE MOT "CONTEMPORAIN" DANS SON ACCEPTION DE "PERSONNAGE" CONTEMPORA IN, POUR DIRE QUE CETTE CHASSE N'A PAS DE "HEROS" QUE LA DOYENNE DES FRANCAIS (MADAME JEANNE CALMENT, VIVANTE EN 1993) AURAIT PU RENCONTRER PENDANT SA VIE. DE- SOLE D'AVOIR A FORMULER CE PATAQUES, MAI S CE SONT LES CHERCHEURS QUI M'Y ONT FORCE ! JE ME LIMITE DONC A CE HEROS INEXISTANT, ET AUX OUVRAGES (LIVRES) QU'UN CONTEMPORAIN (SELON LA DESCRIPTION CI-DESSUS) AURAIT PU COMMETTRE. AMITIES -- MAX

 

Commentaires.

Comme d’habitude avec les madits, c’est très confus et plutôt contradictoire. De plus cela évolue avec le temps.

Tout d’abord, on peut se demander pourquoi cette aide ? Si maintenant cela n’a plus d’importance, le fait qu’une telle aide ne soit donné qu’à ceux qui utilisaient le minitel frise la scandale (à moins que cela ne serve à rien).

On peut aussi se demander pourquoi une telle limitation ? L’idée qui me vient est de l’ordre du « droit d’auteur ». Max craignait un procès en plagiat. C’est peut être ce qui doit rester à l’esprit.

 

Il est étonnant que de fil en aiguille, il en faille par cette définition étonnante de « contemporain » (= « qui aurait pu vivre l’année de naissance de Jeanne Calment). Ainsi, V Hugo devient contemporain !

Etonnante aussi cette précision nécessaire pour les « routes départementales ».

 

Max est sensé donner une information au « premier degré ». Il emploie surtout l’expression « aucun contemporain n’a un rôle à jouer ». Ce qui semble évident au premier degré : il ne fait pas un film ni une pièce de théâtre !

 

Au final, quid de « Séraphin Lampion » comme solution de 470 ?

 

La solution n’inclut par Hergé donc OK.

Mais elle inclut « l’affaire Tournesol » qui est une œuvre d’un contemporain donc KO.

Mais elle ne dit pas que Séraphin Lampion, l’affaire Tournesol, tintin ou Hergé soient « centraux » à la chasse (le « héros »). Donc OK.

 

Ce n’est donc pas ces madits qui peuvent infirmer la solution.

 

Mais ils mettent « mal à l’aise ».

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2010 1 27 /12 /décembre /2010 10:30

On a « A Roncevaux ».

 

Le croisement des 2 charades 530 et 470 impose de faire référence à « un nœud qui se cache aux limites de l’éternité »

Noeud du mouchoir qui permet d’éviter d’oublier. Il ne faut donc pas oublier.

coq qui chante - chanson de Roland

Visuel : « il manque Roland ».

  

ROLAND + BOURGES = SLOGAN BORDURE.

 

Le mot étonnement = lézarde dans une maçonnerie.

cassure du visuel « par morceaux ». La brisure est compatible avec celle du plexi glass. 

Le visuel 470 (et 530) montre des moustaches

Au final, le visuel évoque subtilement « les moustaches de Plekszy-Gladz »!

 

« l’affaire Tournesol ». Séraphin Lampion apparaît.

Séraphin est un « ange » donc un cœur.

Un lampion est une lumière.

Le concept du chemin est un intermédiaire entre : « offre de l’eau et toujours nu quand il a une liaison » et  « la flèche vise le cœur ». Or : le seau offre de l’eau, le sceau est toujours nu quand il imprime.

On dit « marqué du sceau de l’éternité » afin d’éviter l’oubli.

Pour boucler il faut voir que c’est le sot qui est visé par l’ironie.

On a fait un saut de Bourges à Roncevaux.  

Ceci confirme que la flèche qui vise le cœur, c’est la raillerie qui vise Séraphin Lampion.

 

Tournesol est la clé de 580 qui s’utilise en contresens.

 

Avec cette solution, on  passe du coq (de 530) à l’âne (S Lampion en 470).

S Lampion est « l’archétype du casse-pieds » ;).

 

 

L’épitaphe d’Eggihard qui a permis la datation « 778 ».

Wikipedia parle de « moustache en guidon » (cf IS l’ouverture est le bon guidon)

L’IS de la « gouaillerie » est une confirmation que cette flèche est une raillerie.

« De cette ouverture est né un cœur ». C’est un saint (jeanne d’arc). Cela coïncide avec l’idée de Séraphin = saint = ange = cœur.

Partager cet article
Repost0
26 décembre 2010 7 26 /12 /décembre /2010 10:29

En 530, le coq (gaulois) et le devin font penser à Astérix. De même en 470, l’épée plantée fait penser à la bannière SPQR d’Astérix. Le gout du laurier fait penser aux lauriers de César. La chasse elle-même est un ensemble texte + visuel. On a une atmosphère « préparatrice » : une toile de fond de BD.

 

Le croisement des 2 charade 530 et 470 qui fait référence « un nœud qui se cache aux limites de l’éternité » fait aussi penser à bêtise infinie. Ce nœud là peut assurément être Séraphin Lampion.

 

En 470, on peut penser à Aude. En 530, la lumière peut faire penser à l’aube. La différence est BD.

 

530 : on peut placer les personnages principaux de Tintin.

1 : Milou (mi loup : le loup c’est le « le premier âge » du chien, il est là dès les soviets = le premier album).

2 et 3 : les Dupondt

4 : Tintin (toujours inspiré)

5 : Capitaine Haddock (l’aph’art)

6 : Professeur Tournesol

7 : Castafiore ou Séraphin Lampion (étymologie de Séraphin http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9raphin_(bible) )?

Sage : Nestor ?

Devin : Mme Irma ?

 

470 : On peut placer des personnages secondaires de Tintin.

1 : S Lampion (grosse progéniture)

2 : Wolff = Le savant dans objectif Lune

3 : Ceux qui pompent dans trésor de Rackam le rouge

4 : le lama du temple du soleil, Nestor

5 : capitaine Haddock (ou les dupondt dans « on a marché sur la lune »)

6 : Rastapopoulos (aux cent visages) :

7 : Nestor (nœud papillon)

8 : (laurier) Castafiore ?

9 : (étonnement) Mme Pinson = la concierge de Tintin dans « le secret de la licorne » ?

10 : (nu) le yéti ?

11 : étoile mystérieuse ou le « méchant » du « sceptre d’Ottokar ». 

 

L’Histoire Bordure (ou plutôt Syldave que l’on apprend dans le « sceptre d’Ottokar ») ne dit rien sur l’année 778. RAS

Il serait bien de retrouver l’affaire du sparadrap du capitaine Haddock (remarque : « sparadraps » est presque réversible, il faut échanger a et d du centre). => Le bon sens du contresens et inversement ?

 

L’épée présente sa poignée = fusée. Est-ce celle d’objectif lune ?

 

Tentons les rapprochements dans le cadre des albums « bordures » (avec les 2 albums lunaires)

530 :

1 : Milou.

2 et 3 : les Dupondt

4 : Tintin

5 : Capitaine Haddock

6 : Professeur Tournesol

7 : Castafiore ou Séraphin Lampion 

470 : .

1 : Séraphin Lampion

2 : Wolff = Le savant dans objectif Lune

3 : Les bouteilles d’oxygène dans on a marché sur la Lune. 

4 : Le policier syldave, la syldavie en général.

5 : (un Dupond dans « on a marché sur la lune »)

6 : (cent)

7 : le nœud dont Tintin se libère dans objectif Lune.

8 : Castafiore, ou la décoration que reçoit Tintin dans le sceptre (pélican d’or).

9 : (étonnement) 

10 : (nu). L’uranium ?  

11 : le « méchant » du sceptre d’Ottokar. 

 

Tentons les rapprochements dans le cadre des 3 albums « bordures » (sans les 2 albums lunaires)

470 : .

1 : Séraphin Lampion

2 : L’explosion de la bombe, celle de l’ampoule.

3 : l’avion ou l’ hélicoptère.

4 : La syldavie, la queue de poisson qui fait tomber dans le lac.

5 :

6 : La voiture italienne ?

7 : Le professeur entravé

8 : Castafiore, ou la décoration que reçoit Tintin dans le sceptre (pélican d’or).

9 :  L’arme de Tournesol => des étonnements de maçonnerie.

10 : Le sparadrap

11 : le « méchant » du sceptre d’Ottokar. 

 

Une anagramme de « Roncevaux » est « cor vaux âne » (bof)

 

IS « …Le chemin est semée d’embuche, … je répète… ». une allusion au bon chemin et à S Lampion « radio amateur » (plus tout les problèmes de liaison dans « l’affaire tournesol ») => (Peu probable).

 

Le carrosse de 780 pourrait être un clin d’œil pour Ottokar.

 

Il est difficile de retenir l’enchainement : le cœur => franchise = franchise d’assurance => assureur = Séraphin Lampion.

 

Le substantif «la  bordure » cadre bien avec  Roncevaux et les Pyrénées (la frontière). Cela peut mettre la « puce à l’oreille » et faciliter la découverte de l’anagramme (j’ai utilisé un outil).

 

IS : « le pauvre hère est âgé » donne aussi RAGE doit encore RG comme dans Bourges.

 

Est-ce que le « AMHA » des chercheurs serait un clin d’œil à amaih (une fuite de Max) ?

Partager cet article
Repost0
25 décembre 2010 6 25 /12 /décembre /2010 10:28

On a « A Roncevaux ».

 

Il est question de « par l’ouverture » . C’est 530 dans son entier (IS : il n’y en a qu’une).

530 et 470 sont deux charades analogues (assemblage de lettres ce qui est inhabituel pour une charade) et ce sont les 2 seules énigmes dans ce cas. Au stade de 470 avec ce que l’on sait sur les énigmes, il semble que ce soit le seul algorithme de décodage commun entre 2 énigmes. Il est largement légitime de rapprocher les charades. Les lettres en commun sont « OURE » + A (2 fois du coté de 470).

- On note que « R » est défini par deux expressions différentes mais qui donnent la même notion : « l’air » (offert et qui s’inspire). Ce n’est pas banal. Il existe d’autres mots (aire, erre, hère), bref on peut toujours parier sur une flemme de Max mais j’en doute.

- Le A est codé 2 fois dans 470 pour donner la même chose (AHAHAH).

- On note aussi que Max s’est débrouillé pour coder O et U ensemble en 530 (seul cas de ce genre pour les 17 lettres) de manière à rendre le rapprochement des 2 « O »  et des 2 « U » « irrecevables».

Par contre, impossible de relier a priori les 2 « E ».

De plus.

- Le « E » apparait dans le ciel du visuel de 470 (pas net).

- Le E qui vient de ETERNITE dont les lettres sont capital.

Il parait improbable que ce soit la lettre « E » qui compte. Il faut forcer le rapprochement des deux textes définissant ce E.

Tout cela aboutit au constat majeur : il est obligatoire de rapprocher un machin qui « n’est qu’un nœud » d’un truc qui « se cache aux limites de l’ETERNITE » dans la résolution de 470.

C’est le noeud du mouchoir qui permet d’éviter d’oublier.

IS « 778 ». C’est l’épitaphe d’Eggihard qui a permis la datation de la bataille. L’épitaphe c’est justement ce qui tire de l’oubli Ceci  donne une lecture plus profonde de l’IS.

530 montre un coq qui chante. Cela renforce l’idée de la chanson de Roland (si besoin était). Celle-ci indique clairement que Roland cherche à briser son épée et brise le roc à la place. En aucun cas, l’épée reste plantée dans le roc comme le suggère le visuel.

C’est que Roland a été oublié sur le visuel !

Il va donc falloir « ajouter ROLAND »

 

Le « par l’ouverture » c’est la réunion de la solution de 530 à ce qui manque en 470. On a l’anagramme ROLAND + BOURGES = SLOGAN BORDURE.

Les mots de départ ne souffrent pas d’ambiguïté, l’expression est bien construite : ce sont 2 mots (nom + adjectif) accolés assez longs. Si « slogan » est un peu gênant, « bordure » ne prête pas à confusion quant à son sens (ce n’est pas « la bordure »).  Il y a 13 lettres (moins de la limite maxienne de 15). ROLAND et BOURGES sont « assurés ». L’anagramme est donc licite. C’est la seule anagramme opérationnelle. On est transporté dans l’univers de Tintin. A ce stade, ce n’est qu’une possibilité.

[je me suis moqué de l’anagramme « Méchain Delambre = balade chemin mètre », est-ce que je ne ferais pas la même erreur ? Non, car Roland et Bourges ne sont pas des fantaisies mais sont nettement des éléments de la chasse. Roland et Bourges n’on rien à voir entre eux et ont 2 origines différentes contrairement à Méchain Delambre. Enfin, l’anagramme ne tourne par « en rond ». Ceci ne veut pas dire que l’anagramme est « la » solution mais qu’elle est « acceptable ». C’est une « coïncidence » qui demande à être confirmée].

 

Si on s’en tient aux albums, la Bordurie est mentionnée d’abord dans le sceptre d’Ottokar pour réapparaître dans « l’affaire Tournesol ». Elle est « sous-entendue » dans les 2 albums lunaires. Il en sera aussi mention dans Tintin et les Picaros. Le slogan bordure est à chercher dans « l’affaire Tournesol » car on ne voit quasiment pas de bordures dans le sceptre d’Ottokar.

http://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Affaire_Tournesol

http://www.tintin.free.fr/aventures/voirbd.php?choix=tournesol&bcsi_scan_87C4687F001A13C6=veDcKpEhvqR4kXlwzh8INAIAAAA9Z/EB&bcsi_scan_filename=voirbd.php

Slogans (ou plutôt expressions communes ») : « Amaïh » et « par les moustaches de Plekszy-Gladz ».

 

Le mot étonnement du texte se comprend aussi comme une lézarde dans une maçonnerie. Cela souligne l’importance de la cassure du visuel.  Le visuel montre une brisure « par morceaux ». Le plexi glass est réputé dur comme la roche. La brisure est compatible avec celle du plexi glass. 

Les 2 visuels donnent le mot « commissure » (du bec et joint entre 2 pierres). Aux commissures du bec on trouve des vibrisses qui est synonyme de moustache.

Le visuel de 470 montre des moustaches

Celui de 530 aussi (dont une de la forme courbée de celles de Plekszy-Gladz sur la gauche de 530).

Au final, les visuels évoquent subtilement les moustaches de Plekszy-Gladz soit un des slogans bordure ! (confirmation 1)

 

C’est dans « l’affaire Tournesol » que Séraphin Lampion apparaît.

Un lampion est assurément une lumière (même si pour Séraphin Lampion assureur, c’est douteux). (confirmation 2)

Séraphin est un « ange » donc un cœur (confirmation 3).

2 et 3 de 530 cherchent leur chemin = OU. Le bon chemin de 470 qui est celui pour lequel la flèche vise le cœur. « O/U de 470 » = offre de l’eau et toujours nu quand il a une liaison. Le concept du chemin est un intermédiaire entre : « offre de l’eau et toujours nu quand il a une liaison » et  « la flèche vise le cœur ». Or :

-          Le seau offre de l’eau

-          Le sceau est toujours nu quand il imprime

-          Le sot est visé par l’ironie.

Enfin ne pas être oublier c’est « être marqué du sceau de l’éternité ».

Le saut c’est le passage de 530 à 470 (de Bourges à Roncevaux).

Le bon chemin est donc à relier au sceau/saut/sot/seau.

C’est le sot qui est visé par la flèche. Ce sot, c’est S Lampion (confirmation 4).

La flèche qui vise le cœur, c’est la raillerie qui vise Séraphin Lampion (confirmation 5).  

 

Tournesol est une clé plus qu’honorable pour 580. en l’occurrence, son usage est plutôt inverse : c’est un élément de justification de la solution de 470 puisque 580 se décrypte « toute seule ». Mais justement, le titre de la 580 évoque explicitement ce contresens. Confirmation 6.

 

Le tournesol est aussi « grand soleil », elle le suit. Elle est donc la lumière et/ou ce qui voit la lumière.

 

L’IS de la « gouaillerie » est une confirmation que cette flèche est une raillerie. Confirmation 7.

 

IS « De cette ouverture est né un cœur ». C’est un saint (jeanne d’arc). Le féminin n’a pas à apparaître dans la phrase. Même si jeanne d’arc n’est pas née ni passée par Bourges, c’est du temps du roi de Bourges qu’elle a agit ce qui a permis sa canonisation. Cela coïncide avec l’idée de Séraphin = saint = ange = cœur. Confirmation 8.

 

IS « le bon guidon ». Pour les moustaches de Plekszy-Gladz  on peut dire que ce sont des « moustaches en guidon » (cf wikipedia). Confirmation 9.

 

Avec cette solution, on  passe du coq (de 530) à l’âne (S Lampion en 470). Confirmation 10.

S Lampion est « l’archétype du casse-pieds » ;). Confirmation 11.

 

IS 778 : confirmation 12

 

Avec cela, 470 s’arrête là : le passage à Tintin, « l’affaire Tournesol » et Séraphin Lampion. On peut pressentir des usages plus tard (la fusée lunaire, un sous-marin,…). La solution est donc inattendue mais loin d’être inexploitable.

 

 

Tout cela est-il suffisant pour en faire la solution ?

Elle est largement plus consolidée que les autres.

La solution repose fondamentalement sur l’anagramme qui est confirmé par 12 éléments indépendants (et cohérents entre eux) ! Cette anagramme ne « sort pas de nulle part » mais est amenée logiquement.

Question complétude c’est bon :

Visuel -> absence de Roland + (lézarde = plexyglass) + moustache

Ouverture : Bourges et anagramme + nœud aux limites de l’éternité + coq (qui chante) + « OU » + liens inter charades.

Flèche = raillerie ou ironie

Coeur = un saint

Lumière = lampion

Clef de passage = Tournesol

Chemin est la référence au « ou » de 530.

Le mot « viser » est plutôt standard

4 IS sont utilisées de façon plus subtile que la fausse piste standard.

 

Le problème résiduel est le mot « slogan » qui n’est pas vraiment « exact ». Il n’est qu’un intermédiaire (qui résulte des 3 mots relativement contraints : BOURGES, ROLAND et BORDURE). On peut considérer que la construction des énigmes par Max supporte déjà beaucoup de contraintes (dont les fausses pistes). RAS

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2010 2 21 /12 /décembre /2010 10:26

Le texte peut se décoder seul. On peut alors en déduire que les 7 chiffres sont des nombres de jours des révolutions des planètes. Focalisons nous sur le mot « révolution ».

 

Changement politique

Napoléon a clôt « la » révolution. Du 14/07/1789 au coup d’état du 18 brumaire (9-10 novembre 1799).

 

Mai 68 ? De Gaulle quitte le pouvoir le 28/4/69. Cela semble improbable.

La révolution russe est improbable

 

Rotation complète autour d’un axe.

L’indicateur de la méthode de mesure ???

 

Vélo.

Tour de France, braquet, vélo, flèche….

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 10:26

Il faudrait se hâter de trouver la flèche.

Pourquoi se hâter ? Que serait cette flèche ?

 

L’idée de base est qu’Apollon décoche un trait lumineux. La flèche est donc de la lumière. Quand elle s’arrête elle fait un spot ou une ombre.

C’est la cible qu’Apollon compte (en altitude). Etrange manière de procéder !

Est-ce que l’idée d’une ombre peut être prolifique ? Apollon éclaire quelque chose qui projette son ombre. En négligeant la rotondité de la Terre, cela peut faire une différence. Il y a 3 altitudes : celle d’Apollon (Golfe Juan est au bord de la mer), celle du « quelque chose » et celle du lieu où l’ombre est projetée. Il y a en gros 2 options : soit Apollon s’élève de 1969 mesures et éclaire d’en haut soit il reste au niveau 0 et alors ce qu’il éclaire est plus haut.

 

Ceci n’est pas vraiment étayé.

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 10:24

Apollon joue un DO « trop haut ».  Le do c’est C. Apollon compte vers le zénith.

Le do c’est C, cela peut être Cherbourg (où l’on sera ensuite). Mais Apollon ne joue pas le « do juste ». Cela signifie que nous ne somme pas tout  fait à Cherbourg. Nous sommes entre Cherbourg et Dieppe.

Rien n’interdit de chercher un lieu d’altitude 1969,697 mesures sur la droite Cherbourg Dieppe. Dans le cotentin, on est vers 120 m et cela ne marche pas.

 

Le « la » de « C’EST LA … » pourrait il être une note de musique ? La c’est A soit aussi Angers. Le la c’est celui qui sert de référence à 440 Hz.

Donc LA = Angers = Golfe Juan. L’interprétation serait que Golfe Juan – Angers = 440 Hz. On aurait encore une autre base de mesure !

Et ensuite Golfe-Juan – X = DO

Mais une telle lecture ne semble pas compatible.

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 10:23

En plaçant un point entre spirale et « à quatres centres », cela change les choses.

C’est un simple point. Etant donné la légèreté avec laquelle sont placées les majuscules, on peut admettre cet ajout.

 

La spirale devient une simple spirale quelconque (sans doute pas à tracer alors).

 

Le « à 4 centres » devient une autre localisation comme « à roncevaux » et « à 2424 ».

On pourrait comprendre que la spirale soit sur l’orthogonal (de 2424) et à 560606 mesures de « 4 centres ».

 

Anagramme de QUATRE CENTRES ? Cela ne donner rien de pertinent.

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 10:22

Emprunter l’orthogonal = enlever l’équerre (du visuel)

 

En faisant cela, on voit tout le bas de la règle.

La portée reste partiellement cachée.

 

RAS

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 10:21

Les sans hulottes Tali 5 déc 2007

 

Joli, magnifique...bravo Dago

quand on sait

que 33 est le pied, 74 est le pas.

que 33*0.560606=18.5=74/4

que 74/0.5060606=132.00=33*4

que 74*33=2442

et pour te citer:

que 4*0.560606=2.2424=74/33

(peut être que paris est à 224.... km de Carignan (40*0.560606))

Tous ces rapports ont quelque chose de magique, ou tout simplement mathematique, en tous cas, pas anodins.

Allons de ce pas, ou de ce pied, vers une spirale mathématique..

Nathalie

 

-----

 

Récapitulons

Il y a 3 « faits » :

0,56 * 4 = 74/33 = une suite (infinie) de 2 et de 4

74 * 33 = 2442 soit une suite de 2 et de 4

 

33 = 3 * 11

74 = 2 * 37

74 * 33 = 6 * 37 * 11 = 222 * 11

74/33 = 2 * 37/3 /11.  1/11 = 0,09090909… 1/3 = 0,03030303. Et 37 * 3 =111. Il est normal de retrouver la suite de 2 et 4.

Les chiffres 33 et 74 (et les unités qu’ils suggèrent) pré existent à la chasse. Max a éventuellement remarqué cette caractéristique.

 

La liberté de Max réside dans 0,560606 = 74/33 * ¼ et dans le choix de 2 et 4 pour coder le morse. Cela peut être simplement une question de « fausse piste ».

 

74/33 est un rapport de mesure soit un nombre sans dimension. C’est normal pour x « mesures » (c’est la mesure qui porte la dimension). Le facteur ¼ serait à rapprocher des 4 centres. Il faudrait multiplier par 4 pour les quatre centres. 560606 c’est pour un seul centre.

74/33 est le nombre de pied dans un pas. Ceci est compté dans 2 systèmes complètement anachroniques.

La présence du 33 en dénominateur rejoint le constat du « chiffre rond ». Cela n’ajoute rien au problème du choix d’une mesure.

Cela peut avoir une incidence sur les décimales de façon assez complexe. 1969,697 pourrait être 1969 pas + 6,97 pieds de 33/74 pas.

Il parait inconcevable que le passage au niveau supérieur se fasse systématiquement par un facteur 74/33 = 2,24.

 

Le 2 et 4 donne 4 * 0,56 = METR. C’est incompatible avec le fait d’être « sans dimension ». Cela a déjà été exploré

 

Revenons à 74/33 vu comme le « nombre de pied dans un pas ». Oublions les systèmes historiques (car le notre est anachronique). Si l’on y songe un pas c’est 2 pieds ou bien un pied + l’espace + l’autre pied. Il est donc intéressant de regarder 74/33 -2 = 0,24. L’espace fait 8 cm : 8/33 = 24% et 8/74 = 10,8%.

Puisque la mesure est le pas, la recherche des 4 centres pourrait se décomposer comme suit : un premier centre (2424), un deuxième au bout de 33/74 D, un troisième au bout de 41/74 D et le dernier au bout de D = 560606 mesures. Mais la logique du pas serait de le faire de façon aligné et cela n’est pas possible avec une spirale à quatre centres. Donc on aurait un drôle de pas tordu.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives