Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 09:08

Le visuel montre que la clef est donnée de la main gauche. La fibule de Préneste est un faux. L’expression « les ténèbres resplendissent » est un oxymore. Il est question de NNP, or avec l’aiguille de 780, la direction noire est mauvaise. Enfin, 470 fait référence à la trahison de Ganelon. Tout cela montre un « piège ». Il y a aussi l’IS de « l’aiguille » (la fibule est une aiguille).  Cela ne fait aucun doute, la trahison est en 600.

 

Al-mar = les maures. On est dans le contexte de Roncevaux. (les ténèbres qui resplendissent c’est de la lumière).  Donc, un lien avec 470 est à exploiter dans la résolution de 600

 

Al-mar : écriture arabe qui s’écrit « à l’envers » comme celle de la fibule de Préneste. Cela correspond au principe de décodage de 580. Donc, un lien avec 580 est à exploiter dans la résolution de 600 (en plus de la clé d’approche « A = 0 »).

 

Voilà 3 incontournables pour trouver le NNP est sa clé.

 

A ceci on peut ajouter le lien avec 530 que l’on peut tirer de l’expression « se cache ». Ce lien est moins net ? Toutefois, on a noté le problème de la rime en 530. Ce lien peut être uniquement avec l’éternité ou avec tout 530.

 

Il est certain qu’il faut avoir la bonne solution de 470 (celle de 580 semble moins aventureuse) pour trouver que veut dire que « la clef se cache sur un NNP ».

Il est certain aussi qu’il faut trouver dès 600 ce que veut dire cette phrase.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : je blogue, donc je suis
  • : Si vous cherchez la vérité, allez croire ailleurs !
  • Contact

Recherche

Archives