Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 13:23

ESSOR FECOND.  Peu exploitable.

 

A L’ORFEVRE?, BEL ORFEVRE?, BON ORFEVRE?, DE L’ORFEVRE?, EN L’ORFEVRE?, MON ORFEVRE?,

L’idée serait de s’intéresser à l’épée et son “orfévre”.

 

BOBER, DOPER, BELER, HELER, HELER, ALLER, ERRER,

+ FECOND,

+ CE + COL? BAT?, BATI, BOND, BEL?, CRU?, BOL?, CON?; VAL ?, VOL?, BOUM.

Tous les croisements n’ont pas un sens. La seule idée à retenir est celle du VAL ou du COL. Mais cela semble plus le résultat de la construction des mots (roncevaux et Perceval) que d’autre chose. Je ne retiens pas cela.

 

ON A EN CE (COL, BAT, VOL, VAL, CON)?

ON A EN CE BATI

ON A EN CE BOND

DENONCE

+ COL? BAT?, BATI, BOND, BEL?, CRU?, BOL?, CON?; VAL ?, VOL?.

ANNONCE

+ COL? BAT?, BATI, BOND, BEL?, CRU?, BOL?, CON?; VAL ?, VOL?.

Idem precedent

 

 

A NERF EBAHI ou UN NERF EBAHI

Rien à en tirer.

 

O/A PERCEVAL

Perceval renvoie aux chevaliers de la table ronde et à Excalibur

 

O/A RONCEVAUX

Roncevaux renvoie à roland et à Durandal.

 

ENSORCELEUR.

L’idée serait de remonter à Merlin. L’autre conséquence, c’est que c’est L qui vaut cent. Cela peut être un element complémentaire de solution. (on peut penser aux cents jours, mais aussi au mécanisme de la mesure).

 

De la charade il ressort donc 4 “pistes”.

Roncevaux  (c’est celle qui est la plus solide par rapport aux élements de la charade)

Perceval

L’orfèvre de l’épée.

Merlin (la plus “chemin de traverse”).

Partager cet article

Repost 0
Published by thidgr - dans Chouette d'or
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives