Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 15:41

530 et 470 sont deux charades qui fonctionnent de manière analogue et ce sont les 2 seules énigmes dans ce cas.

En 470, le « par l’ouverture » légitime le rapprochement avec 530.

 

11 + 7 = 18 signes dont 5 en commun. Il reste 14

 

Elles donc codent 12 lettres (A, B, C, E, G, N, O, R, S, U, V, X) plus l’espace.

Il reste 14 lettres  non codées (D, F, H, I, J, K, L, M, P, Q, T, W, Y, Z)

 

Difficile d’en tirer quelque chose de façon globale.

Partager cet article
Repost0
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 16:21

Un type d’humour.

http://phil195829.over-blog.com/

 

Un portail du climat

http://globalwarmingclearinghouse.blogspot.com/

 

Un site de référence mathématique

http://www.bibmath.net/

 

Un mathématicien

http://www.jmsouriau.com/

 

Autre blogueur

http://revereveille.over-blog.com/

 

Une réflexion économique de traverse

http://resultat-exploitations.blogs.liberation.fr/finances/

 

Blog

http://www.larecherchedubonheur.com/categorie-609690.html

 

Strange truc

http://ssaft.com/Blog/dotclear/index.php?

 

Epaves

http://www.grieme.org/database.php?Search=hinrich&p=1&ToS=g

 

Tour de France

http://www.ilotresor.com/chouette/chouette_tdf_1993.html

 

Des cartes

http://www.lib.utexas.edu/maps/index.html

 

Cavités souterraines

http://www.bdcavite.net/

 

agence de l’eau

http://www.eau-seine-normandie.fr/

 

Enquêtes en mer

http://www.beamer-france.org/publications-enquete.php

 

http://www.mon-depute.fr/

 

Pourquoi ont-ils tué Jaurès ?

http://www.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr/

 

Monnaies

http://www.cgb.fr/monnaies/france/index.html

 

Se plier en 4.

http://mfpp.free.fr/Francais/origami/pratique.html

 

Que d’électricité !

http://clients.rte-france.com/

 

De l’énergie.

http://www.eia.doe.gov/

Ouvrages d’art

http://fr.structurae.de/structures/stype/index.cfm

 

Sénat

http://www.senat.fr/

 

Les éco européens

http://www.eea.europa.eu/fr/

 

Le terrain agricole

http://www.safer.fr/

 

Y-a plus d’eau.

http://www.eaufrance.fr/

 

Académie

http://www.academie-technologies.fr/indexIE.html

 

Une fondation, cela a du bon.

http://www.pewtrusts.org/

 

La chanson de Roland

http://lachansonderoland.d-t-x.com/index.html

 

Cela tremble tous les jours

http://earthquake.usgs.gov/earthquakes/

 

Cela chauffe

http://www.volcansdumonde.com/

 

Des tec

http://www.france-inflation.com/comparatif_tec.php

 

Voir le complexe

http://www.visualcomplexity.com/vc/project_details.cfm?id=672&index=672&domain=

Partager cet article
Repost0
18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 15:40

En 470, l’IS « cela s’est passé en l’an 778 » s’applique.

 

Venant de 780, on fait « -2 ». Mais on passe de nm à des années après JC. Il n’en ressort rien.

 

Le contenu de l’IS renvoi à la bataille de Roncevaux et à la chanson de Roland.

 

Il ne faut peut être pas oublier le décodage de cette IS. Il consiste à prendre le milieu de deux corps de texte. Il est en double. Il est improbable que cette technique de codage soit à utiliser quelque part dans la chasse. Par contre cela ressuscite l’idée de « dualité » en 470.

 

Difficile de voir là l’indice comme quoi Bourges serait au milieu de Roncevaux Carignan (le saut à travers les énigmes est licite pour une IS) car ce n’est pas le milieu. Surtout, c’est le milieu qu’il faut trouver dans l’IS alors que c’est Carignan qui vient en troisième.

 

La dualité c’est le couple Durandal / Excalibur.

DURANDAL

EXCALIBUR

Les 2 noms d’épée n’ont pas le même nombre de lettre (8). De plus, l’écart entre les lettres n’est pas toujours pair. Ceci rend difficile la détermination du milieu et cela ne donne rien.

 

Avec ROLAND / ARTHUR, on a 2 fois 6 lettres dont le milieu est IPPDRK (écart parfois impair).

 

-> RAS

Partager cet article
Repost0
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 15:38

Il est souvent question que la forme du rocher puisse coïncider avec la cote d’Espagne.

Qu’en est-il ?

 

Le point de départ est de placer le lieu de « plantage » ( ?;) à Roncevaux et alors de trouver un rapport d’échelle qui permette de rapprocher le profil du rocher avec cette cote.

Cela donne 2 options : soit on garde l’échelle du visuel et alors il faut une échelle de carte moins précise que 1/1000 000, soit on a la carte au millionième et alors il faut dilater le visuel (cette opération n’est pas particulière « courante » mais reste accessible). Le facteur de dilation est alors un « fait ».

 

Il reste alors à vérifier que la coïncidence est « très bonne » voire « parfaite». On ne saurait se contenter d’une approximation ici. Si c’est le cas, la piste peut être suivie.

 

Il n’est pas question de « croire sur parole », il faut le faire.

 

Je ne suis pas parvenu à trouver une coïncidence vraiment satisfaisante. Il demeure une grande ambiguïté dans le visuel (la largeur de l’épée engendre une approximation dans le lieu à prendre pour Roncevaux, de plus est-ce le col ou la ville ?).

 

L’échelle du visuel est d’environ 1/3 400 000 (le chiffre « 33 » ne peut pas être retenu). De même alors que le facteur est exactement de 3 entre l’épée de 780 et celle de 470, là c’est clairement différent de 3.

 

La forme de la cote coïncide « assez correctement » (mais pas « parfaitement »). On remarque le visuel n’a pas besoin de basculer. Ceci est donc une « confirmation » supplémentaire pour Roncevaux. Mais ce n’est pas ce que je recherche : peut-on en déduire plus ?

 

Cette cote passe à Laredo, il y a Hernani dans le coin. Le trait s’arrête vers Santander.

 

Laredo serait-il un clin d’œil pour 580 ? Cela fait difficilement un clé de passage. De plus, comment « trouver » Laredo en 470 ?

 

Le reste du profil du rocher mérite examen. Moyennant des approximations, cela peut correspondre au réseau fluvial. Mais ce n’est pas toujours la même rivière. Et pour cause de chaine des Pyrénées, il y a une coupure (une ouverture ?).

On va de l’Adour à l’embouchure de l’Ebre. On passe par les gaves réunis, le gave de Pau, puis le rio cinca (entre le rio Alcamadre et le rio Esera) et le Sègre.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cinca

http://fr.wikipedia.org/wiki/Adour

 

A noter luz St Sauveur (lumière, V Hugo, brèche de Roland). http://fr.wikipedia.org/wiki/Luz-Saint-Sauveur

Mais pourquoi sur tout ce parcours ne retenir que Luz St Sauveur ? L’ouverture dans la continuité des cours d’eau ?

Peut être que le Joseph Sauveur de 420 donne cela. Mais difficile de la voir en 470.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Br%C3%A8che_de_Roland

Une ouverture d’accord, mais quel rapport avec 530 ?

 

Au final, le profil du rocher peut confirmer Roncevaux.

Il permet de tracer au besoin un profil sur la carte (France et Espagne). On peut éventuellement passer de points remarquables sur le visuel (les limites de la poignée de l’épée par exemple) à des points sur la carte ou inversement. On songe notamment à la supersolution et aux reliquats.

Mais ces considérations ne permettent pas d’offrir une véritable alternative comme solution de 470.

 

Compléments

Les poignées de l’épée sont dans la mer cantabrique.

Le reste du visuel est assez peu exploitable.

En supposant que St Jean de 500 donne St jean de luz, que Sauveur de 420 donne alors Luz St Sauveur. Comment fonctionnerait le jeu ?

Partager cet article
Repost0
10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 14:25

Avec Roncevaux et 778, cette épée plantée dans un rocher ne colle pas.  Et si l’épée n’était pas plantée mais « brisait » le rocher ? Cela est conforme au récit. Cela signifie qu’il manque Roland sur le visuel (puisqu’il tient toujours l’épée quand il cherche à la briser). Il s’ensuit plusieurs possibilités :

- Rajouter ROLAND à quelque chose (BOURGES, CŒUR, …) et faire une anagramme.

- Enlever ROLAND à quelque chose. (Roncevaux => CEVUX – LD)  un velux pour la lumière ? ;)

- Y-a-t-il une autre possibilité dans le cadre de l’énigme ? Je n’en vois pas.

 

ROLAND + BOURGES : (slogan bordure ?, réglas bourdon ? rebord galon US ?)

Avec Sud, cela ne donne rien

Avec « ours » non plus

Avec « longe » non plus

Avec « rogne » ou « ronge » non plus.

Avec « roule » non plus.

Avec « Lourdes » non plus.

 

ROLAND + CŒUR : ras

Avec « Nord », « clore au nord »

Avec « col » : « redora un col »

 

ROLAND + ŒIL : ras

ROLAND + AME : ras

ROLAND + FLECHE : « ranch de folle », féconder hall ».

 

 

REGLA BOURDONS

Le bourdon (note grave) fournit une clé pour 580. Mais comme traiter cela ? Le bourdon (ou l’abeille) est dans un visuel d’IS et renvoi à Napoléon.  Alors ?

L’anagramme est « réglas bourdon ». Pourquoi ce passé simple pourquoi la 2ème personne du singulier ? Cela peut faire « régla bourdons ». C’est « il » mais au prix de plusieurs bourdons.

Le « é » n’est pas dans Bourges mais le e de bourges vient de « éternité ». Ceci peut compenser cela.

Que donnerait « la flèche qui vise le cœur » ?

Au final, cela ne marche pas.

 

Un autre article approfondira le « slogan bordure »

 

Partager cet article
Repost0
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 14:25

On a « A Roncevaux » et « cela s’est passé en 778. Le visuel pose assurément problème. Quelle « lecture » peut on en faire ?

 

1 Excalibur et lecture « bivalente : bof

2 Paix et traité des Pyrénées donc Luxembourg. Bof

3 Mort et Tombeaux  donc Blayes : bof

4 Rocamadour : bof

5 Héritier : RAS

6 Contour du rocher : RAS

7 Il manque Roland sur le visuel

8 La commissure, l’étonnement donc ??

9 Les espèces de « spermatozoïdes » (difficile de rattacher à Jeanne la pucelle). Bof.

 

Partager cet article
Repost0
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 14:24

A Roncevaux

Sur le visuel il manque Roland

Donc Roland

 

Il existe un missile sol air « Roland ». Il a été fabriqué à Bourges.

La flèche est un vecteur (un missile). La poignée de l’épée est une fusée.

 

Que serait la lumière ? Le cœur ?

 

 

Il semble probable qu’il existe avant 1993. Mais était il célèbre ?

Un message de Rocanbole en 2001.

Les caractéristiques techniques de ce genre de truc est plutôt imprécis (secret).

Cela renvoie à l’industrie aéronautique de Bourges. Le nom a changé au cours du siècle.

Hanriot

Société Générale de l’aéronautique

Société Nationale de Construction Aéronautique du Centre

Société Nationale de Construction Aéronautique du Nord

Nord Aviation

Société Nationale des Industries Aérospatiales

Aérospatiale

 

 

 

Intuitivement, cela ne semble pas être la solution.

 

Partager cet article
Repost0
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 14:23

Mélangeons les thèmes de 470 et 530.

On peut tenter une projection entre les items des charades et alors soit prendre l’ordre de 530 avec les lettres de 470 soit l’inverse.

 

530– 1 (moitié du premier âge) : 470-1 (gaité = bébé), 470-5 (encore un bébé ?), 470-9 (étonnement infantile), 470-10 (nu ?)

530-2  (cherche le chemin) : 470-2 espace

530-3 (cherche le chemin) : 470-2 espace

530-4 (en rage et suit) : 470-4 (eau = pleur de rage), 470-9 (le contraire de l’étonné qui se traine)

530-5 – (alpha romain) : 470-6 (Cent en romain), 470-8 (le laurier de césar)

530-6 (limite de l’éternité) : 470-7 (nœud), 470-2 (espace), 470-8 (gout du laurier), 470-11 –l’inconnu).

530-7 (dressé crache son venin) : 470-4 (crachat = eau), 470-5 (le contraire de ronfle quand il est couché), 470-10 (nu, il aurait osé ?)

 

Avec l’ordre de 470, il y a trop de trous pour espérer quoi que ce soit.

Mais avec l’ordre de 530, cela donne :

(A/N/A/U) – (_) – (_) – (O/A) – (C/V) – (E/_/V/X) – (O/N/Z/U)

Cela pourrait faire “a??acez”

Ces 2 éléments manquants sont justement le chemin à trouver. Il faudrait trouver un mot qui convienne à la situation.

 

Que pourraient être ces 2 lettres ? RN, RD, CV,…

 

Aggravez présente l’inconvénient d’avoir 2 g. Sinon, ce serait un GR. De plus, qu’est-ce qui devrait être aggravé ? Notre cas ?

 

Dommage.

 

Partager cet article
Repost0
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 14:21

Une histoire de « typographie » ? La minuscule caroline ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Minuscule_caroline

 

En vrac :

 

Cœur : « e dans l’o » ligature

 

1 Une épée de Charlemagne s’appelait joyeuse. Cela renvoie à la gaieté et à la lettre A.

2 La séparation des mots au moyen d’une espace.

http://compagnonsdevalerien.over-blog.com/article-3812927.html

3 air dans la plume ?

4 eau de l’encre ?

5 manipulation de caractère : basculement, rotation. (Z => N)

6 Chiffre latin = lettre

7 nœud : « e dans l’o » Ligature

8

9 Le visuel montre un étonnement. Lettre A.

10 (un U)

11 le point d’interrogation

http://fr.wikipedia.org/wiki/Point_d%27interrogation

En Espagne la phrase commence par un point d’interrogation inversé.

 

Par l’ouverture : l’œil typographique ?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Caract%C3%A8re_(typographie)

Ligature de « œil »

Bourges, « capitale » au temps du roi de Bourges ?

 

La lumière : une écriture « facile à déchiffrer ».

 

778 pourrait passer comme « date de naissance » de la  minuscule caroline.

 

Esperluette ?&

Arobasse ? @

http://classes.bnf.fr/dossiecr/sp-voye3.htm

 

Geoffroy Tory né à Bourges.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Geoffroy_Tory

http://geofroy.tory.free.fr/04.html

Le pot cassé ressemble au visuel.

Sa fille est « un ange ».

Le champ fleury se télécharge ici.

http://paris.blog.lemonde.fr/2007/06/28/champ-fleury-par-geofroy-tory-numerisation-catastrophe-de-la-bnf/

Page 114, il y a bien une flèche et un ange. Mais la flèche ne le vise pas.

Dans les lettes fantastiques, le A est un compas. La flèche est dans le E. Pas de cœur.

Le « pot cassé », qui paie les pots cassés (Personne  sur le visuel, puisque c’est « à l’œil ») ?

 

530

1 premier age le B A BA

23

4 un poète un romancier

5 l’alpha romain

6 l’infini ?

7 le point d’exclamation.

 

Au final, peut on tirer quelque chose de ce bric à brac ?

Hypothèse : en première lecture la charade de 470 donne bien « A Roncevaux ».

Mais on réinterprète le tout. Comment procéder ?

Par l’ouverture, on « extirpe »

- Bourges Capitale = lettre capitale

- Œil : ligature

- Œil : œil typographique

Cela appuie sur l’idée de la « question typographique »

Au temps de Roncevaux (778), il y a aussi l’invention de la minuscule caroline.

Là on relie :

Visuel = épée = joyeuse = 470-1

Invention de l’espace = 470-2

470-3

470-4

470-5

470-6

470-7

470-8

Visuel = étonnement = 470-9

470-10

470-11

 

La lumière serait donc l’histoire de la typographie ou plutôt G Tory lui-même (et son ouvrage le « champ fleury ».

(Geoffroy tory né à bourges qui a eu une fille qui est un cœur).

Le visuel de 470 fait penser au « sceau » de G tory.

Personne sur le visuel, personne pour payer les pots cassés. C’est normal puis que c’est « à l’œil ».

 

La flèche qui vise le cœur ?

 

 

 

Partager cet article
Repost0
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 14:20
L’épée est plantée. Si on la suit, nous aussi on se plante. Elle est l’indication d‘une fausse piste ? Plus tard, il y aura un compas planté dans le N. Une épée normale permet de trancher. Or en 780, il y a avait un choix à faire. Quel rapport (la décision est prise en 780 et pas en 470). A noter le nœud gordien tranché par Alexandre. L’épée est inclinée. L’inclinaison c’est de l’amour ? Faut-il pencher vers une solution ? Ou au contraire l’épée s’étant plantée, faut-il ne pas faire de choix (le juste milieu)?
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives