Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 décembre 2008 4 18 /12 /décembre /2008 14:32

La chimie du silicium

 

http://www.astrosurf.com/luxorion/bioastro-chimiesi.htm

 

J’ai lu il y a longtemps une hypothèse romancé sur la possibilité d’une « vie à base de silicium ». Cette vie replacerait le carbone C par le silicium Si. Les 2 étant tétravalents.

http://exobio.chez-alice.fr/silicium.htm

 

Mais en fait les « structure » à base de silicium existe sur Terre : ce sont les silicates :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Silicate

Sauf que ce n’est pas l’atome de silicium Si qui compte mais SiO4 et la liaison des « O ».

 

Et malheureusement les réactions avec ces silicates n’ont pas les caractéristiques de la « vie ».

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2008 2 02 /12 /décembre /2008 14:38

Mon intérêt pour la géologie, m’a conduit à la minéralogie et donc à la cristallographie. Je dois dire que cette dernière branche reste obscure pour moi.

La lecture de cela m’a conduit à des concepts mathématiques et à la notion de pavage.

 

Pour simplifier, on peut poser le problème en dimension 2 : le pavage du plan. Le problème se pose comme suit (au démarrage).

 

On suppose un motif élémentaire. Dans quelle mesure peut on recouvrir le plan avec ce motif ? Recouvrir signifie couvrir tout et sans superposition.

On s’interdit dans un premier temps la possibilité de recourir à plusieurs motifs.

 

Il parait que Federov a démontré qu’il n’y avait que 17 « types ».

 

On remarque que le fait d’utiliser exactement le même motif fait que celui se retrouve par translation ou rotation.

Contrairement à ce qui est indiqué ici :

http://pagesperso-orange.fr/therese.eveilleau//pages/jeux_mat/textes/pavage_17_types.htm

Il faudrait en toute logique interdire les symétries (et les symétries glissées).

ð      Cela aurait tendance à exclure les 12 cas où le pavage est identique à son reflet dans un miroir.  

Surtout, la question est : qu’est ce que ces types ? Un groupe de symétrie  du pavage ? Et alors qu’est-ce qu’un pavage ? (=> le dessin résultant sensé recouvrir tout le plan).

 

Il faut noter que tout cela ne dit rien de la forme du motif. Ce problème est abordé ici :

http://xavier.hubaut.info/coursmath/doc/pavages.htm

ð      Il y en a une infinité

ð      On peut donner les classer. 
 

Merci à Thérèse Eveilleau et Xavier Hubaut.

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 14:33

Le site http://users.skynet.be/fralica/refer/theorie/ressort.htm est intéressant à plus d’un titre.

 

Tout d’abord j’y ai trouvé des informations sur le vocabulaire de la poésie et les règles de la métrique qui m’ont servi pour mes recherche de la « la chouette d’or ».

 

Il y a aussi un article sur les arguments. Je le trouve stimulant pour la réflexion.

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2008 4 27 /11 /novembre /2008 14:31

Le site http://charlatans.info/logique.shtml est intéressant.

Il s’intéresse au charlatanisme.

 

Pour cela, il propose une liste des « erreurs » de raisonnement et illusions logiques.

Je trouve cette liste « redondante ». C’est d’ailleurs parfois admis.

Cela peut se  comprendre dans le contexte « militant » qu’à ce site.

 

Si l’on s’en tient à un strict point de vue logique, on a [« A=>B », or  « A » donc « B »] et c’est tout. C'est-à-dire que tout argumentaire qui ne respecte pas cela est entaché d’erreur.

Les problèmes viennent des différentes parties.

Pour « A=>B », c’est un généralité supposée vraie, une « loi ». Rien n’est plus difficile à mettre  à jour. Elle est souvent récusable.

Pour « A », il suffit en principe de vérifier que la situation « A » est vérifiée. Cela n’est pas si évident que cela.

Enfin « B » ne devrait pas poser de soucis. Encore faut-il ne pas transformer B et B’ qui ne correspond pas à la situation.

 

La liste sort du stricte cadre logique et c’est tant mieux. Par contre, cela mériterait une mise en ordre (par exemple selon les fonctions du langage de Jakobson). 

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2008 5 21 /11 /novembre /2008 14:58

Bon je ne dirais pas 100 % d'accord, mais...

 

http://www.voltairenet.org/article158431.html

 

En tout cas, il y a quelques explications sur l'imbroglio du scrutin aux USA. Bizarre qu'aucun média n'ait jugé bon de préciser le "machin".

 

Pour ceux qui mènent une réflexion sur les institutions dans la lignée du "traité pour une constitution européenne", l'exemple améraicain est en totu cas incontournable.

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 11:06
http://www.barbery.net/anagram/index2.htm

Un outil pour les anagrammes.

Merci
Partager cet article
Repost0
17 octobre 2008 5 17 /10 /octobre /2008 13:34
Partager cet article
Repost0
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 16:10

Je viens de (re)lire « le pendule de Foucault » d’Umberto Eco.

 

Pour un chasseur de trésor, un amateur de mystère, c’est plein d’idées.

Il s’agit d’un roman, et au final, il est difficile de prétendre connaître ce que pense réellement Eco. En matière d’hermétisme, les pirouettes logiques sont multiples.

 

Je retiendrais les idées suivantes.

 

Il y a peut être un secret, bien que ce soit improbable.

Il y a très certainement des chercheurs de secrets, mutliples et contradictoires qui interprète et se répètent sans cesse. Ces chercheurs existent depuis longtemps (la nuit des temps ?). Ils peuvent être organisés (en société plus ou moins secrète). Si l’on croit les en-tête de chapitre du roman, la somme des choses écrites par ces « gens » est considérable et le contenu est ahurissant.

Ces chercheurs s’autojustifient. Pire, le fait qu’il ne trouve pas le secret prouve à leurs yeux l’existence du secret.

On remarque aussi, que la tendance n’est pas de chercher « des » secrets mais LE secret. Un truc tellement secret que l’on ne sait même pas à quoi il se rapporte.

 

Enfin, si le secret n’existe pas et n’a donc pas d’effet, l’existence de ces sociétés « secrètes » est réel et elles ont de l’effet.

 

Pour un amateur de logique comme moi, la lecture de ce livre est presque une torture. Tout ce qui est présenté comme un raisonnement est un non sens. Il y aurait un travail gigantesque à démonter tout cela. Cela a dû être un travail gigantesque à le construire.

 

J’en viens à un point de détail du livre. Une pyramide (Cheops je crois) est sensée faire l=145 m de haut. Hors la distance Terre-Soleil est en moyenne de L=145 millions de km. Je passe sur les approximations. Il y a un rapport de un million : L = 1 000 000 l. C’est vrai quelquesoit l’unité. Les hermétiques jugent extraordinaires que le rapport L/l donne un chiffre a peu près rond.

On peut remarquer que ce rapport existe toujours. Le choix des distances à mesurer (hauteur de la pyramide en question, et Terre soleil) est un choix arbitraire. On va se tenir aux mesures de distance. Considérons le vaste ensemble des choses mesurables. On peut faire le rapport des distances entre toutes les paires de cet ensemble. Sans hypothèse supplémentaire, ces rapports sont « au hasard ». C’est l’examen de « régularités » dans cette liste de rapport qui pourrait dire quelquechose sur l’ensemble des choses mesurables. Le choix d’un seul rapport ne dit rien.

La coïncidence aurait plus de « poids » si ces « 145 m » avaient été une unité de mesure. C’est à dire une référence. A l’occasion du système métrique, l’unité de mesure le mètre a été reliée à un dimension « astronomique » (et donc que l’on espérait constante) : le méridien terrestre. Cette recherche de repère « absolu » n’est pas une invention moderne, cette idée pouvait être connue dans l’égypte antique. Par contre, les techniques mathématiques et astronomiques nécessaires pour mesure la distance Terre-Soleil sont arrivés plus tard (d’après ce que l’on sait). 

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2008 4 02 /10 /octobre /2008 15:47

J’ai vu sur ARTE, le « film » MONDOVINO.

 

Cela traite de l’univers du « vin ». C’est une film/documentaire remarquable.

 

En parallèle il me vient la réflexion suivante.

 

L’opposition tradition/modernité évoqué dans le film me semble aussi être une opposition alchimie/chimie.

 

En effet l’approche « traditionnelle » et historique de fabrication du vin me semble être de nature alchimique. Il y avait quelquechose de magique dans le processus. Le bon vin récompensait le bon travail, le bel effort : c’était une récompense « morale ».

 

A l’inverse, le point de vue « moderne » est de considérer que la fabrication du vin n’est que de la chimie : faire de l’éthanol. Dans une bouteille de vin, il y de l’eau, de l’éthanol et un groupe de composée chimiques (ester, acides oligo éléments….). Il y en a beaucoup mais il n’y a pas de magie. Nous avons maintenant les moyens de produire cela de façon fiable. Le processus est industriel. Le lieu où pousse la vigne est un élément secondaire. Au besoin, on peut rajouter les minéraux pour compenser.

Le marché du vin était « sous développé ». Maintenant il se mondialise. A cout de marketing, il importe de pouvoir faire payer 100 dollars la bouteille. Et là c’est vrai que l’image de tradition précédente peut être utile.

 

Un autre réflexion vient sur l’idée d’un idéal de « bon vin ». Comme dans bien d’autre domaine, il y a les dictateurs du « bon goût ».

Si j’en crois mon expérience, les vins permettent de découvrir des univers de saveurs très différent. J’aime cette diversité. Je récuse toute idée de « hiérarchie ». De plus la préférence de goût évolue au fil du temps : c’est se mettre à apprécier quelque chose que l’on n’aimait pas beaucoup.

J’en conclus que cette catégorisation du goût n’est qu’une affaire socio économique. Elle s’applique surtout aux classes aisés : il s’agit plutôt de correspondre au standard de bon goût que d’apprécier les bonnes choses. Il en est ainsi du vin comme bien d’autres produits. 

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2008 3 10 /09 /septembre /2008 14:42

http://www.orthographe-recommandee.info/miniguide.pdf

 

Le point 9 sur le « tréma » est étrange.

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives