Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 16:02

En décalquant, les éléments principaux du visuels (qui sont tous de la même taille), on s’aperçoit de coïncidences :

- L’épée est parallèle à la pelle (ou est-ce une bèche ?)

- Le milieu de l’épée passe sur la pointe de la mine de crayon

Par ailleurs, on peut songer au rapprochement « barre à mine = épée qui brise le rocher ». Si l’épée est placée sur la ligne, la coquille est au bord de la poignée gauche. Si le crayon est placée sur l’épée, la coquille est située dans la zone de divergence finale du contour du rocher.

Il me semble que de tels coïncidences, si elles sont fertiles, doivent s’expliquer dans le cadres des « outils de terrassement » : sol, pioche, bèche, pelle, barre à Mine, houe,...

 

Mais comment interpréter tout cela ?

 

Est-ce l’angle Epée+Pelle/Ligne du crayon qui compte ? Alors c’est l’angle de « creusement » de la ligne de sol. Possible, mais peut étayé et il manque encore plein de choses.

La superposition épée sur pelle n’est pas fertile.

La distance Epée – Pelle (intervalle) est trop approximative.

Les distances sur l’épée ne semblent pas pertinentes.

 

Coquille = partie du arme blanche qui protège la main. Cela milite pour l’action de placer l’épée sur la ligne de façon opposée au crayon. Et alors ?

En faisant cela on « fait tourner » le visuel de 470 (sur celui de 560) autour du point d’intersection (remarqué) « ligne de crayon – axe de l’épée ».

Cette idée pourrait être exploitée au moment de la résolution de 560. Elle ne s’inscrit pas dans la résolution. On suppose qu’il s’agit de résoudre la 12 .

Ce qui tourne avec le visuel :

-          Courbe du rocher

-          Points remarquables de l’épée (poignée, fusée, autre garde, point d’impact dans le rocher)

Dans le visuel de 560, la coquille étant exploitée, il reste peu de chose (les lignes d’eau semble peut précises ni utiles. Il n’y a que la ligne de crayon qui est pertinente.

La seule lecture logique est que la pointe du crayon donne la profondeur en comptant par rapport au profil du rocher. Cela se mesure sur le visuel (en mm). Il n’y a aucune raison de passer par la mesure. Le rapport doit se fait sur la carte à la bonne échelle.

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 16:01

SS : cherchons un codage chimique par la matière. (reliquat = élément)

Dans les énigmes cherchons la ou les matières qui seraient associées

 

530.

air : N2 ou O2

venin ? H2O bof

 

780

aimant : Fe+Mg ?

L’élément 47 ou 74 ?

 

470

gaz hilarant N2O2 ?

air : N2 ou O2

eau : H2O

élément 100 ?

élément associé à la victoire ? U ?

nu liaison : Cu ?

inconnu : ??

Acier : Fe

 

580

Re

La

Si

 

600

Al ?

Les autres

 

500

Ut ?

Mega : la bombe H ?

 

420

Hg ?

 

560

H2O

 

650

Pétrole C6H14

 

520

 

 

 

 

Inversement

530 : Bore, Oxygène, Uranium, G ?, Einsteinium, Soufre

470 : Oxygène, Azote, Carbone, E, Vanadium,

 

 

bof bof

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 16:00

4 et 7 de 780 peut faire penser au tennis (4 points pour faire gagner un jeu et un set de 6 jeux). Les sets sont aussi des manches que l’on trouve en 580, (530), 560, 650 et 520 (partie).

 

Tie break

Net : un doute ?

Service

Volée

Lignes sur le sol

Carré de service

Couloir de double

Filet

Raquette

Balle

Avantage

Egalité

Ace

Lift

Passing shot

Smash

 

La façon de compter : 15-30-40

 

Comment y lire la SS ?

 

Cela ne vient pas.

 

 

580 : première manche (contrebasse + Cherbourg, Dieppe)

650 : deuxième manche (pelle) – la revanche

520 : troisième manche (pelle et partie) : la belle = la chouette

 

Cherbourg en Manche se trouve aussi dans 530 et 560.

 

Et alors ?

Partager cet article
Repost0
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 15:59

Cherchons si les reliquats seraient des objets/outils. Des « affaires ».

 

530 : chemin ?

780 : boussole, aiguille,

470 : mouchoir, flèche, épée, lampion

580 : contrebasse, saxophone

600 : fibule, navire, clef

500 : échelle, équerre, règle, compas, portée, clef

420 : arc, flèche, compas

560 : nef, crayon (barre à mine)

650 : pelle, tombe, imprimerie, pompe

520 : pelle

 

Bof

Partager cet article
Repost0
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 15:58

Cherchons si les reliquats seraient en morse. Cela pourrait être « en 24 » ou  autre (-.)

 

2 et 4

En 530 Ceux qui cherchent le chemin sont 2. 2 est mi chemin, 4 s’inspire

780 : 2 acolytes, 4 points cardinaux

470 : 2=espace, 4 = eau.

580 : 2 = Cherbourg, 4 = Epernay

600 : 4 = He

=> Rien de convainquant ne ressort.

 

Trait et point

530. Pas de trait

780. 4 points cardinaux.

470.

=> RAS

 

Autre couple d’items répétitif

Les vers ? Les pieds des vers ? Les rimes ?

530 : 14, 14, 6, 6, 15, 13 10

780 : 4, 7, 4, 7

470 : 11, 7, 5, 6, 9, 5, 6, 9, 13, 7

RAS pour les pieds

Le nombre de vers est aussi hors course

530 : age/min/age/ main/ache/nin

780 : dras/cher/dois/pied

500 : ral/nal/ loin/moins

560 : dos/leste/reste/eaux/route/cours/ture/née/trait/fait

520 :gné/cil/fil/gé/elle/pelle/ture/sure/

 

long/court s’appliquerait à quoi ?

Aux vers ?

530 : rien de flagrant

780 : court/long/court/long

500 : cours/court/long/long

 

En musique,

Ronde : (780)

Blanche

Noire

Croches

Soupir (s’inspire, offre de l’air)

Pause

 

Principe « court/long » variable par énigme.

530 : quart/ moitié/ Cocorico

780 : les vers

470 : se multiplie, se traine, liaison = trait d’union,

580 : syllabes des villes

600 :

500 :

Partager cet article
Repost0
26 août 2012 7 26 /08 /août /2012 15:58

2 et 3 cherchent leur chemin. On peut voir cela comme 2 et 3 sont tous les 2 «  des moitiés de chemin ». Ils sont « à mi chemin ». 2 et 3 c’est aussi O et U

 

On suppose qu’il y a un « truc » X à trouver.

Il y aurait un point de départ P (qui n’a pas d’importance).

La « distance » [P ; 2] est la moitié de [P ; X]. De même pour 3.

Donc [2 ; X] = [X ; 3]

On peut donc dire que dans une certaine mesure, X est « au milieu de 2 et 3 ».

 

Cela peut être R milieu de O et U

Cela peut être entre l’espace et l’air (fusée, ionosphère, ballon sonde, le bourget, ozone, UV, radiations,…)

Cela peut être entre un cours d’eau et une ligne électrique.

Cela peut être entre Cherbourg et Dieppe, c'est-à-dire la Manche.

Entre l’oxygène et l’uranium ?

En morse (444 et 224) cela donnerait 334 ou U ou G selon l’arithmétique retenue (bof).

A moins que 2/O et 3/U soient eux-aussi à décrypter par ailleurs. On songe à un repérage final de la cache. Etonnamment, la première énigme donnerait tout de suite le principe de localisation finale. Mais justement, ce principe permet de garantir « de tout avoir ».

 

Alors

530 : la cache est à mi chemin de 2/O et 3/U.  Il faut donc trouver 2/O et 3/U

Plus rien dans 530

RAS dans 780

L’éloignement de l’eau fait que RAS pour 470

C’est donc 580 : on identifie 2/O à Cherbourg (do ?) et 3/U à Dieppe (ré ?).

Faut-il en faire plus avec 580 ? Ou « au stade 580 » ?

Avec le contresens, on a bourg (cher) et (ep) pied. Et alors ?

Quel serait le « cher bourg » ? Dit « hep », c’est l’appel.

 

Bofbof. A moins que le mot « précède » soit important

Partager cet article
Repost0
24 août 2012 5 24 /08 /août /2012 15:57

Est-ce que le principe du codage de 580 est réutilisable (pour la SS) ?

 

Bourges                         SIOURSOLMIS vaudra 1                           OURS
Cherbourg                      DOHMIRSIOURSOL vaudra 2                  HOUR
Dieppe                           REIMIPPMI vaudra 3                                  IPP
Epernay                          MIPMIRNLAY vaudra 4                              PRNY
Forbach                          FAORSILADOH vaudra 5                          ORH
Gérardmer                     SOLMIRLARREMMIR vaudra 6                RRMR
Héricourt                        HMIRIDOOURT vaudra 7                           HRIOURT
Issoire                             ISSOIRMI vaudra 8                                      ISSOIR
Jarnac                            JLARNLADO vaudra 9                               JRN
Angers                            LANSOLMIRS vaudra 0                             NIRS

 

DO->C RE->D MI->E FA->F SOL-<G LA->A SI->B

 

Bourges                         SI-SOL-MI                  (bas, bas)                 
Cherbourg                      DO-MI-SI-
SOL          (haut, bas, haut)       
Dieppe                           RE-MI-MI                   (haut, cst)      
Epernay                          MI-MI-LA                    (cst, haut)

Forbach                          FA-SI-LA-DO            (haut, bas, bas)                   

Gérardmer                     SOL-MI-LA-RE-MI    (bas, haut, bas, haut)          
Héricourt                        MI-DO            (bas)  
Issoire                             MI                                          
Jarnac                            LA-LA-DO                 (cst, bas)       
Angers                            LA-
SOL-MI                (bas, do)

 

DO : 4 dans 4 villes

RE : 2 dans 2 villes

MI : 11 dans 8 villes

FA : 1 dans une ville

SOL : 4 dans 4 villes

LA : 6 dans 5 villes

SI : 3 dans 3 villes

 

 

Issoire                             MI                                          
Dieppe                           RE                             
Epernay                          LA                             
Héricourt                        DO                            
Bourges                         SI                               
Cherbourg                      SI                   
Forbach                          FA                             

Gérardmer                     SOL               
Jarnac                             ?                               
Angers                           
SOL               

ð     L’association ville note n’est pas probante

 

 

 

MI = E = Epernay = 4 = -

DO = .

Chercher les mi et les do (dos) pour un message morse ?

Partager cet article
Repost0
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 15:56

Au final, les énigmes fournissent un ensemble d’encodage des lettres.

 

A : Angers, rire, étonnement, La, 0

B : Bourges, Si , quart, bébé, 1

C : Cherbourg, Do, cent, romain, 2

D : Dieppe, Ré, 3

E : Epernay, noeud, mi, éternité, 4

F : Forbach, fa, 5

G : Gérardmer, sol, rage(romain), 6

H : Héricourt, 7

I : Issoire, 8

J : Jarnac,9, Jupiter, (x)

K :

L :

M : Mars, (x)

N : Neptune, (x), ronfle couché, souche

O : eau, mi chemin

P : Pluton, (x)

Q :

R : air

S : serpent, Saturne (x)

T : Terre, 365

U : mi chemin, nu liaison, conducteur, Uranus (x)

V : victoire (pas Vénus)

W :

X : inconnu

Y :

Z : (ronfle couché)

 

Il y a de quoi écrire !

Les lettres ABCEGNOST permettraient de décrire une position.

 

Les liens pour E (noeud limite de l’éternité) ont déjà été utilisé. Pas de raison de poursuivre dans cet usage « horizontal ».

Romains, CVIXL (2 sur 5) - ?

Victoire mais pas Vénus - ?

Les absences (K,L,Q,W,Y) RAS

 

L’eau (la rivière) – la moitié du chemin, U (terrain nu - liaison) l’autre moitié

 

138, 9 = La / 35,5 = Cl / 253 = Es / 19 = F / 79 = Se /  40,1 = Ca / 12 = C / 4 = He / 32,1 = S / 238,1 = U / 101,7 = Ru / 14 = N /  23 = Na / 51 = V /  126, 9 = I / 186,3 = Re / 16 = O / 193,1 = Ir / 31 = P / 167,2 =Er /

Codent aussi

A (La) (Ca) (Na)

B

C (Cl) (Ca) C

D

E (Es) (Se) (He) (Re) (Er)

F (F)

G

H (He)

I (I) (Ir)

J

K

L (La) (Cl)

M

N (N) (Na)

O (O)

P (P)

Q

R (Ru) (Re) (Ir) (Er)

S (Se) (S)

T

U (U) (Ru)

V (V)

W

Y

Z

 

 

Partager cet article
Repost0
18 août 2012 6 18 /08 /août /2012 15:55

QUESTION No 41 DU 1996-03-01 TITRE: ECHEC ET MAT

MAX, SI L'ON COMPREND COMMENT ABORDER LA SS, Y A T-IL UNE FACON BIEN PRECISE DE PROCEDER OU AVEZ VOUS CHOISI ARBITRAIREM ENT UNE SOLUTION ET AU CHERCHEUR D'AVOIR DU FEELING SI JE PUIS M'EXPRIMER AINSI ! JE VOIS PLUS DE POSSIBILITES EN EFFET QUE DE COMBINASONS ECHIQUEENNES LORS D'U NE PARTIE SERREE !!!! MERCI PAFE

IL Y A UNE METHODE DE DECRYPTAGE BIEN PRECISE, ET QUI EST RATIONNELLE. JE VOUS DONNE UN EXEMPLE, EN PRECISANT QU'IL N'A RIEN A VOIR AVEC LA REALITE (MAIS ALORS, VRAIMENT RIEN !) : SUPPOSEZ QUE LES RELIQUATS PERMETTANT DE COMPOSER LA SUPERSOLUTION SOIENT LES LETTRES C, A, E F, B, D, G, DANS CET ORDRE. IL EST EVI-DENT QUE L'ASSEMBLAGE FINAL

 

Etrange exemple : ABCDEF ne « donne » rien (si ce n’est l’alphabet). Cela suggère qu’un reliquat a 2 parties (un contenu et un critère d’ordre)

 

QUESTION No 16 DU 1996-06-21 TITRE: ASSEMBLAGE

L'assemblage des elements de la ss est " assez difficile". Est-ce par ce qu'il fa ut faire preuve d'astuce pour commencer a assembler, et qu'il n'y a pas de "meth ode" miracle pour y parvenir de maniere purement deductive ? merci. arthur.

ASSEZ DIFFICILE ? J'AI DIT AU CONTRAI- RE QUE C'ETAIT BIEN PLUS FACILE QUE LES ENIGMES. QUANT A SON DECRYPTAGE, IL NE PRESENTE PAS VRAIMENT DE DIFFICULTE. L'ASSEMBLAGE DES RELIQUATS S'IMPOSE A VOUS SI VOUS FAITES PREUVE D'UN TOUT PETIT D'ASTUCE ET LISEZ BIEN CE QUI FIGURE DANS LE LIVRE. APRES, CA ROULETOUT SEUL ! AMITIES – MAX

 

Le livre ? RAS

 

QUESTION No 19 DU 1996-08-21 TITRE: A PROPOS DE LA SUPERSOLUTION

LES ELEMENTS DE LA S/S DOIVENT ETRE 1) E XTRAITS, 2) ASSEMBLES, 3) DECRYPTES. LE "DECLIC A AVOIR POUR L'AMORCE DE L'ASSEM BLAGE DE LA S/S" NE CONCERNE-T-IL PAS PL UTOT L'EXTRACTION (1) QUE L'ASSEMBLAGE ( 2) QUI DOIT ETRE, LUI, PLUS FACILE CAR C ONFORME A L'ORRE DU DECRYPTAGE DES ENIGM ES?

OUI, MAIS ON JOUE UN PEU SUR LES MOTS. L'EXTRACTION ET L'ASSEMBLAGE, C'EST PRESQUE LA MEME CHOSE, CA SE FAIT A LA SUITE L'UN DE L'AUTRE. L'IDEE DE CE QUE VOUS DEVEZ FAIRE DES RELIQUATS PEUT VOUS VENIR A N'IMPORTE QUEL MOMENT DE CE PRO- CESSUS. CA DEPEND DES GENS... AMITIES – MAX

 

Etrange : extraction et assemblage presque pareil. Ce ne serait pas plutôt assemblage et décryptage ? Cela suggère que l’assemblage ne diffère que très peu de l’ordre des énigmes (ou d’un ordre « naturel). Ce n’est que de la « juxtaposition ».

 

 

QUESTION No 22 DU 1996-08-29 TITRE: SS

RECOMMANDEZ-VOUS D'ACHETER LA 2EME CARTE avant DE PROCEDER A L'EXTRACTION ET A L'ASSEMBLAGE DES RELIQUATS, OU PEUT-ON PROCEDER A CES OPERATIONS AVANT D'AVOIR LA CARTE (PAR EXEMPLE S'IL A FALLU LA COMMANDER A SON LIBRAIRE) ?

JE RECOMMANDE DE SE LA PROCURER DES QUE L'ON EST ARRIVE A LA FIN DE LA 11EME. MAIS C'EST UNE RECOMMANDATION, CE N'EST PAS OBLIGATOIRE. J'AI DEJA DIT QUE L'ASSEMBLAGE DES RELIQUATS NE NECESSITAIT PAS DE CARTE... AMITIES – MAX

 

RAS

 

QUESTION No 16 DU 1996-09-17 TITRE: DOUZIEME

LORSQUE L'ON A COMPRIS LA METHODE POUR EXTRAIRE LES RELIQUATS, EN A-T-ON COMPRIS DU MEME COUP LA METHODE D'ASSEM- BLAGE OU BIEN FAUT-IL POUR CELA UN DEUXIEME "DECLIC" ? LE DECRYPTAGE DE LA SS EST-IL DISTINCT DE L'ASSEMBLAGE ?

L'ASSEMBLAGE NE POSE PAS DE PROBLEME, C'EST LA SUITE LOGIQUE DE L'EXTRACTION DES RELIQUATS. CE DECLIC PEUT TRES BIEN SE DECLENCHER A N'IMPORTE QUEL MOMENT PENDANT QUE VOUS FAITES CELA. LE DECRYPT AGE DE LA SS EST DISTINCT DE L'ASSEMBLAG E DES RELIQUATS DANS LA MESURE OU IL S'EFFECTUE A LA FIN. AMITIES – MAX

 

L’assemblage coule de source. Le problème est l’extraction. S’il y a un ordre, il vient avec l’extraction

 

QUESTION No 11 DU 1996-10-10 TITRE: SS

LES SOLUTIONS DE LA 12Ae NE S'APPLIQUENT QU'A CETTE ZONE: SI J'AI LA CARTE DETAILLEE SOUS LES YEUX,CELA VA-T-IL M'AIDER A TRIER ET ASSEMBLER PLUS FACILEMENT ET CO RRECTEMENT LES RELIQUATS SI J'AI PIGE LE MECANISME?

NON, CAR LE TRIAGE, ASSEMBLAGE ET DECRYP TAGE DOIT SE FAIRE AVANT QUE VOUS VOUS INTERESSIEZ VRAIMENT A CETTE SECONDE CARTE. LA CARTE NE VOUS AIDERA PAS A DECRYPTER LA SUPERSOLUTION. AMITIES – MAX

 

Important : la carte n’intervient qu’ensuite. Ne pas chercher dans la carte des ajustements !

 

QUESTION No 6 DU 1997-08-15 TITRE: ENDYMION

TRES CHER MAX ,LES RELIQUATS CACHES UN P EU PARTOUT DANS LES ENIGMES ,DOIVENT ILS ETRE ASSEMBLE EN RESPECTANT L'ORDRE DES ENIGMES OU SONT -ILS LES PIECES EPARPIL LEES D'UN -CENSURE- PUZZLE DONT VOUS AVE Z LE SECRET ? DANS L'ESPOIR D'UNE REPONC E ECLAIRE -SALTATIONS -

LES RELIQUETS NE SONT PAS A PROPREMENT PARLER CACHES DANS LES ENIGMES, MAIS PLUTOT DANS VOS PROPRES DECRYPTAGES. EN RESPECTANT L'ORDRE, VOUS AUREZ MOINS DE PROBLEMES. MAIS N'OUBLIEZ PAS, QUE DE TOUTES FACONS, IL VOUS FAUDRA ALORS LES DECRYPTER A LEUR TOUR. PAR CONSEQUENT, A SUPPOSER QUE L'ORDRE D'EXTRACTION DE CESRELIQUATS N'AIT PAS D'IMPORTANCE, LEUR ASSEMBLAGE ET LEUR DECRYPTAGE POURRAIENT BIEN EN AVOIR, EUX... AMITIES – MAX

 

RAS

 

QUESTION No 9 DU 1998-07-27 TITRE: TROUVER LES RELIQUATS

VS AVEZ DIS QU IL Y AVAIT UN TRUC POUR EXTRAIRE LES RELIQUATS. MAIS CELA SE FAIT IL DE LA MEME MANIERE POUR CHAQUE ENIGME OU CE TRUC EST DIFFERENT A CHAQUE FO IS ?

NON, J'AI DIT QU'IL Y AVAIT UN "TRUC" (JE N'AIME PAS CETTE EXPRESSION, MAIS JE N'EN VOIS PAS D'AUTRES) POUR DECRYPTER L'ASSEMBLAGE DES RELIQUATS. POUR LES TROUVER, C'EST PLUTOT UNE ILLUMINATION QU'IL FAUT. LA AUSSI, JE N'AIME PAS CET- TE EXPRESSION... MAIS COMMENT DECRIRE LE PROCESSUS QUI VOUS FAIT REALISER, IN-TELLECTUELLEMENT, LA MANIERE "D'AVOIR UNE IDEE" ?... AMITIES – MAX

 

 

 

QUESTION No 45 DU 2001-12-11 TITRE: RUBIS 7

CONCERNAT LA SS ET LES RELIQUATS LE PLUS COMPLIQUE C EST 1 DE LES EXTRAIRE (LES RELIQUATS) 2 DE LES ASSEMBLER 3 DE DECRYPTER L ASSEMBLAGE

1 ET 3 BIEN SUR. AMITIES -- MAX

 

RAS

 

QUESTION No 47 DU 2001-12-11 TITRE: RUBIS 9

PEUT ON DECRYPTER LA SS SI APRES AVOIR EXTRAIT LES RELIQUATS ON N A PAS COMPRIS L ETAPE QUE TU NOMME "ASSEMBLAGE" OU EST CE PRIMORDIAL D EN FAIRE UN BON ASSEMBL AGE?

IL FAUT QUE LES RELIQUATS SOIENT ASSEMBLES. C'EST INDISPENSABLE. AMITIES – MAX

 

Reste à savoir ce que Max sous-entend ici.

 

QUESTION No 21 DU 1996-05-28 TITRE: 12

BONJOUR MAX, QUAND ON A RELEVE LES RELIQUATS DANS L'ORDRE DES ENIGMES, PEUT-ON CONSIDERER QU' ILS SONT DEJA ASSEMBLES? AMITIES LOUTE.

NON, PUISQUE CELA CONSISTE JUSTEMENT A LES ASSEMBLER. AMITIES -- MAX

 

Avec le précédent, l’assemblage semble bien être une juxtaposition qui a de l’importance

 

 

QUESTION No 5 DU 1996-06-20 TITRE: LES ELEMENTS DE LA 12

Y A-T-IL UNE RAISON POUR LAQUELLE VOUS N OUS CONSEILLEZ DE RASSEMBLER LES ELEMENT S DE LA 12 DS L'ORDRE DES ENIGMES OU BIE N EST-CE POUR ETRE SUR DE NE RIEN OUBLIE R ET DE PROCEDER METHODIQUEMENT? EN CLAI R, PEUT-ON TROUVER LA CHOUETTE SI ON LES RASSEMBLE SAN SUIVRE L'ORDRE?

SI VOUS LES RASSEMBLEZ DANS UN ORDRE DISPARATE, VOUS SEREZ BIEN INSPIRE DE LES REMETTRE DANS LE BON ORDRE AVANT DE LES DECRYPTER. C'EST POUR CETTE RAISON QUE JE PRECONISE DE LES METTRE DANS LE BON ORDRE TOUT DE SUITE. ET AUSSI POUR ETRE SUR DE NE RIEN OUBLIER... AMITIES – MAX

 

Un tableau à remplir ? celui des éléments ?

 

 

QUESTION No 11 DU 1996-09-02 TITRE: ORDRE DES RELIQUATS

BJR MAX, EST-CE QUE LES RELIQUATS SONT DEJA DANS LE BON ORDRE, CAD L'ORDRE DONN E PAR LA B ET QU C'EST DANS CET ORDRE-LA QU'IL FAUT LES DECRYPTER? AUCUN CLASSEM ENT A FAIRE? ROBERTO

JE RECOMMANDE DE LES ASSEMBLER DANS L'ORDRE DES ENIGMES (DONNE PAR LA "B") AMITIES – MAX

 

Il crache le morceau. Tout ça pour ça ?

Partager cet article
Repost0
16 août 2012 4 16 /08 /août /2012 15:54

En 580, avec tintin, le titre fait « phrase de dupondt ». Cela n’apporte rien pour la résolution de 580

 

Mais si c’était un reliquat (à partir du pont...) ?

Partager cet article
Repost0

PrÉSentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives