Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 septembre 2008 5 26 /09 /septembre /2008 15:29

Charade = « O PERCEVAL » ou   « MONORFEVRE » ou « LENSORCELEUR »

L’épée est excalibur.

L’ouverture c’est la relecture de 530.

La lumière c’est le graal

Et  470 => ETERNITE

Variante :

470 => Viviane (bof)

 

Commentaire.

Le titre reste inexpliqué.

C’est assurément une piste.

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2008 4 25 /09 /septembre /2008 15:28

Charade = « A RONCEVAUX » +  « MONORFEVRE ».

L’épée est Durandal.

La lumière c’est la vérité.

Il faut se référer au texte de la chanson de Roland.

Le cœur c’est le cœur du texte

 

470 => la vallée de la Maurienne

 

Commentaire.

C’est complet.

C’est peut être une piste non prévue par Max.

 

Complément.

Le texte a été redécouvert par l’abbé de la Rue en 1834. Et si c’est l’idée de rue qu’il faut tirer de 780 ?

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2008 3 24 /09 /septembre /2008 15:28

Charade = « A RONCEVAUX ».

 

Le cœur et l’ouverture renvoie à la notion de capitale : Aix la chapelle

470 => axe Roncevaux -> Aix la Chapelle.

 

Commentaire.

Improbable.

La notion de lumière reste vague.

C’est peut être une fausse piste involontaire.

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2008 2 23 /09 /septembre /2008 15:27

Charade = « A RONCEVAUX ».

L’épée plantée renvoie au mythe de Rocamadour

La flèche qui vise le cœur c’est l’amour. C’est dans l’éthymologie de Rocamadour.

 

Le bec de 530 étaye un peu.

 

3 variantes :

=> Rocamadour + lumière à rocamadour

=> axe Roncevaux -> Rocamadour (Issoire)

=> Axe Rocamadour -> NNO selon l’inclinaison de 530 (Vers Cherbourg).

 

Commentaire.

C’est mythique.

La notion de chemin est bofbof.

Surtout la lumière reste inconnue.

C’est presque à coup sûr une piste. Peut être une fausse piste.

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2008 1 22 /09 /septembre /2008 15:26

Charade = « A RONCEVAUX ».

L’épée plantée symbolise la paix.

Paix des Pyrénées (7 novembre 1659).

La notion de «flèche qui vise le cœur » peut être associée à l’amour et donc au mariage

Dans « Luxembourg », il y a « lux » = la lumière. Bonus ? 

 

3 variantes :

470 => axe Roncevaux – Bourges ->Luxembourg.

470 => le grand condé.

470 => Louis XIV.

 

Commentaire.

Cela fait « bric à brac ».

La notion de chemin est bofbof.

C’est presque à coup sûr une piste. Peut être une fausse piste
Partager cet article
Repost0
14 septembre 2008 7 14 /09 /septembre /2008 14:55

En « voyant » l’épée de 470 et en revisitant 780, il apparaît sans ambiguïté que cette épée figure dans 780 (en petit) dans le coin sud-ouest de la boussole.

 

C’est le même style et le même angle que celle de 470 (en plus petit).

 

Le facteur de réduction est environ de 3 (9 cm de long contre 3 cm de long).

 

On peut en déduire :

-          La consolidation de Roncevaux (placé au sud-ouest de Bourges). Mais en 780, la « pointe » de l’épée est loin de correspondre à la position de Roncevaux par rapport à Bourges en situant Bourges au centre de la boussole. De plus, la boussole est sensée pouvoir bouger selon les madits. Donc cette consolidation n’est pas en béton.

-          Le rapport 1/3 pour la mesure soit 33,33 cm . L’ennui c’est que ce n’est pas 33 « tout court ». de plus ce rapport « à cheval » entre les 2 énigmes n’est finalement la solution d’aucune énigme.

 

Bref, c’est plutôt un mystère de plus.

Il faut considérer que ce « constat » n’est pas exploitable lorsque l’on résoud 780. (on n’a pas à piocher dans 470 qui vient après). On peut en effet remarquer l’épée (elle n’est pas cachée dans 470) mais certainement pas utiliser « Roncevaux ».

Donc je ne vois pas ce que l’on tire de constat en 780.

 

En 470, on peut exploiter le constat. Mais à part la consolidation faiblarde de « Roncevaux », que peut-on peut exploiter dans la résolution de 470 ?

Rien n’évoque la mesure en 470 par exemple.

En rappelant le visuel de 780 en 470, on constate qu’il y a coïncidence de l’angle de l’épée. Donc on voit dans la « même direction ». Donc on est en train de regarder le sud. Si L’épée est plantée à Roncevaux c’est donc que l’on est plutôt du coté « Français » de la Frontière. Il vient alors l’idée que l’on est arrivé à St Jean Pied de Port. Maintenant je ne vois pas ce que cette subtilité change à la suite.

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2008 1 01 /09 /septembre /2008 15:57

Recherche sur munifican ou munificans

http://books.google.fr/books?id=mZAmAAAAMAAJ&pg=PA390&lpg=PA390&dq=munifican&source=web&ots=hCcEVSkk5J&sig=QvZ9c1zFtm3lPsVBbgBPo4Pcy_Y&hl=fr#PPA393,M1

 

http://books.google.fr/books?id=ijMJAAAAQAAJ&pg=PA39&lpg=PA39&dq=munificans&source=web&ots=RpnRq2ifeE&sig=n9z-mc-18BFteu48-VtrhgazODo&hl=fr

3 frères Galans, Munificans,  Hanisars (romans de fierabras d’Alixandre).

 

Non seulement, trouver cela est limite, non seulement c’est confus, mais en plus le fait de savoir cela n’aide en rien. On ne sait rien sur Munificans.

Partager cet article
Repost0
31 août 2008 7 31 /08 /août /2008 15:56

Durandal : C’est un avion. SE 212. Sud est aviation (Qui a fabriqué la Caravelle). On lui a préféré le mirage. Pierre Satre.

 

Je n’en tire rien

Partager cet article
Repost0
30 août 2008 6 30 /08 /août /2008 15:55

Lorsque l’on voit cette épée, on pense à excalibur. Puis vient la possibilité de durandal.

 

Mais pourquoi pas une autre ?

 

Le principe d’une épée plantée dans un rocher est un thème récurrent.

Dans le cadre de Roland, il y a des mythes autour des épées des « gens » de Charlemagne.

 

Pourquoi pas « joyeuse », l’épée de charlemagne.

 

Il y aurait 12 paladins autour de Roland.

Or, la charade comporte 11 items.

 

Si on pouvait associer chaque item à un paladin, c’est peut être le paladin manquant (et son épée qu’il faut prendre en comte).

http://www.rpgwatch.com/forums/showthread.php?t=4009

 

 

1 Konrad
2 Wenzel
3 Javier
4 Karlen
5 Roland
6 Cruz
7 Olivier
8 Markus
9 Georg
10 Cobryn
11 Thordir
12 Frithjof

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Chanson_de_Roland

Bérengier

 

Tout cela est trop incertain, cela ne colle pas.

Partager cet article
Repost0
28 août 2008 4 28 /08 /août /2008 15:55

Lorsque l’on voit cette épée, on pense à excalibur. Puis vient la possibilité de durandal.

 

Mais pourquoi pas une autre ?

 

Le principe d’une épée plantée dans un rocher est un thème récurrent.

Dans le cadre de Roland, il y a des mythes autour des épées des « gens » de Charlemagne.

 

Pourquoi pas « joyeuse », l’épée de charlemagne.

 

« Joyeuse » renvoie à l’idée de gaité.

A coups de moulinet, elle peut offrir de l’air et de l’espace.

Comment pourrait elle offrir de l’eau ?

Ronfle couchée ?

Vaut cent : (avec elle, je vaux cent) OK

N’est qu’un nœud ? (l’histoire du nœud gordien ?)

Le gout du laurier ?

Par l’étonnement se traine ?

Nu quand il y a une liaison ?

Inconnue ?

La charade ne consolide pas vraiment cela.

 

Surtout, pourquoi joyeuse et que faire ensuite ?

 

Il ya d’autres épées autour de Roland.

http://pages.infinit.net/celte/epees.html

Courtin, épée d’Ogier le danois,

Glorieuse, l’épée d’olivier

Haute-claire, épée de closamont et d’olivier

Murgleis, épée de Ganelon.

Précieuse : épée de Baligant.

Sauvagine, épée d’Ogier le danois.

 

Recherche sur munifican

http://books.google.fr/books?id=mZAmAAAAMAAJ&pg=PA390&lpg=PA390&dq=munifican&source=web&ots=hCcEVSkk5J&sig=QvZ9c1zFtm3lPsVBbgBPo4Pcy_Y&hl=fr#PPA393,M1

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives