Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juillet 2010 2 13 /07 /juillet /2010 08:57

On a A RONCEVAUX.

Le rapprochement des charades impose de traiter le « E = n’est qu’un noeud = se cache aux limites de l’éternité ».

 

C’est le noeud du pendu. L’idée serait d’exploiter le « jeu du pendu ».

La flèche est la potence.

On aurait CxxxR qui ne serait pas « coeur » mais césar.

 

On rappelle le C qui vaut cent et à l’alpha romain de 530.

 

C’est lourdingue pour conduire au code césar (bien qu’on puisse obtenir aussi « coder »)

 

Le chemin de césar fait référence aux innombrables voies romaines ou chaussées de César qui parsèment nos campagnes. Ce serait donc l’apport majeur de 470 : il faut passer par ce réseau routier là !

 

Problèmes

La lumière

Le visuel.

Le « s » n’est pas dans coeur, donc il n’y a pas que le « ou » qu’il faut modifier.

Un saut chronologique

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2010 5 09 /07 /juillet /2010 08:56

On a « A roncevaux ».

 

Le A est mis en exergue du fait de l’écart (espace). De plus la lézarde du visuel peut être un « étonnement » (autre A)

Le premier A est la « gaieté ».

Le visuel est une épée, une des épées de Charlemagne s’appelait « joyeuse ».

 

Joyeuse est aussi un ville en Ardèche

 

Mais cela ne donne  pas d’explication sur

-          Le chemin

-          La flèche

-          La visée

-          Le cœur

-          la clé de passage à 580

-          Le noeud qui se cache aux limites de l’éternité.

De plus madit « un seul lieu en 470 ».

 

Donc ce n’est pas la bonne piste.

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2010 7 04 /07 /juillet /2010 11:09

On a A roncevaux

Le A est mis en exergue (le visuel est une épée, une des épées de Charlemagne s’appelait « joyeuse », cela renvoie à la gaité et donc au A + on peut aussi avoir A par la lézarde du visuel = l’étonnement).

Moyennant recherche on trouve un « A de Charlemagne » dans un trésor à Conques. Il y a le reliquaire « A de charlemagne ».  http://fr.wikipedia.org/wiki/Abbatiale_Sainte-Foy_de_Conques

 

Dans le trésor de Conques, il y a la lanterne de Bégon (la lumière).

http://fr.wikipedia.org/wiki/Conques

 

Conques est « pile » au sud de Bourges

 

Mais cela ne donne  pas d’explication sur

-          Le chemin

-          La flèche

-          La visée

-          Le cœur

-          la clé de passage à580

-          Le noeud qui se cache aux limites de l’éternité.

L’histoire du A de Charlemagne apparaît fausse (comme bien d’autres choses).

De plus madit « un seul lieu en 470 ».

 

Donc ce n’est pas la bonne piste.

A se demander si c’est même une fausse piste.

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2010 5 02 /07 /juillet /2010 11:08

On a « A roncevaux », on sait que c’est le lieu de passage d’un des chemins de compostelle

Bourges en est un autre

On pense donc à Compostelle et on place la lumière à Vézelay

 

Mais cela ne donne  pas d’explication sur

-          Le chemin

-          La flèche

-          La visée

-          le coeur

-          la clé de passage à580

-          Le noeud qui se cache aux limites de l’éternité.

-          Le visuel

De plus madit « un seul lieu » et « pas de religion ».

 

Donc ce n’est pas la bonne piste. Sans doute une fausse piste

Partager cet article
Repost0
30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 11:07

On a « A roncevaux »

L’épée planté renvoie à la légende de l’épée plantée à Rocamadour

Le bon chemin est la flèche qui vise le cœur c’est l’amour qui est dans l’étymologie de rocamadour

 

Mais cela ne donne  pas d’explication sur

-          la clé de passage à580

-          La lumière

-          Par l’ouverture

-          Le noeud qui se cache aux limites de l’éternité.

C’est très faible pour le chemin

Le mythe de l’épée de Rocamadour est médiocre

L’étymologie de Rocamadour est bancale.

De plus madit « un seul lieu en 470 ».

 

Donc ce n’est pas la bonne piste.

A se demander si c’est même une fausse piste.

Partager cet article
Repost0
28 juin 2010 1 28 /06 /juin /2010 11:06

Avec une lecture « o perceval » et le visuel on voit Excalibur et on peut conduire à Brocéliande, Merlin, Chrétien de Troyes,  ou autres personnages de cette histoire

 

Mais l’IS « 778 », l’épée du visuel de 780 et la robustesse de la charade, on est sûr de « A Roncevaux ».

 

De plus, pas d’explication sur

-          La lumière

-          Le chemin

-          La flèche

-          La visée

-          Le cœur

-          la clé de passage à580

-          Le noeud qui se cache aux limites de l’éternité.

De plus madit « un seul lieu en 470 ».

 

Donc ce n’est pas la bonne piste.

 

A se demander si c’est même une fausse piste.

Partager cet article
Repost0
26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 11:05

On a A Roncevaux.

L’épée planté est une tombe.

La légende fixe cette tombe à Blaye.

Le « noeud qui se cache aux limites de l’éternité » signifie le noeud du mocuhoir qui préserve de l’oubli. A la manière d’une épitaphe gravé sur une tombe (cf épitaphe du chevalier qui fournit la datation 778 et l’IS).

 

Mais cela ne donne pas d’explication sur

-          La lumière

-          Le chemin

-          La flèche

-          La visée

-          Le cœur

-          la clé de passage à580

De plus madit « un seul lieu en 470 ».

 

Donc ce n’est pas la bonne piste.

A se demander si c’est même une fausse piste.

Partager cet article
Repost0
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 11:03

La charade peut avoir une double lecture (A Roncevaux + Monorfèvre).

On s’intéresse à l’origine de durandal et la chanson de Roland nous apprend qu’elle a été forgé en val de Maurienne.  Il y coule l’arc.

 

Mais cela ne donne pas d’explication sur

-          La lumière

-          Le chemin

-          La flèche

-          La visée

-          Le cœur

-          la clé de passage à580

-          L’ouverture

-          Le noeud qui se cache aux limites de l’éternité.

De plus madit « un seul lieu en 470 ».

 

Donc ce n’est pas la bonne piste.

Ce n’est même pas une fausse piste.

Partager cet article
Repost0
22 juin 2010 2 22 /06 /juin /2010 11:02

« A Roncevaux »

 

Le bon chemin est la  flèche qui vise le cœur est l’amour

Le rapprochement des charades met en exergue « le nœud aux limites de l’éternité ». C’est le mariage.

On rapproche aussi OU de 530 et 470 : le O et le nu lié font « ONU ». Ils cherchent leur chemin : c'est-à-dire la paix. L’épée planté confirme la notion de la paix

On est dans les Pyrénées. On pense à « la paix des Pyrénées ». C’est un traité de paix. Il comporte la mariage de Marie Thérèse avec Louis XIV qui est évoqué dans une IS.

 

On alors le traité des Pyrénées (IS marie Thérèse).

Dans le traité des Pyrénées La France gagne le « Luxembourg » (certaines places). L’axe Roncevaux Bourges pointe sur le Luxembourg. L’étymologie de Luxembourg comporte « lux » c’est à dire la lumière.

On obtient alors l’axe Roncevaux Bourges Luxembourg

 

Complément 

La trahison de Jeanne d’Arc vendue par Jean de Luxembourg ?

 

L’explication est complète mais bancale

 

-          Il y a un saut temporel de 9 siècles !

-          l’épée évoque difficilement la paix (même avec le coup de pouce de l’ONU).

-          L’étymologie de  Luxembourg pour lumière est douteux,

-          Il est improbable que le mariage de louis XIV soit un mariage d’amour. L’alliance avec l’Espagne n’a rien eu d’éternelle

-          L’IS « Marie-Thérèse » ne joue pas son rôle (je n’aurais jamais pensé au traité des Pyrénées sans elle).

 

 

De plus cela ne résout pas le problème de la clé de passage pour 580

Enfin madit « un seul lieu » en 470.

 

Donc ce n’est pas la bonne piste. Ceci exclut aussi Sant Jean de Luz

C’est une fausse piste.

Partager cet article
Repost0
20 juin 2010 7 20 /06 /juin /2010 11:00

On a « A Roncevaux », on vise par bourges et on s’arrête là (on trouvera Carignan dans l’alignement plus loin : l’approximation est tolérable).

 

Mais cela ne donne  pas d’explication sur

-          Le chemin

-          La flèche

-          La visée

-          le coeur

-          la clé de passage à580

-          La lumière

-          Le noeud qui se cache aux limites de l’éternité.

 

Donc ce n’est pas la bonne piste.

C’est la fausse piste autoroutière. Celle qui avec les 33 cm abouti à Dabo.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives